Road-trip USA – Atlanta

Les Américains ont un dicton, parce que l’aéroport d’Atlanta est un des plus importants du pays : c’est là qu’est la correspondance pour le Paradis. On y passe, sans s’arrêter, comme le New Jersey.

Atlanta… c’est l’étape un peu étrange du voyage, celle qui m’a valu de l’incompréhension et des questions. Pourquoi Atlanta ? A cause d’Autant en emporte le vent, probablement, et parce que je pensais que ça me donnerait un aperçu du Sud. Finalement j’y ai passé six heures au lieu de soixante mais ce n’est pas grave.

Que faire à Atlanta ?

Il y a du soleil et c’est important pour ma perception des villes. Il y a aussi un énorme aquarium, le musée de Coca-Cola, le siège social de CNN, un parc qui commémore les Jeux Olympiques de 1996 dont c’était le centième anniversaire, une roue, une sorte de musée de la Guerre de Sécession et surtout c’est la ville de Martin Luther King.

Evidemment, en une après-midi, je n’ai pas visité les attractions, me contentant d’entrer et de passer la tête dans les halls. La roue permet d’observer les gratte-ciels de Downtown d’un peu plus près, et de voir à quel point la ville étend ses tentacules dans la banlieue. Le parc fait réviser sa géographie avec des drapeaux, et si le temps n’avait pas manqué j’aurais aimé aller voir l’héritage de Martin Luther King. Il y a un Center for Non-violent Social Change, l’église Ebenezer dont il était le pasteur, toute une promenade et son passé. J’y suis allée à la nuit tombée et les panneaux sur le parking disaient quelque chose comme hide your belongings in the trunk don’t let anything show. Le quartier craignait, forcément. L’histoire ne servirait à rien ? Et pratiquement dans chaque ville où je suis allée, la rue/boulevard/drive/avenue Martin Luther King menait au ghetto.

Mais voilà, à Atlanta, où je n’ai pas mangé de gaufres ni de beignets Krispy Kreme – les spécialités locales, où toutes les rues du centre-ville s’appellent Peachtree quelque chose, où je n’ai pas vu de robes à crinoline, où Rhett Butler a été remplacé par les hommes en costume travaillant dans les bureaux, j’ai passé une jolie après-midi main dans la main avec l’Américain. L’heure d’aller à la gare routière est arrivée un peu trop vite, et je discute en français avec une mamie haïtienne entre deux baisers d’adieu.

Le bus de nuit pour Miami est déjà en retard et je me demande à quoi ça va ressembler, la Floride.

downtown Atlanta street art US flag

Downtown Atlanta

Atlanta CNN

Atlanta Centennial Park

Atlanta Martin Luther King grave

11 Commentaires

  1. 19 janvier 2014 / 18h23

    Moi aussiiii je veux voir les STATES !

      • 20 janvier 2014 / 20h49

        Héhé. Chaque chose en son temps. J’ai encore plein de choses à voir ici. Mais j’espère débarquer aux States avant la fin de l’année. Au moins pour un petit parc national et une belle ville.

  2. 20 janvier 2014 / 2h30

    Fan absolue de Gone with the Wind, il est évident qu´un jour j´irai à Atlanta!!! 😀

    • 20 janvier 2014 / 10h59

      Oui ! Mais passe aussi à Savannah ou Charleston, c’est plus historique et traditionnel… j’en parlerai bientôt !

      • 13 février 2014 / 3h35

        Charleston, c´est Rhett… Et Savannah me rappelle toujours la Scarlett fraîchement en deuil qui dit à sa mère « mais qu´irai-je à Sa-van-nah? » Entre deux sanglots sur sa vie foutue à 17 ans…

  3. 20 janvier 2014 / 11h05

    Je trouve ça très glauque que toutes les rues Martin Luther King mènent au ghetto… finalement rien n’a changé…

  4. 20 janvier 2014 / 12h14

    la remarque sur martin luther king me fait penser à celle que je m’étais faite après avoir bosser / fait des stages dans les collèges de banlieue du havre et de rouen, plus un établissement à un nom de quelqu’un qui s’est battu pour ceux qui avaient moins de droit, plus l’établissement craint (j’ai fait louise michel et jean moulin…)

  5. 5 septembre 2016 / 13h37

    C’est vrai qu’Atlanta peut paraître glauque, surtout du côté du centre MLK mais si tu as l’occasion d’y retourner je te conseille de voir le quartier Little Five Points, qui est franchement pas mal !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *