Histoires Expatriées – pourquoi je suis partie ?

Il est grand-temps que je participe au rendez-vous mensuel organisé par L’occhio di Lucie : #HistoiresExpatriées. Ce mois-ci, pour la troisième édition, c’est Jéromine de l’Archivoyageuse qui a choisi le thème et posé la question qui fâcherait presque : mais pourquoi es-tu partie ? Ou pourquoi je ne suis pas restée, dans chaque pays dans lequel je suis passée… Évidemment, j’ai beaucoup…

Deux mille dix-sept

L’année n’est pas encore exactement finie mais elle ne devrait pas apporter de trop grandes surprises dans les quelques petits jours qui lui restent. 2017 a été intense, je ne l’ai pas vue passer parce que j’ai eu deux vies, voire même trois à vrai dire. Elle a eu son lot de surprises et d’instabilité, mais elle a aussi marqué…

6 mois en PVT Canada à Winnipeg

Cela fait déjà six mois que je suis revenue au Canada, et je n’ai pas vu le temps passer. J’anticipe d’ailleurs un peu, écrivant quelques jours avant, parce que lundi c’est Thanksgiving et je serai en week-end dans un parc, ce que je ne prévoyais pas vraiment. À vrai dire, il y a pas mal de choses que je n’imaginais…

Retourner où l’on a vécu

Encore un article expat et retour d’expat ? Mais oui ! J’ai habité dans six endroits dans le monde, dans six villes sans compter Paris : York en Angleterre la toute première fois, puis deux ans à Saint-Hélier à Jersey dans les îles de la Manche entre la France et la Grande-Bretagne, Brandon au Canada, Melbourne et Budapest. De tous…

Rentrer en France après 5 ans d’expatriation, c’est comment ?

C’est dur. Tellement plus que ce qu’on pourrait imaginer. Pourtant, on se met en tête les terrasses, les croissants, on se souvient du goût des viennoiseries du dimanche, l’offre culturelle et on pense aux raclettes qui sont juste à portée d’estomac de main. On anticipe tout le fromage qu’on va manger et tous ces petits plaisirs oubliés. On se dit qu’on ne manquera plus…

Le retour au Canada.

C’est passé lentement, puis vite, puis j’ai perdu la notion du temps. Mais ça y est : ce que j’attendais depuis presque trois ans s’est enfin réalisé. Je suis de retour au Canada. Je vous raconte ? 

Premiers au-revoirs et derniers hugs : Canada J-14

Dans deux semaines, un dimanche d’avril, je serai partie, les valises finies, après un dernier trajet vers Roissy. Dans deux semaines, je prends l’avion pour le Canada. Et comment  vous dire ? Je ne réalise pas du tout. 

Et si ? Ces directions que ma vie aurait pu prendre.

Attention, cet article est hyper personnel ! Un évènement a récemment endeuillé le lycée dans lequel je travaille et m’a fait réfléchir à tout un tas de trucs. Les derniers mots tout sauf prémonitoires que j’avais pu échanger avec certaines personnes maintenant parties ont résonné à mes oreilles de longues heures. Et dans le bercement des transports ou de mes pas, j’ai…

Enseigner le français à l’étranger #4 : en Australie

Ce mois-ci, c’est Marion qui participe à la rubrique d’enseigner le FLE à l’étranger. On a un parcours similaire elle et moi : elle a pas mal bougé jusqu’à ce qu’elle trouve l’endroit qui lui convienne. J’étais particulièrement curieuse d’avoir son opinion sur l’Australie, puisque j’y ai aussi vécu pendant un an et exercé deux fois comme prof de FLE. Ça…

Canada J-60, M-2 : préparatifs et impressions

Dans deux mois, je suis dans l’avion pour Winnipeg (et au fait, pourquoi Winnipeg ? si vous venez d’arriver, réponse ici). Et non, je ne réalise pas du tout. Je dis depuis de nombreux mois que c’est l’acte d’acheter les billets d’avion qui rendra mon départ tangible, qui permettra de commencer un compte à rebours, mais je dois avouer que ce n’est…

Enseigner le français à l’étranger #3 : en Irlande

Après une longue pause,  la rubrique enseigner à l’étranger revient aujourd’hui ! Pour rappel, car ce n’est pas du tout clair pour tout le monde, ici, je vous présente une interview de prof de FLE. Je me contente de poser les questions, ce n’est absolument pas moi qui raconte mon expérience, car la mienne se trouve… sur toutes les autres pages…

Ces trucs de l’étranger qu’on devrait importer en France

M-3 avant mon départ au Canada, M+7 depuis mon retour à Paris… et j’ai encore du mal à me ré-habituer à certains aspects de la vie française à laquelle j’avais tourné le dos. Dans tous les pays où je suis passée, il y avait du positif et du négatif, des trucs géniaux et d’autres incompréhensibles. Et j’adorerais exporter certaines choses…