Coup de gueule : le comportement des touristes avec les animaux en liberté

L’Australie et ses animaux… je n’ai pas encore vu d’araignées géantes (juste une petite dans la salle de bain) mais koalas et kangourous sont bien sûr sur ma liste d’animaux à observer, de préférence à l’état sauvage. Par contre, vous saviez que les koalas sont bourrés de MST, notamment la chlamydia ? Ils sont moins mignons soudainement… Mais le but ici c’est de vous présenter un coup de gueule : le comportement des touristes avec les animaux en liberté.

A Melbourne il est possible d’observer les manchots pygmées (little penguins en anglais) sur la plage de St Kilda, avec en bonus un coucher de soleil sur la skyline. Il faut venir en fin de journée et au fur et à mesure que la nuit tombe, les manchots sortent des rochers qui entourent la jetée pour faire leur vie. Et j’ai assisté à un spectacle pitoyable : le comportement des touristes avec ces animaux en liberté.

C’est l’hiver et un mardi soir donc il y avait seulement une vingtaine de touristes je pense et quelques gamins. L’ambiance est bon enfant jusqu’au moment où quelqu’un a aperçu le premier pingouin. Ruée vers le petit animal figé par tous ces yeux autour de lui, probablement comme chaque soir… et les flashs incessants. Une demi-douzaine de panneaux « flash interdit » sont tout autour, dans autant de langues. Sans succès.

D’autres pingouins sortent et les touristes courent d’un bout à l’autre de la jetée, montent sur les barrières et escaladent les rochers, malgré d’autres panneaux d’interdiction, forcément. C’est une chasse à la photo parfaite, au plus près, au détriment de l’animal.

Je ne suis pas une grande défenseur de la cause animale et je vais au zoo quand j’en croise un sur mon chemin. Mais cette chance ici de voir les manchots dans leur habitat naturel, sans cage ni artifices, ne durera pas longtemps avec le comportement des gens irrespectueux. Bizarrement, cette ruée comme un premier jour de soldes s’est assez vite calmée – après une dizaine de minutes, ces obsédés de la photo parfaite étaient partis. Et c’est à ce moment-là qu’entourés d’une foule moins nombreuse et plus d’obscurité, des dizaines de pingouins se sont mis à vaquer à leurs occupations. Comme un pied de nez à ces mauvais touristes.

Little penguins

Source de la photo et article sur la situation des pingouins en Tasmanie

11 Commentaires

  1. 16 juillet 2014 / 11h14

    Pour ma part j’adore les animaux. Zoo ou pas les gens ne pensent qu’a eux, la preuve ils se sont lasse au bout de dix minutes. A la place, je les aurais observer de loin en prenant quelques photos furtives ou sinon j’aurai attendu que la foule se dissipe.
    Au Japon, dans la ville de Nara et sur l’île de Miyajima, il y a des daims en liberté qui sont protégés par la ville. Ils sont habitués a l’Homme et n’en ont pas peur, bien au contraire, ils vont vers les gens pour leur quémander des biscuits (spécial pour animaux) et s’ils ne reçoivent rien ils n’hésitent pas a tirer sur les habits, les sacs voire a donner de petits coups de tête (les bois sont coupés).

    J’en parle ici 🙂

  2. 16 juillet 2014 / 10h05

    Mais quelle bande de boulets, puis le jour où un animal se rebelle à coup de bec, ils seront encore là à dire que ces bestioles sont dangereuses…
    Je savais pas les koalas sont bourrés de MST, c’est clair que ça enlève un peu de charme hihi mais bon ça reste quand même mignon.

  3. 16 juillet 2014 / 10h48

    Je ne peux être que d’accord avec toi. Et pourtant je ne suis pas une grande amie des animaux. Qu’ils me laissent tranquille et je fais de même. Pas mal comme deal, non?
    Ca ma rappelle une rando en N-Z avec mon ex et un petit groupe rencontré sur le chemin. Un « sea lion » nous a bloqué l’accès à un pont. Il était beau et gros. J’étais d’avis à faire une pause et attendre qu’il vaque à ses occupations et bouge tout seul. Un abruti en a décidé autrement, a voulu le toucher et le chasser de là. Resultat, c’est lui qui s’est fait chasser par la bêbête et a notre grande surprise, ca peut y être hyper rapide cette grosse chose! Il a eu très peur de se prendre un mauvais coup de défense et ca aurait bien fait pour lui!! (et ennuyant pour les autres vu qu’on était bien paumé mais bon, passons…!)

  4. 16 juillet 2014 / 11h02

    Ils sont tous mignons! Et je comprends ta colère.

  5. 16 juillet 2014 / 13h53

    C’est le même comportement que les gens ont dans des monuments, ils se ruent pour prendre le selfie devant le truc qu’il faut, même s’ils gênent tout le monde et après ils se taillent. Le tourisme de masse sous son plus beau jour… Avec les animaux c’est encore plus énervant à voir, car c’est ignorer la sensibilité de l’animal mais rien n’y fait…

  6. Miss Stiletto
    17 juillet 2014 / 1h25

    Même situation en NZ, où nous avons eu la chance d’observer des pingouins à Oamaru (ile du Sud) nous étions contents d’être sur un point d’observation situé en haut de falaises escarpées, très tôt le matin, mais évidemment certains touristes (malgré nos protestations, dont leur guide et nos signes de mains en montrant les panneaux d’info) sont descendus (non sans mal, ce qui nous a fait sourire) les pingouins avaient rejoint la mer dans l’intervalle (ce qui nous a fait rigoler, leur guide en pleurait de rire) et ces « pauvres » touristes qui n’ont pas réussi à remonter la falaise ont dû faire le tour pour trouver un autre accès, qui a vue de nez a bien dû leur prendre leur matinée (inutile de préciser que ça nous a fait hurler de rire, surtout quand leur guide les a plantés là !). Nous nous sommes même retrouvés nez-à-nez avec un pingouin (yellow-eyed) qui s’était aventuré par mégarde dans une surface commerciale au rayon de la lingerie féminine… Mais heureusement tout s’est bien fini pour lui. Il y a aussi des centres de protection où les règles sont très strictes comme indiqué dans un précédent commentaire. Ces centres sont indispensables pour la sauvegarde de l’espèce.
    Bravo pour votre post et désolée pour ce commentaire beaucoup trop long… j’ai eu beaucoup de plaisir à vous lire (même si j’ai commencé la lecture avec un accès de panique dû au mot « araignée » brrrrr… j’espère que vous n’allez jamais en voir ! ma petite expérience ici si ça vous tente : )

  7. tiphanya
    16 juillet 2014 / 17h29

    Je les ai vu à Phillip Island dont je te parlais dans un commentaire précédent. Et à mon arrivée j’avais été déçue de voir que des « gradins » avaient été construits. D’un autre côté l’accès se fait par un maison qui informe sur la vie des pingouins et tout le temps où ils passent de leur abri à la mer, tu es très surveillé, interdiction de bouger de tes gradins, d’utiliser le flash, de faire du bruit, avec du personnel pour entouré et rappeler les consignes. Finalement, à la lecture de ton témoignage, je n’arrive pas à savoir quelle situation est la moins agréable.

  8. 16 juillet 2014 / 18h03

    Je crois que tant que les gens ne respecteront pas les animaux comme des êtres vivants mais les considéreront comme des attractions on risque d’assister à ce genre de choses encore longtemps…

  9. 27 juillet 2014 / 20h38

    Ohhhh trop cute la photo, jadore !! Je ferai surement partie de ceux qui les matraqueront en photo mais sans flash !!! 1 cest interdit et 2 cest horrible le flash ne jamais en utiliser en photographie !!!
    Hate daller en Australie en tout cas…

  10. 4 août 2014 / 20h16

    il y a vraiment des cons-portements que je ne comprend pas..:(

  11. 26 janvier 2015 / 8h17

    Bien d’accord avec toi. Mais bizarrement quand on l’a fait on a pas eu ce genre de soucis de flashs. C’était il y a 6 ans et les gardes du parc veillaient au grain (ils devraient carrément fouiller et interdire les appareils). Le plus navrant c’est les personnes qui nourrissent les animaux pour les caresser… Même si parfois, quand ils nous font les yeux doux, c’est sûr, ça peut être tentant… Mais quand on voit traîner des wallabies sur les parkings (Tasmanie), là ça fait vraiment ch… 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *