Brandon

Dire au revoir

Article mis à jour le

Voilà, le Canada, c’est fini. Je vous écris de ma petite chambre à Paris. Les huit mois se sont terminés en sanglots incessants. Ça fait une semaine que je pleure, toute seule, accompagnée, le soir, le matin, au milieu de la nuit, dans le bus, dans l’avion. Dans les couloirs de Roissy, les yeux mouillés, triste, au milieu des touristes impatients.

J’ai, pour la quatrième fois, laissé une partie de mon coeur quelque part, rendu les clés, fermé la porte.

Il y a des endroits qu’on est triste de quitter, mais dont on guérit. Mais samedi, à l’aéroport, quand mon ami brésilien a dit avant son vol « time to go », c’était comme dans les dessins animés : j’ai senti mon coeur se briser un peu.

tumblr goodbye

Certains ont pleuré, d’autres ont huggé à n’en plus finir, certains ont refusé de dire au revoir et se sont cachés derrière des à-bientôt, see you later. D’autres ont fait des plans, d’autres ont joué les muets, d’autres ont promis des visites, à Paris, au Brésil, en Europe. Chacun a réagi aux départs et aux adieux de sa propre manière.

J’ai perdu des amis formidables, qui m’ont fait me sentir intégrée et m’ont appris à être moi-même. Je ne sais pas ni où, ni quand, ni si je le reverrai un jour. J’ignore aussi si je reviendrai au Canada, si c’est meant to be ou pas. Mais je n’oublierai jamais comment je m’y sentais. Chez moi.

Un commentaire ?

21 commentaires

  • Je te souhaite beaucoup de chance et de courage pour la suite. Le retour au Canada est peut-être ou peut-être pas « meant to be » mais je suis certaine que tes aventures ne s’arrêteront pas là… et que je continuerai à te lire avec plaisir!!!

  • Dis donc, je ne sais pas trop si tu vas rester un peu à Paris, mais ça peut être sympa d’aller boire un café… entre expatriées rentrées (temporairement, pas vrai !!!) au bercail 🙂 En tout cas, cheer up!

  • Voila ce qui m’attends dans quelques temps… je suis devenue accro aux US et ne suis pas prête du tout a la déchirure du départ ! je te souhaite un autre chez toi, des heures plus lumineuses…et n’oublie pas que ou que tu sois, on continue a te suivre !

  • Oh <3 <3 <3 (et *calin* si jamais ca peut aider un peu)
    Avec cet article, je revis mon départ des Etats Unis. Après un an, forcément on a créé des liens, il y a des amis qui vont nous manquer très très fort, et bien sur on a fait des tas de promesses, les larmes aux yeux, le coeur serré (et c'est peut etre ca le plus dur se demander si on les reverra un jour et ou, vu qu'on est tous des quatre coins du monde) Ce que je te comprends en tout cas <3 (allez encore un pour la route si jamais ca peut arreter un instant les larmes de couler) mais je suis sure qu'une autre belle aventure t'attend bientot (et c'est ce qui m'a aidé, repartir sur une belle aventure, meme si c'etait qu'a l'autre bout de la France)(on essaye de se voir ? :D)

  • Effectivement c’est toujours quelque chose de partir, même quand on a vécu que quelques mois quelque part, c’est toujours plus intense quand c’est à l’étranger parce qu’on est loin des siens et on ne sait même pas si on reverra ceux qu’on vient de rencontrer comme tu l’as dit! J’espère que vous resterez en contact comme moi et mes amis, ça motive 🙂
    Bon courage pour la suite!

  • Si c’est ton rêve, ton idéal, ne cesse pas d’y croire et bats toi pour y retourner un jour 😉 En attendant sois forte. Je t’envoie plein de courage !!!!

  • Déjà!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! Mince, je pensais qu’on allait avoir l’occasion de se rencontrer! Aw. Bonne continuation à toi et le sourire reviendra très vite et d’autres projets avec… 🙂 biz

  • J’ai ressenti la même chose à la fin de mon Erasmus quand j’ai quitté le Royaume-Uni : devoir quitter l’endroit où j’avais été le plus heureuse dans ma vie, que je considérais comme « chez moi »…une réelle souffrance. Cela va faire 4 ans que je suis revenue en France et que j’essaye chaque jour de m’y sentir comme chez moi de nouveau mais c’est difficile… j’ai toujours en tête de repartir … je ne dis pas que cela sera le cas pour toi, impossible de savoir ^^ mais je suis d’accord avec Ginie qui dit que si c’est ton idéal alors je te souhaite de tout coeur de pouvoir y retourner 🙂

  • J’ai l’impression que ton article sur ton départ au Canada date d’hier… C’est passé tellement vite ! Bon courage pour ton retour en France, à ta place, je serais dans le même état que toi… quitter l’Irlande, no way ! Une page se tourne, mais c’est pour mieux en écrire une nouvelle 🙂

  • Bonne continuation, le départ est difficile mais l’avenir apportera de nouvelles aventures !

  • T’inquiète pas, ça va passer… et je suis certaine qu’un autre voyage, d’autres rencontres t’attendent! Gros bisous 🙂

  • Ohh !! Nous rentrons ce week-end, mais ne sommes pas si triste de retrouver ce/ceux qu’on connait… Je t’envoie des pensées positives en espérant que tu retrouveras le sourire rapidement !

  • Courage! J’espère que tu retrouveras vite quelque chose et que bientôt tu vivras de nouvelles aventures à l’étranger ^^ Le plus dur dans cette vie, c’est les aurevoirs et les entre-deux 🙁

  • Oh courage ça ne doit pas être facile ! Mais tu pourras surement y retourner même si ce n’est pas pour tout de suite non ? Je t’envoie des pensées positives !!