Winnipeg

Les châteaux de glace de Winnipeg

Article mis à jour le

Les mauvaises langues disent qu’il ne se passe rien dans les Prairies et que Winnipeg, c’est plat, froid et ennuyeux. Oui et non. Si les températures polaires sont vraies, le reste ne l’est pas forcément. Il y a plein de choses à faire et à visiter à Winnipeg. Une attraction assez originale s’est installée en ce moment : les Châteaux de Glace, Ice Castles en anglais.

La visite m’a été offerte par la société américaine des Ice Castles qui gère les châteaux mais mon opinion et mes photos sont honnêtes.

Ice Castles Winnipeg
Il fallait avant d’aller visiter les Châteaux de Glace trouver le bon moment. J’avais ma petite liste :

  • de préférence, pas en semaine pour qu’il n’y ait pas trop d’enfants,
  • après 16h pour éviter les princesses de la Reine des Neiges,
  • entre la fin de la journée et le début du coucher du soleil pour profiter de deux ambiances,
  • et par une journée pas trop froide.

Et rien ne s’est passé comme prévu ou presque. C’est l’hiver à Winnipeg, c’est un peu utopique d’espérer qu’il ne fasse pas trop froid.

Quand on prend ses tickets pour visiter les Châteaux de Glace, il faut choisir une fenêtre de trente minutes dans laquelle il faut entrer. Mais ensuite, on peut rester à l’intérieur aussi longtemps qu’on le souhaite. Contraintes d’horaires et d’emplois du temps, finalement, on y est allés un samedi à 16h, avec le coucher de soleil prévu pour 17h30. Et par -30 degrés en ressenti, un détail qui a son importance… et nous a fait partir avant le coucher du soleil. Je n’aurais pas de photos de nuit à vous montrer.

Ice Castles Winnipeg

Dès l’entrée on pousse des ouahouh. Et les premiers pas sont un peu difficiles, c’est congestionné par les gens émerveillés qui veulent des photos de tout, partout et d’eux-mêmes. Mais une fois le premier couloir passé, la structure est assez grande pour ne pas se marcher sur les pieds.

Ice Castles Winnipeg

Ice Castles Winnipeg

Ice Castles Winnipeg

Ice Castles Winnipeg

On s’émerveille des stalactites, de se tenir en-dessous de toute cette glace qui semble prête à tomber. C’est vraiment superbe, très original, je n’ai jamais rien vu de pareil et pourtant j’habite à Winnipeg et sortir en hiver ne me fait normalement pas (trop) peur. La preuve, je suis allée au vieux barrage de Pinawa par moins 42 degrés.

La structure des châteaux a été créée progressivement, sur plusieurs mois, et j’observais l’avancée de la construction sur Instagram. J’avais vraiment hâte d’aller voir par moi-même. Mais pas de descendre le toboggan de glace, même si je reconnais que l’expérience était en fait plutôt amusante.

Ice Castles Winnipeg

Ice Castles Winnipeg

châteaux de glace de Winnipeg

Ice Castles Winnipeg

Ice Castles Winnipeg

On cherche (et on trouve) les sept ours polaires cachés par l’artiste Kal Barteski, dont je vous avais déjà montré les oeuvres de street-art dans cet article sur la Back Alley Arctic. On observe la tour du Musée canadien des droits de la personne et le pont Provencher jouer à cache-cache avec les blocs de glace. Et ponctuellement on va se réchauffer les mains au-dessus des feux, parce qu’il fait vraiment trop froid.

châteaux de glace de Winnipeg

Ice Castles Winnipeg

châteaux de glace de Winnipeg

Ice Castles Winnipeg

Je suis restée plus d’une heure à l’intérieur sans m’ennuyer, la structure faisant comme un labyrinthe et la lumière changeant radicalement les photos en quelques minutes. Les châteaux de glace s’intègrent parfaitement dans le paysage urbain de Winnipeg, qui est de toutes façons déjà glaciale et couverte de neige cinq mois par an.

Je regretterais peut-être le prix, qui sur place le week-end est à vingt dollars et peut sembler assez cher, surtout quand les températures empêchent d’en profiter pleinement (mais il y a un système d’échange gratuit de tickets et c’est moins cher en ligne).

Winnipeg est la seconde ville canadienne après Edmonton à avoir ses châteaux de glace, et j’espère qu’ils reviendront l’an prochain en changeant l’intérieur et avec d’autres surprises, j’y retournerai avec plaisir !

SaveSave

Un commentaire ?

20 commentaires