Week-end touristique à Jersey

La semaine dernière ma plus vieille copine est venue me rendre visite sur le Rocher. On se connaît depuis dix ans, depuis le jour de la rentrée en seconde et j’aimerais parfois faire un bond dans le passé pour montrer à l’ado que j’étais ce que je suis devenue…

Jeudi, je me suis dirigée vers le port, pour la troisième fois en six jours. J’ai croisé mes copines, parce que c’est logique, et puis elle est arrivée. On n’a pas fait grand-chose sinon un tour rapide pour trouver un supermarché ouvert, sans succès car c’était un jour férié.

Vendredi je travaillais donc on est restées en ville pour faire un peu de shopping, dans les vrais magasins et dans les charités. Le soir, dîner devant la marina et petit verre dans le bar à cocktails.

Samedi nous sommes allées visiter Samares Gardens, qui a même un manoir avec un vrai Lord qui y vit encore. Malheureusement six mois d’hiver ont beaucoup abîmé les fleurs et seul le jardin japonais est joli.

Jersey Samares Garden

Après une tentative de bus plus tard, nous sommes allées à Gorey, le village de pêcheurs conservé tel quel avec les maisons de couleur, la jetée et le château qui surplombe la mer. Tout était bon pour se protéger des invasions françaises… nous y avons mangé un délicieux sandwich au crabe pour avancer dans ma liste de choses à faire avant de partir.

gorey castle jersey

Un cream tea (thé, scones, crème, confiture de fraises) plus tard nous étions prêtes à faire la fête toute la nuit. Le Pimms, c’est bon, je continue doucement à convertir mes amis. Après la découverte de la vie nocturne et une grasse matinée le lendemain, nous sommes cette fois-ci parties à l’ouest, découvrir, toujours sous un ciel gris, la plus grande et belle plage de l’île, le repère des surfeurs : Saint Ouen.

Jersey Saint Ouen

Une fois de retour en ville, toujours un peu émerveillée des beautés dont l’île rengorge et en réalisant de façon un peu plus forte chaque jour que je vais partir, nous sommes allées au Musée Maritime. C’est un musée britannique, c’est-à-dire que tout est interactif, foisonnant, à toucher, à soulever… mais du coup c’est un peu infantilisant et les explications scientifiques sur les marées, le vent, la formation de l’île ne vont pas assez loin.

Jersey Maritime Museum

Jersey Maritime Museum

Merci d’être venue. Ça reste un immense plaisir que d’avoir un bout de France avec soi, un peu de son autre vie de l’autre côté de la mer et de montrer ce qu’est la nouvelle vie ailleurs.

J’ai plein d’articles sur le feu, comme dirait ma copine Steph stay tuned!

2 Commentaires

  1. 25 mai 2013 / 8h42

    Je n'en reviens toujours pas d'avoir oublié de ramener du Pimms avec moi la dernière fois que je suis allée Outre-Manche ! Car oui, le Pimms, c'est bon :3Je me dis de plus en plus que je ferai bien un petit tour sur l'île de Jersey…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *