Humeurs

Le mois de septembre 2019

J’ai vraiment du mal à réaliser qu’on a fait les 3/4 de 2019. Cette année a changé beaucoup de choses dans ma vie et chaque mois apporte son lot de jolis surprises ou découvertes.

D’abord, en septembre, j’ai vu des aurores boréales.

Aurores boréales Winnipeg

Le Sud du Manitoba

J’ai passé énormément de temps dans le sud du Manitoba, dans des villages fantômes, dans les routes de campagne, au parc provincial de Pembina Valley. C’est le moment des feuilles d’automne, de la lumière dorée et des couleurs partout. Pourquoi le Sud ? C’est parce que c’est là que se trouve le poste frontière le plus gros, Emerson, pour valider ma résidence permanente, et parce que c’est une zone un plus vallonée que ce dont on a l’habitude.

Manitoba countryside

feuilles automne

Le point citrouille

J’ai aussi un délire quand on part pour ces road-trips plus ou moins improvisés : prendre en photo les statues géantes des bords de route que presque chaque village manitobain aborde fièrement. J’en ai fait une carte et j’en ferai un article quand j’en aurai un peu plus à mon palmarès. Mais en attendant, voici une preview : la citrouille de Roland. La ville a une compétition de la plus grosse citrouille chaque année et le record absolu est détenu par la citrouille de 2017 : elle pesait 800 kilos.

Roland Manitoba pumpkin

À la campagne on mange des soupers d’automne et des perogies, des raviolis d’origine ukrainienne ou polonaise, avec de la crème aigre, des oignons et du bacon. Cette assiette a été mon premier repas de résidente permanente (pas super healthy j’en conviens) et finalement c’est tellement plus emblématique ici que la poutine ou les queues de castor qu’on trouve plutôt à l’est ! Vous aviez lu mon article sur ce qu’on mange au Canada ?

Abandoned Manitoba

Pas mal de maisons, de fermes, d’infrastructures agricoles, d’écoles sont abandonnées dans cette zone. J’en ferai un article parce que j’ai plus de photos mais ça laisse vraiment réfléchir sur le développement économique des campagnes et le rôle qu’a joué l’abandon du train au détriment de la voiture dans cette désertification rurale.

Un match des Jets

Autrement, en septembre, je suis allée voir un match de l’équipe de hockey des Jets, pour seulement 55 dollars – en combinant une offre promotionnelle + le fait que c’était un match de pré-saison. Je n’irai pas voir un match chaque semaine mais une fois par an, c’est assez cool, c’est la quintessence de Winnipeg. Marchez dans la rue n’importe quel jour et vous allez forcément voir quelqu’un avec un vêtement à l’effigie des Jets. C’est presque une religion ici. Et en plus, ils ont gagné 4-1 contre Calgary !

Jets game Winnipeg

Et les ciels

Je n’arrivais pas à choisir une seule photo ! Donc j’en ai fait un triptyque !

Et septembre est fini. Je continue de m’ajuster à ma nouvelle vie et à mes nouveaux horaires après avoir arrêté ma carrière dans l’enseignement du FLE. Le froid est arrivé assez subitement et je vais conclure sur de la météo !

Un commentaire ?

8 commentaires

  • J’adore tes photos!
    Profites de ta nouvelle « vie ».
    Je rêve d avoir un match de hockey; surement tres spectaculaire.
    Ils mettent quoi pour que leur citrouille soit si grosse?!
    Take care of you 🙂

    • Il y a plein de matches de hockey à Lyon mais je ne sais pas à quel point tu es loin ? Aucune idée pour la citrouille, la dose de pesticides et OGM probablement… les US sont à trente minutes à peine de route.

  • J’adore les paysages, ils sont superbes 🙂 Ton assiette a l’air très bonne pas grave si c’est pas diététique 😀 Je te souhaite un bon mois d’octobre

  • Les photos nous transportent.. on peut presque sentir l’odeur de la campagne canadienne ! Avant le froid de l’hiver 😉

    C’est le truc (le froid donc) qui me dérange vraiment, et c’est dommage car certains endroits semblent très sympa (l’été ^^).

    Oui, un nouveau chapitre dans ta vie qui s’ouvre 🙂
    C’est toujours intéressant, challenging in some way.
    Je pense qu’il est important dans la vie (d’essayer) d’être satisfait de soi-même, de ses actions et décisions, de chercher à s’améliorer et d’éviter les regrets.

    Tellement désolant de voir toutes ces maisons abandonnées… en plus de la perte financière que cela a représenté pour toutes ces personnes. J’ai vu des paysages semblables au sud du Portugal, maisons et locaux professionnels à l’abandon (suite à le crise de 2008 j’imagine).

    Il y a un Québecois dans ma promo de M1 FLE, c’est la première fois qu’il suit des études d’une université française. J’espère qu’il en sera satisfait. Je connais plus de Français ayant étudié au Canada que l’inverse…

    Le fait que tu as désormais ta RP modifie-t-il les relations que tu as avec les Canadiens (amis, collègues), dans la mesure où ils savent que tu vas rester au Canada pour longtemps ?
    Je suppose que cela impacte, en tout cas, tes amis et ta famille en France.

    • Les relations sociales, c’est une long story… Je suis partie avec l’idée de rester, c’était clair pour tout le monde des deux côtés de l’Atlantique dès le début. Seule une galère de visa m’aurait fait rentrer.
      Après, fouille un peu mes articles sur le sujet mais je n’ai pas d’amis canadiens ! quand tu vis en vase clos Alliance Française à bosser de 9h à 21h, tu n’as pas le temps de développer une vie sociale et c’est notoirement difficile ici. Donc la RP ne change pas grand-chose 🙂

    • Je ne suis pas hyper calée sur la question, je pense que c’est à partir de fin août / début septembre. Ce qui est rare plutôt c’est qu’elles soient visibles aussi au sud !