Manitoba

Balades d’hiver

Ces deux derniers dimanches, il n’a pas fait trop froid (comprendre : un peu en dessous de zéro, mais on tombe dans les moins trente dans les prochains jours donc bon, c’est presque chaud en comparaison) et j’en ai profité pour aller me promener à l’extérieur de la ville. Parce qu’à Winnipeg, la neige fond un peu, se transforme en boue éclaboussante (la fameuse slush) et perd vite de son attrait. À la campagne, par contre… ça envoie beaucoup plus de rêve.

Le parc la Barrière

Ce parc n’a rien d’extraordinaire en soi, mais on était dans les parages, c’était donc purement pratique. Le sentier disparaît dans les champs et fait des boucles dans la forêt, jusqu’à ce qu’on ne sache plus où aller et décide que finalement le plus simple c’est de descendre marcher sur la rivière ! Doublés par les gens en ski de fond et salués par des moto-neiges, cette expérience fait partie des moments les plus canadiens que j’ai pu vivre jusqu’à présent.

Barriere Park Winnipeg Manitoba

Barriere Park Winnipeg Manitoba

Barriere Park Winnipeg Manitoba

Barriere Park Winnipeg Manitoba


Le monastère de St Norbert

Une congrégation de moines trappistes (qui faisaient d’ailleurs du fromage délicieux) vivait dans ce monastère situé au sud de la ville. Ils avaient déménagé pour un coin plus reculé avant l’incendie qui l’a ravagé en 1983. Ça me fait penser à l’Angleterre et à tous les édifices religieux laissés à l’abandon suite à la dissolution des monastères, lorsqu’Henry VIII a décidé de saisir les biens de l’église catholique au moment de son virage vers l’église d’Angleterre. Bref. Ça fait de jolies photos. Il y a tout un parc oecuménique derrière, mais la visite sera pour l’été !

St Norbert Monastere Manitoba

St Norbert Monastere Manitoba


St Malo

Le dimanche suivant, cap plus au sud, à St Malo. Oui, il y a une ville qui s’appelle St Malo perdue au fin fond du Canada, avec La Rochelle juste à côté et même un Miami avec moins de palmiers qu’en Floride. Contrairement à ce que je pensais, ce ne sont pas des Bretons qui sont venus fonder une nouvelle ville de l’autre côté de l’océan, mais un pionnier québécois du nom de Louis Malo.

Le lac est une destination très populaire en été mais je n’ai pas encore vu la plage à la bonne saison. Ce sera plus drôle de la découvrir dans quelques mois sous un tout autre visage. On ne distingue pas le sable de l’eau, on marche sur les traces de motos-neige, des gens pratiquent la pêche sur glace, c’est un autre moment très canadien.

Frozen lake St Malo Manitoba

Ce n’est pas moi qui ai fait le snow angel ci-dessous, n’ayant pas (encore ?) de pantalon de ski et préférant le confort à l’amusement dans certaines circonstances. Je me suis contentée de marcher m’enfoncer sur l’un des sentiers. Il y a de plus grosses randonnées à faire autour du lac mais elles nécessitent un peu plus de préparation qu’une promenade du dimanche. Genre des raquettes ! (Moment canadien numéro 3 à venir).

Frozen lake St Malo Manitoba

Snow angel

Frozen lake St Malo Manitoba


Et l’église au milieu de l’autoroute

Pour finir cette série de promenades, il reste une dernière curiosité : l’église au milieu de l’autoroute 75, entre St Agathe et Morris. Cet article explique toute l’histoire de l’église et comment elle s’est retrouvée là, mais c’est vraiment un endroit à part, de jour comme de nuit, avec le bruit des voitures et des camions sur le terre-plein. Et, bien sûr, il y a eu un coucher de soleil de folie mais ça, vous commencez à avoir l’habitude !

Eglise Union Point Manitoba

Sunset Highway 75 Manitoba

Un commentaire ?

15 commentaires