Brandon

Destination Canada

Article mis à jour le

Il est temps d’ouvrir une nouvelle catégorie : l’expatriation au Canada.

Cette semaine mon ordinateur est tombé en panne, donc je ne pouvais pas lire mes mails – torture ultime. Je savais que la réponse pour ma candidature au Canada allait arriver donc j’essayais de ne pas y penser, la tête un peu ailleurs de toutes façons.

Jeudi après-midi, deux emails. Un premier de ma mère : quelqu’un du Canada a essayé de contacter ton père car tu es injoignable, on lui a demandé de rappeler vendredi. Un second officiel : votre candidature a été retenue. Attendez-vous à un coup de fil de votre future université d’accueil.

Comment essayer de ne pas paraitre trop hystérique au milieu de l’AF et comment la seule personne avec qui vous pouvez partager la nouvelle est votre chef. Bon, tant pis !

Vendredi, hier, je suis rentrée, revenue, je ne sais jamais quel mot employer parce que Paris n’est plus tellement chez moi. Et le téléphone ne marchait pas. En un instant toute la frustration accumulée et le fait d’être là, chez mes parents, coincée, avec le job parfait au bout d’un fil coupé.

Mais on a réussi à se parler, avec mon futur tuteur. Et bien je pars ici :

Brandon Manitoba map

Pendant huit mois. Pour enseigner la grammaire, la civilisation et faire du culturel dans une petite université. Pour être logée gratuitement sur le campus. Pour avoir froid l’hiver. Pour visiter et voir, voir, voir. Pour devenir une country girl… pour encore et toujours partager, faire cours, vivre !

Un commentaire ?

5 commentaires

  • Merci à toutes les deux ! Oui c’est avec le CIEP. Puisque c’est ma dernière année d'étude, autant profiter des programmes universitaires !

  • Ouah super ! J'avais justement hésité à postuler pour le Canada. Enfin, congratulations, un nouveau départ, une nouvelle aventure, nouvelle vie, c'est toujours super excitant !

  • Félicitation, c'est vraiment génial. Je ne connais que Montréal et si je n'étais pas aussi frileuse je ne serais jamais repartie.