Winnipeg

Le guide des choses à faire à Winnipeg

On dit souvent qu’il n’y a rien à Winnipeg, que la ville ne vaut pas la peine de s’y arrêter lors d’un road-trip transcanadien, qu’on peut se contenter de traverser le pays d’est en ouest ou d’ouest en est sans s’appesantir sur les Prairies.

Au contraire, Winnipeg a beaucoup à offrir. Alors que vous soyez de passage ou prêt à venir vous installer ici, voici un petit guide des choses à faire, à voir, à visiter à l’intérieur de Winnipeg. La ville est assez étendue : elle fait 464 km² et elle est délimitée par le périmètre, une route quasi circulaire qui l’encercle. Il faut donc un peu de temps pour aller d’un bout à l’autre, quoique la circulation n’est jamais très dense. Le réseau de transports public n’est pas mauvais mais il est plus pratique d’avoir une voiture.

Winnipeg

Dans cet article sur les choses à faire à Winnipeg, je vais vous parler de musées, de sorties au sens plus large, de balades, de festivals. D’autres articles seront consacrés aux sorties autour de Winnipeg et aux endroits où manger, boire un verre, faire une pause goûter.

Musées

Le plus emblématique des musées de Winnipeg, c’est le Musée canadien des Droits de la Personne, qui est d’ailleurs le seul musée fédéral en dehors d’Ottawa. Il a ouvert en 2014 après maintes controverses et il fait maintenant partie du paysage de la ville. Il est passionnant bien qu’un peu lourd pour le moral en cas de déprime ou de journée pluvieuse.

Bon plan : l’entrée est gratuite le premier mercredi de chaque mois entre 17h et la fermeture à 21h, et à $5 les autres mercredis. Cela peut permettre de le visiter en plusieurs fois.

Musée canadien des droits de la personne Winnipeg

L’architecture du Musée des Droits de la Personne

Le Musée du Manitoba vient de rouvrir après rénovations. Il est/était un peu vieillot, mais il permet d’en apprendre plus sur l’histoire de la province, sa fondation, la traite des fourrures et le rôle des différentes parties impliquées.

The Mint, ou la Monnaie Royale Canadienne en français, est un endroit super cool. Il n’y en a que deux au Canada : un à Ottawa où sont fabriqués les billets de banque et un à Winnipeg, qui est l’endroit où l’on fabrique les pièces : des dollars canadiens, certes, mais aussi tout un tas de pièces étrangères selon les commandes reçues. La visite guidée est abordable (6 ou $8 selon le jour de la semaine) et disponible en anglais ou en français. On peut voir les machines, apprendre comment on fait une pièce de monnaie, poser plein de questions au guide. Le lieu est un peu excentré et il vaut mieux s’y rendre en voiture mais cela vaut le coup. Surtout si vous êtes fan de la série Casa de Papel !

Fort Gibraltar, c’est le site historique où aller pour apprendre comment se déroulait la vie des colons en 1815, comment se passait la traite des fourrures et comment les différentes populations cohabitaient. Des interprètes en costume animent le site. Le Fort par contre n’est ouvert qu’au printemps et en été, et pendant le Festival du Voyageur en février.

Winnipeg a plein d’autres musées, plus ou moins grands :

  • le Musée de la Police,
  • la Galerie d’art,
  • le Musée de Saint Boniface, qui se trouve dans le plus vieux bâtiment de la ville (qui date des années 1850) sur la présence francophone et l’héritage de Louis Riel,
  • le Railway Museum,
  • la maison de l’auteure Gabrielle Roy,
  • le Musée des Enfants, si vous êtes en famille,
  • le Manitoba Sport Halls of Fame,
  • le Musée de l’Électricité (pourquoi pas),
  • la maison Dalnavert, domicile de la famille MacDonald à la fin de la période victorienne.
Dalnavert House Winnipeg

La maison Dalnavert

Le musée de la Police est gratuit, le coût de l’entrée dans les autres musées varie entre 3 et 20 dollars, mais la majorité peut se visiter gratuitement pendant l’équivalent winnipégois des journées du patrimoine, Doors Open, qui ont lieu le dernier week-end du mois de mai (les 25 et 26 mai pour 2019). Certains ont aussi des jours de gratuité ponctuels dans l’année, en général les jours fériés.

