Canada

Regina, la capitale de la Saskatchewan

Article mis à jour le

Le Manitoba a une très mauvaise réputation touristique… et la Saskatchewan, la province voisine à l’ouest, en souffre tout autant. Si vous regardez les itinéraires de road-trips de voyageurs et des cartes avec des points d’intérêt, il y a un énorme vide entre Toronto et les Rocheuses en Alberta. Les Prairies entre n’existent tout simplement pas, comme ici par exemple.. Mais moi, j’habite dans ce vide et je l’explore à mon rythme.

Justement, le Canada a un gros avantage social : les jours fériés qui tombent des samedis ou dimanches sont systématiquement décalés au lundi. En 2018, il y avait un long week-end pour la fête du Canada, qui est le premier juillet. On est partis de Winnipeg le jeudi en fin d’après-midi, on a été jusqu’à Regina, la capitale de la Saskatchewan qui se trouve à six heures de route. On y a passé la journée du vendredi, puis on a pris la direction de Moose Jaw le samedi. Le dimanche, on a randonné dans le Parc National des Prairies, Grasslands National Park en anglais, et on a fait la route de retour le lundi en passant par la Vallée Qu’Appelle.

À la frontière Manitoba/Saskatchewan, sur la Transcanadienne

Je comptais faire un seul article pour les deux villes de ce road-trip, Moose Jaw et Regina, mais finalement je vais séparer cela en deux posts différents et un autre article s’étendra sur le côté campagne, avec une bonne dose de photos de bottes de paille !

À quoi ça ressemble Regina ?

Regina est une toute petite capitale : elle a seulement 200 000 habitants ! On y retrouve tous les éléments habituels d’une capitale canadienne, un downtown : des gratte-ciels, des Tim Hortons et autres chaînes, un palais législatif, des centres commerciaux, des banlieues résidentielles mais il y a des choses à faire à Regina. D’ailleurs, la ville comporte aussi plusieurs avantages absents à Winnipeg : un grand parc au coeur de la ville et une rue piétonne !

Regina downtown

Street Art Regina

Regina Street-art

On s’est promené dans Regina lentement, sous un ciel gris. J’ai beaucoup aimé les contrastes architecturaux dans le centre-ville et la présence de street-art partout. On s’est quand même perdus à un moment parce qu’on ne faisait pas attention – pourtant c’est difficile de se perdre dans un système quadrillé… C’était mon anniversaire, donc on a aussi fait une pause café-gâteau à un moment dans le café Sweet Bakery. Il fallait une photo de gâteaux dans cet article.

Regina downtown

Regina downtown

Regina downtown

Regina sculptures

Notre objectif dans ces déambulations était de rejoindre le Palais Législatif. Vous le savez, le Canada est un État fédéral avec un Premier Ministre, un gouvernement et un Parlement à l’échelle nationale, mais les treize provinces et territoires ont aussi leurs propres Assemblées. Visiter les Parlements locaux est toujours une bonne idée : c’est gratuit, ça dure entre trente minutes et une heure et ça permet d’en apprendre beaucoup sur les institutions et la politique locale. Après les Palais législatifs de la Colombie-Britannique, de l’Alberta, de l’Ontario et du Manitoba, le Palais Législatif de la Saskatchewan était mon cinquième ! Les tours guidés ont lieu toutes les demi-heures. On était seuls au début, et la guide a proposé de nous faire la visite en français afin de pratiquer, mais finalement une famille anglophone est arrivée et le tour a eu lieu en anglais. Le Palais Législatif aurait volé les dimensions et le style du Louvre et de Versailles. Je n’ai pas trouvé mais bon… Par contre, c’était intéressant d’apprendre que la Saskatchewan est devenue une province en 1907 seulement et que si le oui avait gagné au référendum sur l’indépendance du Québec de 1995, la Saskatchewan aurait aussi fait sécession, le Premier Ministre avait préparé un plan d’autonomie !

Regina Legislative Building Saskatchewan

Regina Legislative Building Saskatchewan

Oh et s’il vous dit quelque chose, malheureusement, il semblerait que c’est Winnipeg qui a copié le design de Regina. La construction du palais saskatchewanais a été terminée en 1912 alors que celle du palais manitobain a commencé en 1913. Mais eux, ils n’ont pas le Golden Boy – une statue dorée qui vient de Paris un peu kitsch qui orne le dôme.

Le Palais Législatif se trouve dans un parc immense, le parc Wascana, qui est plus grand que Central Park à New York. On en a fait le tour tout en faisant du géocaching, ce qui était un excellent moyen d’en parcourir les grandes artères comme les recoins.

Regina Wascana Park

Regina Wascana Park

J’ai adoré ma journée à Regina. La ville m’a positivement surprise, par son calme, son architecture, son côté capitale tranquille mais qui possède quand même un certain nombre d’activités.

Si j’avais eu plus de temps ou s’il avait plu, je serai allée au Royal Saskatchewan Museum, l’équivalent de notre Musée du Manitoba avec des expositions sur les dinosaures, les Premières Nations et l’histoire naturelle, et j’aurais surtout visité le Civic Museum of Regina, sur l’histoire de la ville et de ses habitants, mais qui n’ouvre malheureusement que sur rendez-vous. Regina a aussi une autre attraction particulièrement célèbre dans tout le Canada : le centre du patrimoine de la GRC, la Gendarmerie Royale du Canada en français, les fameux Mounted Police en anglais, avec la caserne où ils s’entrainent toujours, l’histoire de la création de la police et leur évolution. Il y a aussi une parade quotidienne mais cela ne me disait pas plus que ça. Ce sera pour une autre visite !

Un commentaire ?

3 commentaires