Humeurs

Les blogs et moi, pourquoi et comment, dix ans d’amour

blog

Tout commence en juin 2003, c’est l’été de la seconde, je m’ennuie et j’ouvre un Skyblog – pour ma défense, j’avais quatorze ans. Je parle de ce que j’ai vu, lu, j’essaye de faire de la philosophie. Mes copines de lycée ont l’adresse et adorent laisser des commentaires.

Peu de temps après je passe brièvement sur 20six mais la plateforme ne me plaît pas…. bien qu’elle m’ait apporté un lectorat extérieur pour la première fois, dont cette fille qui s’avérait être dans la même école que moi. Julia, tu es toujours là aujourd’hui ? Et toi Guylaine ? En même temps je tenais un blog plus privé, où je racontais tout sur mon amoureux secret… jusqu’au jour où on lui a montré mes articles enflammés. Ca m’a un peu vaccinée sur l’anonymat et appris à faire plus attention.

Une fois à l’université, je suis passée à Canalblog – et j’ai joué avec les mots pendant de longues années. Mes articles sont plein de rhétorique, de métaphores et de mots fleuris. J’avais un surnom pour chacun et ne citais jamais directement. En relisant aujourd’hui je me demande sincèrement de qui je parlais si joliment. Le blog faisait partie de ma vie secrète, ma petite communauté de copines d’Internet.

Pour ma première année en Angleterre en 2009, j’ai ouvert un autre blog pour l’occasion, comme les premiers pas d’un blog de voyage… il n’y a qu’une cinquantaine d’articles dessus et je le regrette, j’aurais aimé conserver une meilleure trace de cette année où je n’écrivais pas non plus manuellement. Car c’est aussi quelque chose qui me tient à coeur : les carnets. Chez mes parents il y en a toute une boîte de jamais terminés, jamais commencés, depuis le CM2. Chaque été je m’octroie une soirée nostalgie à les relire. Finir mon carnet actuel fait partie des choses à faire avant mes 25 ans. Déjà j’avais choisi un pseudonyme mythologique : Léthé, le fleuve de l’oubli.

J’ai gardé Canalblog encore quelques mois, avant de passer définitivement sur Blogspot. Le titre A cup of English tea vient de la chanson de Paul McCartney et comme j’allais m’installer à Jersey, ça me semblait une très bonne idée. Comme celui-ci, ma localisation apparaissait dans le titre, jusqu’à ce que Google me réserve de mauvaises surprises. De la même façon, en quittant le Canada, j’éditerai titre et avatar ! Le titre est passé au pluriel parce que c’était déjà pris… et à vrai dire je bois vraiment beaucoup de thé !

Pourquoi Proserpine… la facilité du pseudonyme mythologique ? Je ne saurai pas vous dire je ne sais plus. Si j’avais un prénom moins rare, plus courant, je l’utiliserais sans hésitation. Avoir déjà vu dans mes statistiques des recherches mon prénom + mon lieu d’habitation m’en dissuade… le problème de représenter la France à l’étranger, d’être prof ou curiosité naturelle, je ne sais pas, ça vous arrive aussi ? Ceci dit je ne critique jamais trop ouvertement… mais mes collègues, étudiants, supérieurs, connaissances n’ont pas à connaître trop ma vie privée non plus. J’aimerais pourtant utiliser mon prénom, mais je ne suis pas encore prête.

Blogspot m’a tenu compagnie, avec parfois de nouveaux lecteurs venus je ne sais pas trop comment, et toujours plus d’encouragements. Au printemps j’ai décidé d’arrêter de raconter ma vie et de faire des articles un peu plus accessibles. Je me suis inscrite sur Hellocoton et mon article sur Guernesey a été ma première sélection. Et vous êtes arrivées dans ma vie, vous, vos mots, vos humeurs, vos voyages et vos gentillesses. Avec certaines d’entre vous, je suis sûre qu’on pourrait devenir amies ou qu’on se rencontrera, quelque part dans le monde !

Un soir Blogspot a planté et j’ai migré ici, sur WordPress, donnant l’adresse pour la première fois à mon cercle de connaissances. Ma famille ne le lit pas, mais mes meilleures copines oui, et tous ces inconnus… le plaisir quand je reçois un email de compliments est toujours immense. Je ne sais pas comment vous remercier.