Voir la ville d’en haut

Winnipeg manque de rooftops dignes de ce nom, mais les bars commencent doucement à rattraper leur retard. Problème : les terrasses ne sont pas très hautes, donc vous n’aurez pas une vue plongeante depuis le Xième étage. Pas grave, vous pouvez quand même avoir une idée de la ville depuis :

– la Tour de la Paix du Musée canadien des droits de la Personne
– le Met Patio
– le Tavern United du centre-ville sur Graham
– Forth pour les bâtiments emblématiques en brique de The Exchange.

Rooftop the Exchange Winnipeg Forth

La vue depuis la terrasse de Forth


Il y a aussi un restaurant bar, Prairies 360, qui se trouve au 28e étage de ce qui ressemble je trouve à une soucoupe volante. Mais le restaurant tourne sur lui-même en 72 minutes, ce qui permet de voir vraiment toute la ville.

Sorties et endroits à visiter

Back Alley Arctic

On commence cette catégorie des sorties et endroits à visiter avec un de mes coins favoris : l’allée de street art des animaux polaires. Je donne toutes les informations, notamment l’adresse exacte dans cet article dédié à Back Alley Arctic mais sachez que l’allée est en perpétuel mouvement artistique. L’artiste Kal Barteski peint de nouveaux animaux régulièrement, et chaque visite est un plaisir. Ce n’est pas très grand, mais c’est beau ! Profitez-en aussi pour vous balader dans Wolseley, qui est un des plus beaux quartiers de Winnipeg.

Back Alley Arctic Winnipeg


Si vous aimez le street-art, le quartier du West End en compte beaucoup et une carte recensant toutes les oeuvres est disponible sur le site internet du West End. Un “West End Mural Tour” est également proposé en été (le prix était seulement de 5 dollars en 2018, avec certains week-ends gratuits dans la saison).

Le zoo du Parc Assiniboine

Toujours en parlant d’animaux polaires, le zoo du Parc Assiniboine mérite une visite. Je sais que ce n’est pas toujours éthique de visiter des zoos, mais celui-ci est extrêmement bien fait. Il est gigantesque – la visite prend plusieurs heures – et les animaux ont en général de l’espace. Il y a des tas d’informations sur le statut de conservation de l’espèce (le risque d’extinction). Le staff est toujours présent pour répondre aux questions. Et c’est une occasion unique pour voir des ours polaires de très très près.

Ours polaire parc Assiniboine Winnipeg

Fort Whyte

Changement de style : à Winnipeg, on a un parc urbain, Fort Whyte, avec des bisons presque en liberté. Il n’est pas toujours facile de les voir, cela dépend de leur positionnement dans leur enclos mais Fort Whyte organise en été des safaris en français ou en anglais pour permettre aux visiteurs de les approcher et d’en apprendre plus sur cet animal local, qui est d’ailleurs l’emblème du Manitoba. Fort Whyte a souvent des évènements d’organisés et des sentiers de promenade, ainsi qu’un petit musée répertoriant tous les animaux du coin. Il y a aussi toute une colonie de chiens de prairie à l’entrée. Vous trouverez plus d’infos et mon avis complet dans cet article.

