Humeurs

Le mois de septembre 2018

C’est simple, le mois de septembre se résume en un seul mot : déprime. Contre-coup des vacances, effet rentrée scolaire, caprices de la météo (je vais y revenir), horaires incompatibles, sentiment de solitude, bref, c’était pas vraiment joyeux.

J’avais oublié à quel point mon humeur est sensible à la météo. Winnipeg a environ 320 jours de soleil par an. Cela représente donc seulement un mois de mauvais temps sur une année – et pendant la moitié de ces jours, s’il n’y a pas de soleil, c’est qu’il neige. Il ne pleut pas souvent. Il fait beau, le ciel est bleu, le soleil brille, toute l’année, en toutes saisons.

Mais… on a eu un été difficile, caniculaire avec des pointes à plus de quarante degrés, des ciels rouges de fumées distantes de milliers de kilomètres. Et on est passés directement de l’été à l’hiver. Mais pas le bel hiver canadien, froid et sec, non. Notre automne est un hiver européen, froid et gris, humide et pluvieux. Il a plu tout le mois de septembre, on a eu trois jours de beau temps. Il a neigé (! mais pas longtemps et ça a rapidement fondu) et il fait déjà négatif la nuit et le matin.

Je sais que j’ai choisi de vivre au Canada et j’accepte le froid, le vrai, les moins quarante et les cinq couches de vêtements. Mais pas maintenant, c’est trop tôt. Si l’hiver commence en septembre, cela va être interminable d’attendre jusqu’en avril. Et si le ciel est gris, s’il pleut, je déprime, on ne peut pas sortir, on ne profite pas de l’automne, des feuilles multicolores, du dernier moment où il est possible d’être dehors avant de geler pour de bon.

Alors en septembre, qu’est-ce que j’ai fait ?

Découvrir les Mc Gillivray Falls

Je vous prépare une article sur cette randonnée parce que j’ai pris pas mal de photos mais c’était beau et c’était rocailleux ! Tout n’est pas tout plat dans les Prairies !

Mc Gillivray Falls Whitehall

Aller en forêt

Lasalle river Winnipeg

Assiniboine forest winnipeg

St Norbert Winnipeg fall

St Vital Park Winnipeg

On a de la chance d’avoir plein de pars accessibles en ville ou juste à l’extérieur, gratuitement ou pour une somme dérisoire – le pass annuel est à 40 dollars.

Et surtout…

Je suis en train de beaucoup réfléchir sur le perfectionnisme et la conclusion est sans appel : j’ai besoin de lâcher du lest. Je suis quelqu’un qui aime la perfection, qui ne supporte pas les choses mal faites. C’était déjà le cas pendant mes études mais j’ai l’impression que ça a empiré récemment. Il faut que j’aie le contrôle, l’imprévu ne me plaît plus.

J’ai une vision idéale de mon quotidien, où je serais une super prof, où j’aurais le temps de cuisiner et manger sainement, regarder Netflix tout en lisant et m’occupant de mon blog, dans une maison impeccable, avec du vernis pas écaillé.

Je fais à peu près tout ça, pas forcément en une journée car les journées sont trop courtes, mais probablement sur une semaine. Sauf pour aller au yoga et ouvrir la méthode de russe qui traîne sur mon bureau depuis trois mois, là je traîne un peu.

Et je porte une culpabilité de ne pas faire assez bien. Ça commence à me miner un peu et à me stresser beaucoup. Donc il faudrait que j’y aille justement au yoga, que j’apprenne à revoir mes idéaux à la baisse et que je me débarrasse de cette culpabilité inutile. Mission pour octobre ? On va essayer, si le soleil m’accompagne !

11

Vous aimeriez aussi

11 Commentaires

  • Zhu

    J’ai vu tes Tweet sur cette chute de neige précoce et j’étais désolée pour toi. Détestant le froid et l’hiver, je redoute le moment où il commence à faire vraiment froid, parce que je sais que c’est parti pour un moment.

    Comme toi, je voudrais faire plus de choses, et je suis souvent frustrée de ne pas y arriver. Si tu trouves comment lâcher du lest, passe-moi la méthode!

    30 septembre 2018 at 190717 Reply
    • Kenza

      J’y réfléchis 🙂 mais je crois que la clé c’est se faire plaisir..

      2 octobre 2018 at 180626 Reply
  • Frenchie au Canada

    Il a neige ici hier. Apres un ete gache par les incendies et la fumee, je suis entierement d’accord, c’est trop tot. Remboursez!

    1 octobre 2018 at 121237 Reply
    • Kenza

      Oui tu as dû le vivre encore plus que moi ! j’étais loin et pourtant c’était très bizarre, ciel tout rouge, fumée dans l’air, mal à la gorge, soleil recouvert…

      2 octobre 2018 at 180626 Reply
  • Clarisse - Pipelette & Gamebettes

    320 jours de soleil ?! Ca vaut carrément le coup d’endurer le froid. A une époque j’aurais voulu vivre quelque part où il fait chaud tout le temps. Mais après avoir testé différent climat j’obtiens le même constat que toi ; le soleil est vital, pas la chaleur !
    J’espère que la météo, et au moins le moral, s’arrangera rapidement.
    Quand au lâcher prise, si tu trouves quelques pistes ça peut m’intéresser ^^ avoir le contrôle (ou vouloir l’avoir) de tout j’ai l’impression que sur le coup ça m’aide au quotidien mais c’est un stress inconscient terrible …

    1 octobre 2018 at 150338 Reply
  • Mathilde

    C’est là qu’on se rend compte que le climat est vraiment détraqué :/
    J’espère que ce n’est qu’une passade et que tu vas quand même pouvoir profiter d’un bel automne canadien ! Les couleurs sont déjà très jolies 🙂

    1 octobre 2018 at 160419 Reply
    • Kenza

      Le beau temps de samedi était une fausse alerte, il neige ce week-end ! help !

      2 octobre 2018 at 180624 Reply
  • Floriane

    Nous avons eu de la chance de ne pas avoir plus de quatre / cinq jours de pluie par ici … Personnellement ça m’a fait du bien, j’avais hâte que la chaleur redescende ! J’ai passé mon été à aller sur l’ile de Toronto le plus souvent possible pour être au frais.
    Je me retrouve tellement dans ta quête du perfectionnement, j’ai envie de faire beaucoup de Yoga pour me détendre et aussi de méditer.. Mais le problème c’est que je ne supporte pas d’avoir un niveau de débutant -_-, c’est un cercle vicieux. Je me suis inscrite à un super cours près du travail, j’espère garder le cap !

    4 octobre 2018 at 130159 Reply
  • Julie

    On a le même problème! Être perfectionniste ça peut être un fléau. Moi je dois rajouter à la liste “être une super maman”. Côté boulot, tu es au top c’est sûr!

    4 octobre 2018 at 231117 Reply
  • Lolli

    Malgré ce mois de septembre plus que passable, tu as pris de magnifiques photos de Mère nature, que c’est beau le Canada 🙂

    9 octobre 2018 at 20238 Reply
  • Fanny - Le jour où

    C’est vrai qu’elles ont très belles tes photos. Se balader pour les prendre est un bon moyen de lâcher prise.
    C’est marrant que tu parles de yoga car je vais tenter d’en faire demain pour la première fois de ma vie ! Je ne sais pas si j’aurai la patience et la souplesse pour faire ça bien mais je tente…

    17 octobre 2018 at 50509 Reply
  • Leave a Reply