Europe

Szentendre

Article mis à jour le

Budapest est belle, c’est un fait, mais il est parfois agréable d’en sortir. Lors d’un séjour un peu plus long ou pour une expérience un peu différente, il suffit de prendre le RER local, le HEV (ce qui est déjà toute une aventure) pendant une quarantaine de minutes pour se retrouver à Szentendre, dans un autre monde. Petite promenade ensoleillée.

Szentendre
Szentendre est une attraction touristique à juste titre. C’est une petite ville posée le long du Danube, aux façades colorées et aux airs de Méditerranée. Quand on y est, on cherche les petites ruelles, les clochers d’église et on fait des jeux de mots sur l’ouïe à l’infini. Son nom vient tout simplement une déformation de Saint André.

Szentendre


Une dizaine de minutes à pied permettent de rejoindre le centre-ville depuis la gare en suivant les panneaux qui indiquent Centrum. Un office du tourisme se trouve juste à l’entrée de la première grande artère piétonne mais nous ne nous y sommes pas arrêtées, j’avais la 3G sur mon téléphone donc pas besoin de carte.

Et ensuite ? on a flâné au hasard des rues et des ruelles, attirées par une couleur ou un détail. On a acheté de la pâte d’amandes de chez Szamos Marcipán (enfin si vous aimez ça. C’est pas mon cas)(et les vendeurs ne parlent pas anglais). Et on est allées voir le Danube – même s’il est aussi à cinq minutes de mon appartement.

Szentendre

Szentendre

 Szentendre

Danube Szentendre


Il y a énormément d’églises à Szentendre, toutes différentes car la ville a eu des vagues de peuplement successives. Elle a notamment accueilli des orthodoxes, mais aussi des protestants ou des catholiques. Les clochers sont partout mais pour entrer dans toutes les églises, il faut payer. On s’est fiées aux indications pour la plus grande, l’église serbe toute bordeaux, mais contrairement à ce qu’indiquait le panneau ce n’était pas ouvert – et même pas moyen de négocier en hongrois avec la soeur qui balayait, impitoyable.

Szentendre

Szentendre

inscription-grecque

Szentendre


Nous avons choisi de ne pas déjeuner, nous avions emporté des viennoiseries avec nous – il n’y a pas de supermarché dans l’hyper-centre, seulement des restaurants à touristes un peu douteux et pas mal de jolis cafés. Nous avons beaucoup aimé notre limonade sur une des terrasses – où le serveur se faisait un plaisir de récupérer les commandes en anglais, italien, allemand mais snobait mon hongrois (mais pourquoi ?!)

Szentendre

details-szentendre

maison-hobbit

Szentendre


Il y a quelques musées mais ça ne nous intéressait pas. On voulait profiter du soleil, d’être sorties de la ville, de voir autre chose. Quelques heures nous ont suffi avant de retourner sur Budapest.

Le moment parfait pour y aller est en semaine, avant que les hordes de touristes n’arrivent. Il y a peu de HEV le matin mais beaucoup plus l’après-midi, c’est un assez bon indicateur des mouvements de foule. C’était assez calme lors de notre passage un vendredi d’avril, les magasins de souvenirs restaient vides mais les terrasses se remplissaient.

train-szentendrePour y aller, il est possible de prendre le bus à Arpad Hid (sur le M3) pour environ 300 ft, les tickets s’achètent directement au conducteur et cela prend environ une demi-heure. Horaires ici.

J’ai préféré le HEV 5, train de banlieue hongrois, à partir de la station Batthyany Ter sur le M2 en face du Parlement côté Buda (horaires ici). Avec un pass de transports il « suffit » d’acheter deux tickets « extension HEV 20 km » pour 370 forint chaque entre la station Békásmegyer et le terminus Szentendre – c’est faisable aux machines en anglais ou en français. Dans le train il faut présenter les deux billets au contrôleur qui marmonnera en hongrois (probablement de vous maudire sur dix générations, on s’habitue, c’est promis). Mais rien que pour la tête du train, ça vaut le coup.

Un commentaire ?

18 commentaires