Bisons Fort Whyte Winnipeg

Le Palais Législatif

Et enfin, dernière visite culturelle gratuite cette fois-ci, c’est le Palais Législatif. Winnipeg est la capitale du Manitoba et c’est dans cet équivalent du Parlement que siègent les cinquante-sept députés de la province. C’est un lieu extrêmement intéressant, et pas seulement pour le côté arcanes du pouvoir. L’architecture regorge de détails. L’entrée dans le Palais est possible tout le temps en échange d’une pièce d’identité et il y a des dépliants pour organiser soi-même sa propre visite guidée. En hiver, il est possible de réserver à l’avance une visite (on dit une tournée en français canadien) dans la langue de son choix, et entre juillet et septembre ces tours bilingues ont lieu tous les jours, à toutes les heures. Payant cette fois-ci, il existe un autre tour guidé par un professeur en symbolisme qui permet de relever tous les codes et signes cachés dans le bâtiment. C’est en général les mercredis soirs en été mais de plus en plus de dates s’ajoutent le reste de l’année.

Winnipeg Legislative Building

Balades

Le Parc Assiniboine

Le Parc Assiniboine est un peu le poumon vert de la ville. Il y a de tout dans ce parc, à toutes saisons : un étang pour patiner, des fire pits, un jardin anglais magnifique en été, un musée des sculptures de Léo Mol, des terrains de sport, d’immenses aires de repos, et bien sûr le zoo. Les serres ont fermé mais le projet les remplaçant devrait ouvrir en 2019. Le parc organise pas mal d’évènements tout au long de l’année également, certains gratuits et d’autres payants, des concerts, de la danse classique en plein air, des dégustations de bière… il y en a pour tous les goûts. L’accès au parc est bien sûr gratuit.

Assiniboine Park Winnipeg

La forêt Assiniboine

De l’autre côté de l’avenue Grant, le parc se transforme en forêt. Accessible gratuitement en toute saison, la forêt permet de trouver un peu de nature en ville. Les sentiers ne sont pas très longs individuellement, mais les combiner permet de parcourir au moins cinq kilomètres (carte ici), sous les arbres, entre les biches qui se promènent librement. Il y a toutes sortes de paysages, de la forêt dense aux marais avec de la prairie proprement dite.

Le Bois-des-Esprits

Autre promenade urbaine et sauvage à la fois : le Bois-des-Esprits, cette fois-ci dans le sud de la ville. Le sentier est très populaire auprès des résidents mais permet de bonnes balades aussi, tout le temps puisque les paysages changent rapidement. On longe la rivière Seine, on entend le bruit de la circulation au loin mais on est complètement en pleine nature, où les biches passent sans être effrayées par la présence humaine. La plus grande curiosité de ce parc, c’est la statue de trois mètres de Woody l’arbre géant !

Churchill Drive

Autre balade qui longe la rivière (l’eau comme la neige ne sont jamais très loin à Winnipeg) c’est Churchill Drive, dans le quartier de South Osborne. Entre jardins communautaires, vue sur la skyline du centre-ville, parcs et sentiers boisés, la balade est diverse et peut faire jusqu’à dix kilomètres.

J’aurais également pu citer le parc de St Vital, le parc de Kildonan au nord de la ville et le parc de la Barrière au sud pour les plus grands. Il y a 1 335 parcs dans la ville de Winnipeg, des espaces verts ne sont donc jamais très loin !

La Fourche

La Fourche mérite un paragraphe entier à elle seule. C’est le coeur névralgique de la ville : les deux rivières se rejoignent à cet endroit en forme de fourche et les autochtones l’utilisaient déjà comme point de rendez-vous il y a six mille ans !

Il y a de tout à la Fourche aujourd’hui : certains des musées listés plus haut, un jardin, un auvent (the canopy) avec des cours de danse en été et de patinage en hiver, un marché couvert avec des boutiques de souvenirs, des restaurants, des échoppes de nourriture, une très bonne boulangerie, une micro-brasserie, un café, une librairie. En hiver, tout le monde y converge car c’est au coeur de la piste de patinage qui peut atteindre dix kilomètres de long et on peut y louer des patins. C’est aussi là où s’étaient installés les Châteaux de Glace.

Parcs Canada organisaient des visites guidées pour quelques dollars du site l’été dernier et je suppose qu’ils feront la même chose en 2019. En été il y a tout le temps un concert ou un festival d’organisé, le site est toujours hyper animé. Et pour échapper à la foule, il suffit de s’éloigner un peu pour se retrouver sur les bords de la rivière au calme.

