Australie

Les Whitsundays, le paradis

Article mis à jour le

Aujourd’hui, ce sera un article plage-coucher-de-soleil. Tout voyage en Australie comporte, si le budget le permet, une escale dans les îles des Whitsundays. Il est cependant fort probable que vous n’en ayez jamais entendu parler avant, à moins d’habiter dans cette partie du globe ou de voyager uniquement de plage en plage… remédions-y, ces îles sont magiques !

sunset-whitsundays

Airlie Beach

Avant de s’embarquer pour les îles, il faut passer par le port : c’est la ville d’Airlie Beach, dans le Queensland. La ville n’a pas grand intérêt, elle est uniquement conçue pour accueillir le flot de touristes entre deux croisières. La rue principale joint les deux marinas et déborde de bars, auberges de jeunesse et restaurants.

Conseil: le magasin New Zealand Natural ice-cream en plus de vendre des glaces délicieuses a aussi du wifi gratuit.

Comme dans de nombreux endroits du nord de l’Australie, on ne peut pas se baigner dans la mer à Airlie Beach. Pourtant, elle est belle, l’eau est turquoise, les bateaux attendent leur tour…

airlie-beach-australia

airlie-beach-queensland

Je suis arrivée à Airlie Beach vers 17h, j’ai longuement marché sous un soleil de plomb pour aller à mon auberge de jeunesse et je me suis ensuite occupée de trouver un masque de plongée adapté à ma vue. En effet, je suis très myope et comme lors de ma journée sur la Grande Barrière de Corail à Cairns, je voulais pouvoir observer les poissons avec des verres correctifs… Si comme moi vous ne vivez pas sans vos lunettes, cela vous coûtera 25 dollars supplémentaires, et vous pouvez louer l’équipement dans la boutique de plongée sur la marina ou à la boutique de locations en tous genres en haut de la rue principale.

Lors de mes recherches, je suis tombée sur le coucher de soleil. C’est quelque chose qui me manque en Australie, ils ne sont pas aussi beaux que ceux de ma fenêtre canadienne orientée à l’ouest. De ce côté-ci de la planète, la tête en bas, il y en a moins – mais certains peuvent être spectaculaires comme ceux auxquels j’ai pu assister à Uluru (articles à venir, un jour !)

airlie-beach-australia-sunset

Les Whitsundays

Découverte un dimanche de Pentecôte, d’où leur nom en anglais, les Whitsundays sont un archipel de 74 îles. Impossible de toutes les visiter, certaines ne sont qu’un caillou posé sur l’eau, quand d’autres abritent des merveilles. La plus touristique est Hamilon Island et elle abrite même un aéroport. La plus belle c’est celle qui a donné son nom à toutes les autres, sur laquelle on trouve le parc national et la fameuse Whitehaven Beach.

Whitsundays Islands

Whitsundays, Australia

Whitsundays, Australia

Pour aller dans les Whitsundays, vous avez plusieurs options, plus ou moins longues et onéreuses. J’ai choisi de partir sur un voilier, parce que je n’avais jamais fait de voile. Certains bateaux peuvent accueillir jusque cent personnes et ont une piste de danse intégrée. J’ai bien évidemment choisi une option plus raisonnable avec seulement vingt-cinq passagers et trois membres d’équipage, dont le tout jeune capitaine de vingt-et-un ans. Par la configuration du voilier, on était souvent sur le pont et assis à côté d’une personne différente à chaque fois. C’était plutôt agréable, surtout dans un voyage en solo. Il faut compter environ 400 dollars pour une croisière 2 jours – 2 nuits.

Et le mal de mer ? Habiter à Jersey m’a un peu donné le pied marin et je n’en souffre pas. Personne sur mon bateau n’a été vraiment malade à cause des vagues, mais plutôt à cause de l’alcool…

Whitsundays-broomstick

Qu’est-ce qu’on fait sur un bateau pendant deux jours et deux nuits ? On navigue, on discute, on boit du goon (le vin australien en cubi) et on fait du snorkeling.

J’avais déjà essayé sur la Grande Barrière de Corail mais j’avais été déstabilisée par les forts courants. Ici, l’eau est calme, la combinaison de protection contre les méduses aide à la flottaison et on vous donne également une frite en mousse. Il suffit donc  de se laisser porter, baisser la tête et observer. Les coraux sont sublimes, les poissons multicolores, il y a des tortues, des étoiles de mer, des raies, les deux sites se complètent bien.

Il est difficile de voir Nemo car les anémones qui abritent les poissons-clowns sont profondes, mais j’ai eu la chance… ou la malchance… de voir un énorme requin. Je nageais tranquillement, absorbée par ce que je voyais, quand soudain un requin de presque deux mètres de long est passé dix mètres devant moi. Je me suis figée et ai remonté la tête. Un autre passager se trouvait pas loin de moi : « did you see this ? » « yes » – « let’s go ! » et nous avons commencé à nager pour nous éloigner. J’ai alors senti quelque chose me toucher la jambe…. j’ai eu l’impression que j’allais faire une crise cardiaque. J’ai alors mis la tête hors de l’eau et c’était l’autre garçon. Maladresse de sa part ou provocation, je ne saurai jamais…

whitsundays-sunset

Whitehaven Beach

Je vous présente… Whitehaven, qui fait partie de tous les classements des plus belles plages au monde (les autres ? Brésil, Cuba, Baléares, Seychelles, Bora-Bora).

whitehaven-beach-whitsundays-panorama

C’était magnifique. Et les membres d’équipage, qui viennent ici trois ou quatre fois par semaine, regardaient à peine le paysage. Le sable est blanc, comme sur la Squeaky Beach de Wilsons Prom. Dans l’eau transparente se baignent des raies et des requins-citrons, minuscules avec une queue jaune fluo. Le moment est doux.

Whitehaven-beach-Whitsundays

Whitehaven-beach-Whitsundays

Ca vous a plu ? J’ai encore tellement d’articles à écrire, je peux vous faire voyager jusqu’à la fin de l’année ! A très bientôt !

Un commentaire ?

19 commentaires