Articles mensuels

Le mois de juin 2020

Juin est fini, laissant avec lui des températures étouffantes, une reprise de vie sociale et beaucoup de sorties !

Des balades

On a eu plus de 40 degrés, des orages et des tempêtes. Un soir à 22h20, le ciel apocalyptique était tout rouge et on y voyait comme en plein jour.

MB Storm

Autrement, beaucoup de nouveaux endroits découverts au mois de juin : Steep Rock, des falaises à l’eau turquoise, la marche urbaine de Bunn’s Creek qui fait oublier qu’on est en ville dans un cadre très bucolique, le parc Kilcona à Winnipeg et le parc provincial de Nopiming ! Un article suivra la semaine prochaine.

Steep Rock Manitoba

Je me suis aussi aventurée du côté de St Georges, une communauté franco-manitobaine à environ 1h30 de Winnipeg qui prépare l’ouverture d’un musée super prometteur sur l’histoire de la région. L’artiste Candace Lipischak y exposait des oeuvres en attendant l’installation des collections. Mais ça aussi, j’en reparlerai !

Candace Lipischak oeuvres

Musée St Georges Manitoba

Le cadre du musée

Des gourmandises

Les restaurants ont pu rouvrir, pour du service en salle et en terrasse mais à 100% de capacité seulement si une distance deux mètres peut être maintenue entre les tables. L’expérience est vraiment étrange : tables condamnées, produits manquants, l’ambiance est particulière.

Lectures

The Glass Hotel, Emily St. John Mendel. Ce livre était un peu étrange mais j’avais du mal à le lâcher quand même. On suit l’histoire d’un frère et d’une soeur sur une île elle-même au large de l’île de Victoria et au-delà pendant leur adolescence et l’âge adulte. L’eau fait partie intégrante de leur quotidien et ils se croisent et se décroisent. La narration était intéressante et le style très bon (meilleur que mon résumé !)

Rodham, Curtis Sittenfeld. Cette fausse autobiographie d’Hilary Clinton m’a énormément plu. Sa relation avec Bill Clinton commence comme dans la vraie histoire mais s’arrête pour infidélité. And the rest ist history… Le livre est une version alternative de l’histoire, où Hillary n’a pas mis de côté ses ambitions pour celles de son mari et se bat pourtant contre les mêmes obstacles que dans la réalité. J’ai adoré. 

When you read this, Mary Adkins. À la fois feel-good et pas du tout, c’est l’histoire d’un après. Une blogueuse meurt d’un cancer, souhaitant que ses écrits soient publiés. Son patron et sa soeur sont en désaccord. Tout le roman ou presque est épistolaire 2.0 à base de SMS et de courriels. C’est facile à lire mais pas mémorable.

My Dark Vanessa, Kate Elizabeth Russel. Ce livre m’a fasciné et pas toujours pour de bonnes raisons. Une ado de 15 ans en école privée engage une relation amoureuse avec son prof d’anglais. Les chapitres alternent sur quinze ans, la relation et les conséquences futures qu’elle aura. Les références à Lolita de Nabokov sont omniprésentes et tout est malsain.

Sur le blog

J’ai publié cinq articles au mois de juin :

Et en juillet ?

De l’écriture ! J’ai des commandes à honorer pour les différents sites sur lesquels je vais écrire. D’ailleurs, mon premier article sur St-Joseph pour Radio-Canada est sorti aujourd’hui !

Pas de voyage ni de week-end de prévu, cela sûrement des balades spontanées si la canicule s’atténue. Je bosse aussi énormément sur le blog : j’ai relu, mis à jour ou bien mis hors ligne déjà 225 articles. Encore environ 150 pour terminer ce gros chantier !

Et je vais aussi essayer de faire un petit peu de vidéo en juillet… à suivre !

Un commentaire ?

3 commentaires

  • Superbes balades, ça donne envie 🙂
    Ca semble avoir été un bon mois, au final, non ? En France tout est reparti comme si rien ne s’était passé, la distanciation sociale dans les restos est une vaste blague…
    Bonne semaine !

  • Je les attends les 40° ici… je suis encore en pull…

    Congrats pour ta série d’articles estivale sur Radio Canada 😉
    C’est marrant, ces deux dernières années, et ce dans le cadre de mes études en arts plastiques, j’ai rendu plusieurs travaux avec des arbres dans le même style que tes photos ! Hâte de voir la suite !

    Qu’est-ce qui te pousse à mettre des articles hors ligne ?
    Bonne idée pour les vidéos 🙂

    • Parce que mes billets d’humeur circa 2012 ou 2014 ont un peu perdu de leur intérêt lol. J’ai 583 articles (!) au total, tout ne peut pas rester en ligne !

      Chouette pour les travaux ! Je prendrai encore plus de photos la prochaine fois alors 🙂