The Forks Winnipeg

Des quartiers

The Exchange

The Exchange, ou le Quartier de la Bourse en français, vous donnera un air de déjà-vu : on se croirait à New York, à Chicago, dans un film américain avec des bâtiments en brique rouge et des escaliers métalliques extérieurs. De nombreux films sont d’ailleurs tournés à Winnipeg. C’est là où vous trouverez donc la plus belle architecture de la ville mais aussi des galeries d’art, des cafés cools, des marchés de rue. La scène du Cube sur le Old Market Square accueille des festivals de théâtre, de jazz, des concerts, des diffusions de matches de hockey, le tout gratuitement. Tout le quartier s’anime aussi particulièrement le premier vendredi de chaque mois, quand tout reste ouvert plus tard et les artistes viennent à la rencontre des passants. Le comité du quartier organise aussi des visites guidées générales ou thématiques (sur les Winnipégoises célèbres, la criminalité, la grève de 1919 entre autres) en anglais ou en français sur demande.

St Boniface

St Boniface, c’est le quartier historique francophone, relié au centre-ville par l’emblématique pont Provencher. C’est la communauté francophone la plus grande dans l’ouest du Canada. On y trouve aujourd’hui de très bons restaurants, une université francophone, une bibliothèque et des librairies avec des livres en français, une cathédrale en ruine, un centre culturel et des boulangeries ! L’office du tourisme propose des visites guidées du quartier en français.

St Boniface Winnipeg

Festivals

Il y a énormément de festivals à Winnipeg. Il se passe toujours quelque chose, qu’il s’agisse de cuisine ou de culture. Les trois plus importants sont Folklorama, le Folk Fest et le Festival du Voyageur.

Folklorama a lieu en août et se compose de pavillons culturels, avec nourriture, costumes et spectacles traditionnels de la communauté organisatrice. Le Folk Fest prend lui place la première semaine de juillet dans le parc de Birds Hill et consiste en quatre jours de concerts non-stop. Le Festival du Voyageur a lui aussi de la musique… mais en février sur la glace par moins trente ! Le festival de jazz en juin est lui aussi assez populaire, tout comme le Fringe de théâtre en juillet.

Au niveau sportif, trois équipes se partagent la scène : les Winnipeg Jets pour le hockey, les Blue Bombers pour le football et les GoldEyes pour le base-ball. Il est possible de voir du sport toute l’année, à tous les prix !

Il y a donc des choses à faire à Winnipeg, ce n’est pas une ville si plate et ennuyeuse !

SaveSave

SaveSave

SaveSave

SaveSave

SaveSave

SaveSave

SaveSave

SaveSave

SaveSave

SaveSave

SaveSave

SaveSave

SaveSave

SaveSave

SaveSave

4

Vous aimeriez aussi

4 Commentaires

  • Zhu

    Ottawa souffre aussi de cette réputation… okay, en tant que résidente, j’avoue que ça bouge moins qu’à Toronto, mais quand même, y’a plein de choses à voir pour les touristes. Ça me désole toujours d’entendre des Français à Montréal qui ne se donnent pas la peine de venir voir la capitale fédérale à trois heures de route :-/

    J’avais trouvé Winnipeg très sympa, je n’avais pas eu l’impression d’une ville morte.

    29 novembre 2018 at 190721 Reply
    • Kenza

      Et ça a vachement changé depuis ta dernière visite je pense ! Je crois que les Français à Montréal ont certaines oeillères… ce sont les premiers à critiquer le fait que Paris n’est pas la France pour ceux qui n’en viennent pas mais c’est exactement le comportement qu’ils adoptent une fois à Montréal.

      8 décembre 2018 at 180645 Reply
  • Carrie

    Waouhhhhh tout ca!!!
    Impressionnant!

    2 décembre 2018 at 111103 Reply
    • Kenza

      Mais oui 😀

      8 décembre 2018 at 180645 Reply

    Leave a Reply