Ca fait dix ans. Je me suis arrêtée parfois quelque mois mais aujourd’hui, malgré le temps que cela peut prendre, c’est une aventure géniale… stylistique, parce que j’aime écrire et ciseler mes phrases, photographique car j’ai appris à utiliser un peu de quoi retoucher mes images, et humaine, par ces rencontres, et celles qui viendront encore. Merci !

Partager sur...
Article précédent Article suivant

D'autres articles

9 Commentaires

  • Répondre Lucile

    Haha oui skyblog represent !! 🙂
    Mais ensuite plus rien jusque 2013 de mon coté.
    Par contre tes statistiques prénom +lieu d’habitation… je trouve ca assez bizzare!! Surement de la curiosite mal placee. C’est vrai qu’il est difficile d’etre 100% anonyme…

    25 février 2014 à 2h45
  • Répondre Lapiskotée

    awww trop choupi!!! Mais donc sinon en juin 2013 tu avais 14 ans?? hi hi hi!! <3

    25 février 2014 à 0h39
    • Répondre Proserpinne

      Oui je saiiiis mais j’ai corrigé, je crois… ceci dit j’ai l’air d’avoir 18 ans, je suis pas loin !

      25 février 2014 à 0h42
  • Répondre rentreratelleauboutdunmois

    Ah, les skyblogs… On est tous passé par là ! 🙂

    25 février 2014 à 2h40
  • Répondre pomdepin

    Merci à toi de nous faire partager tout ça! Et l’anonymat, je me rends compte que ce n’est pas facile à tenir. Mais au moins j’écris en français, il y a très peu de gens dans mon entourage proche qui le lisent, et ma famille ne s’intéresse pas trop à la blogosphère!

    25 février 2014 à 4h39
  • Répondre tiphanya

    10 ans, quand même, c’est pas mal !
    Plus vieille que toi, skyblog était trop djeuns pour moi. Mon premier blog était donc sur over-blog et y est toujours, depuis presque 8 ans… Que le temps passe.
    Bonne continuation à toi et ton bog.

    25 février 2014 à 7h27
  • Répondre Jeanne

    Je me retrouve dans ton amour des blogs ! 🙂 Je n’ai jamais été sur Skyblog, mais j’ai aussi commencé à bloguer en 2003 (seize ans et en première/terminale pour moi) sur… la plateforme d’un groupe dont j’étais fan ado, Linkin Park (hi hi). Puis je suis aussi passée par Blogspot, avec un détour par 20six, blogs privés et publics, effacés, recommencés…
    J’aime beaucoup Proserpine, en plus j’aime son histoire. 😉 Pour ma part, je sais qu’il est très facile de retrouver qui je suis IRL. Je suis un peu grillée si jamais je veux revenir un jour dans « le système », mais bon, j’ai fait mon choix en espérant ne pas avoir à le regretter… S’il y a un côté effrayant à se dévoiler en pensant que des proches pourraient le lire, je me dis en même temps que cela me permet d’unifier ma personnalité (j’ai parfois l’impression que les gens me voient très différemment selon les circonstances dans lesquelles ils me fréquentent). Bloguer sous sa vraie identité, c’est devoir se retenir un peu, mais aussi être obligée de s’assumer…

    25 février 2014 à 14h04
  • Répondre Ferdy Pain d'épice

    Vive la blogosphère !!! C’est marrant car j’ai du commencer l’aventure des bBlogs un peu en même temps que toi… Au lycée dans les années 2002 2003 et sur skyblog aussi hahaha 😉 tu sais je voudrais bien que tu m’envoies ton téléphone par mail… Je n’ai pas le tien ! Ferdy8@hotmail.com bisouuuus

    25 février 2014 à 21h30
  • Répondre jaiecrit

    Moi je suis sure qu’on pourrait etre copine <3
    Et les blogs et moi, c'est aussi une longue histoire, je dirais que celui la est le plus evolue. Cest qu'on a quand meme pas mal muri par rapport a skyblog haha

    3 mars 2014 à 9h07
  • Un petit mot ?

    Close