Humeurs

Le mois de mars 2019

On est déjà le 6 avril. Je n’ai tout simplement pas eu le temps de venir écrire l’habituel article mensuel… Je n’ai pas le temps de travailler sur mon blog en ce moment, ce qui me gêne un peu, parce que je suis sur une bonne lancée qu’il faut maintenir. Je crois.

Mais alors, comment était mars ? Gourmand, voyageur, urbain, un peu virevoltant.

Voyageur parce que je suis allée à Minneapolis, de l’autre côté de la frontière dans l’État voisin du Minnesota, exactement un an après le petit road-trip de l’an dernier sur lequel je n’ai pour l’instant publié qu’un seul article.

Minneapolis cherry spoon

J’ai passé deux jours et demi à participer à des ateliers – mon premier voyage d’affaires ! avec un badge à mon nom même – et deux jours et demi à visiter. Je ferai un article bien sûr mais en résumé, la ville est très cool bien qu’elle manque un peu de sécurité. Je me suis sentie un peu seule aussi, je n’avais plus voyagé seule depuis plus de deux ans, il m’a fallu un certain temps de réadaptation. Et dans mon airbnb tout bio tout vert les proprios laissaient pourtant la lumière allumée 24h sur 24 et tous les robinets gouttaient. Paradoxe.

J’ai bien cru que je ne rentrerais pas à Winnipeg à temps parce que la compagnie aérienne avait fait du surbooking. 13 sièges supplémentaires avaient été vendus. Evidemment, je n’avais pas de siège assigné et j’ai donc dû attendre jusqu’à la dernière minute avant de recevoir ma carte d’embarquement. C’est une situation affreuse de voir tous les passagers monter et d’être bloquée dans le hall avec l’avion juste de l’autre côté des vitres. L’ordre alphabétique ne m’a pas aidé, j’ai pu partir quand même mais après énormément de stress. Surtout que mon PVT expire bientôt, ce que je vous explique dans cet article.

Et au retour, j’ai eu droit à un superbe bouquet de fleurs.

Les beaux ciels sont revenus.

Et ces articles ne seraient pas complets sans un point météo. On a eu de la neige, encore, toujours, cela ne finit jamais, mais tout a commencé à fondre. Les autorités sont sur le qui-vive car il y a un grand risque d’inondations cette année mais la fonte semble se dérouler dans de bonnes conditions. Deux jours séparent les deux photos ci-dessous, c’est assez impressionnant !

J’ai passé beaucoup de temps dans le centre-ville en mars, alors que je n’y vais normalement jamais. J’ai donc repris quelques photos de downtown Winnipeg. La première, c’est le carrefour emblématique de Portage et Main. C’est censé être l’intersection la plus venteuse du Canada. La deuxième, c’est dans le quartier de la Bourse, the Exchange en anglais, qui ressemble un peu à Chicago ou à New York et où énormément de films sont tournés pour remplacer ces villes justement. Enfin, la photo Instagram, c’est le Musée canadien des droits de la personne, le seul musée fédéral en dehors d’Ottawa à l’architecture si particulière.

Portage Main

Exchange Winnipeg

Et puis le Canada, c’est aussi manger de la glace dehors sans manteau par 5 degrés (je vous imagine derrière l’écran) et recevoir des cactus en cadeau – j’ai participé comme jurée d’un concours d’art oratoire où j’ai pu voir des ados de 13-14 ans déclamer des textes qu’ils avaient eux-mêmes écrit en français, c’était une expérience intéressante qui m’en a appris beaucoup sur les différences de systèmes éducatifs entre le Canada et la France.

Sinon sur le blog, j’ai posté quatre articles en mars, un de moins de ce que j’aurais dû puisque j’ai cassé ma règle d’un article hebdomadaire :

le mois de février
Avec de la neige dedans.
15 jours au Costa Rica
Un article-fleuve sur mon séjour au Costa Rica : itinéraire détaillée, suggestions d’hôtels, conseils pratiques et mes impressions !
faire du curling, c'est comment ?
Spoiler : le curling, c’est ennuyeux. Vraiment.
le stress de l'immigration au Canada
Parce que mon PVT va expirer, ma demande de résidence permanente n’avance pas, je partage mon stress et mes frustrations sur le système d’immigration.

Pour avril, pour l’instant gros point d’interrogation sur la destination du week-end de Pâques que nous n’avons pas encore commencé à organiser et j’ai un ou deux projets (dont changer d’hébergeur ! enfin !) dont je vous reparlerai à la fin du mois !

Un commentaire ?

8 commentaires

    • T’imagines, 3m de neige qui fondent 😀 et surtout qu’ici, il n’y a pas d’égouts souterrains, pas de bouches d’égoût, rien du tout… L’eau reste en surface, y a d’immenses flaques partout, bottes en caoutchouc obligatoires !

  • C’est marrant que tu mentionnes ce sentiment de manque de sécurité à Minneapolis. Je ne connais pas, mais c’est souvent aux USA que je me suis sentie le moins de sécurité, paradoxe vu mon goût pour des pays que beaucoup de gens considèrent comme “à risque”!

    • Tous les downtown craignent un peu j’ai l’impression. Mais je n’avais pas été embêtée depuis mon départ de Paris, alors ça fait un peu bizarre. Et j’ai vite arrêté de lancer des regards noirs aux automobilistes / aux gens irrespectueux en pensant qu’ils avaient peut-être une arme sur eux…