Expatriation

Pourquoi j’aime vivre à l’étranger

Article mis à jour le

exil expatriation vivre à l'étranger

Parce que c’est une richesse incroyable. France, Angleterre, îles Anglo-Normandes, Canada, j’essaye de prendre le meilleur de chaque pays pour devenir un mélange : je fais la queue, je m’excuse, j’ai le sens de la mode, j’aime aller au pub et je cultive mon flegme.

Pour vivre en anglais. J’adore ma langue, je l’enseigne même, mais j’aime être entourée d’anglais, pouvoir me moquer de mes compatriotes pas discrets, alterner entre les deux langues tout le temps.

Pour voyager plus facilement. C’est grâce à mon poste dans la toute petite ville canadienne que j’ai pu voyager tout autour du Canada et aux Etats-Unis.

Parce que la vie en France me paraît triste. Problèmes de famille, amis qui s’éloignent ou disparaissent, morosité ambiante, pas d’avenir professionnel.

Parce que l’herbe peut être plus verte ailleurs. Découvrir d’autres cultures, d’autres façons de penser, de gouverner, de vivre.

Pour défendre la France que je critique trop parfois, sa culture, son histoire et sa nourriture. Même sa politique. Le patriotisme se développe beaucoup une fois qu’on est parti (mais pas toujours).

Et parce que maintenant, ça fait partie de moi, je prends mon mal en patience, je passe des entretiens avec des mots sérieux comme pédagogie, apprenants et objectifs, et je croise les doigts. Merci pour votre soutien, vos petits mots me font très plaisir !

Un commentaire ?

24 commentaires