Humeurs

2016 en neuf projets

Article mis à jour le

On est beaucoup à vouloir effacer 2015 et ses horreurs, à vouloir plus que jamais recommencer et se réinventer. Moi aussi, je me sens comme ça. Comme chaque dimanche et chaque rentrée scolaire, je me dis « cette semaine, je… » et puis je laisse couler, rattrapée par la vie, la routine, la paresse. Mais j’aime bien faire des listes, et encore plus de les partager pour un peu de motivation et d’encouragement..     

J’ai essayé de trouver dix thématiques autour desquelles articuler projets, envies et bonnes résolutions mais rien à faire, l’inspiration manque… neuf c’est cool comme chiffre quand même, un peu imparfait. Et ces projets ne sont pas classés par ordre d’importance, simplement dans celui qui m’est venu en tête pour 2016.

 

  • Le blog.

2015 a été une super année, pleine de jolies rencontres, de mises en avant et de découvertes. Je veux continuer sur cette voie, maintenant que j’ai enfin trouvé un thème qui me plaît et me donne envie d’écrire ! Le but est de publier deux voire trois articles par semaine, toujours orientés expatriation, voyages et vie de prof sans oublier la vie au quotidien. Les réseaux sociaux sont de pair avec cette envie – d’ailleurs, je cherche de nouveaux comptes Instagram à suivre, vous me laissez votre adresse ?

  • Moi !

On tombe ici dans une partie un peu superficielle mais pour atteindre un équilibre, tout est lié. Je veux refaire un peu de sport – ça me manque vraiment, physiquement et mentalement, mais la barrière de la langue me bloque un peu. Pourtant, en visant des activités comme la zumba, je devrais m’en sortir. Je cuisine de plus en plus et de mieux en mieux (les légumes coûtent en Hongrie moins de trente centimes le kilo, je n’ai pas d’excuses) mais je commence à manquer d’idées. La prochaine étape est de chercher des blogs culinaires pour apporter un peu de variété dans mes assiettes. Je n’arrêterai pas les viennoiseries par contre… Et enfin, je veux faire quelque chose avec mes cheveux. En 2013 ils étaient roses, en 2014 lisses et depuis, j’ai perdu l’envie de m’en occuper. Je n’assume plus mes boucles, ils ne sont pas beaux, ça m’énerve !

  • Mes amis.

Prendre soin des gens qui me sont chers. Leur écrire, leur envoyer des petites choses pour leurs anniversaires. Penser ne (me) suffit plus, je veux montrer que c’est le cas. D’un point de vue plus concret, ça veut dire répondre vite aux emails et ne plus les laisser moisir tout en culpabilisant au fur et à mesure parce que non, ça serait abusé de répondre trois jours/semaines/mois/ans plus tard. Décrocher le téléphone – et allumer Skype. Je veux essayer de faire la paix avec ceux qui m’ont laissée triste et en colère. J’ai envoyé un premier message, la réponse qui est arrivée ne m’a pas plu, mais c’est mieux ainsi.

  • Les gens. 

J’en ai déjà parlé sur le blog, j’essaye d’être plus gentille, plus patiente avec ceux qui sont autour de moi, faire preuve de bienveillance. Ça passe par réduire les critiques que je formule, aider les gens perdus dans la rue, laisser passer les mamies ou les mamans aux caisses, veiller davantage au bien-être des élèves. Pour répandre un peu de joie, je vais réactiver mon compte postcrossing et envoyer toujours plus de courrier manuscrit.

  • Vivre dans un endroit qui me plaît. 

C’est le point le plus important de la liste je crois. Qu’il s’agisse de retourner au Canada ou de mettre en oeuvre des plans B ou C (voire D, j’hésite encore à le lancer) je veux trouver un endroit où je serai heureuse. Ça signifie je crois retourner dans un endroit que je connais. Après, c’est la question du travail qui se posera, vivre quelque part qu’on aime mais faire un job moins intéressant ou bien attendre de trouver les conditions idéales. Je vous en reparlerai à mesure que mes réflexions progressent !

  • De la culture. 

Plus de culture ! Je passe énormément de temps à regarder des séries, mais c’est dommage de n’utiliser Netflix que pour ça. Les profs peuvent visiter gratuitement la plupart des musées de Budapest, ça serait bête de ne pas en profiter, et le ciné, même pour un film indépendant, coûte rarement plus de quatre euros la place. J’ai recommencé à lire et je veux continuer dans cette voie, peut-être en prenant part à différents challenges, c’est à voir ! (il va me falloir des journées de 40h).

  • La maison, le minimalisme, le tri, tout ça. 

Ça aussi j’en ai déjà parlé, influencée par la mode mais lorsque je suis rentrée à Paris pour Noël, malgré le tri que j’avais fait, j’ai encore trouvé mes placards trop remplis de vêtements troués ou usés. Ce matin j’ai trié des piles de papiers, feuilles, courriers, trucs d’école, posés à la va-vite sur la table en rentrant, en partant. Je vise donc à être un peu plus organisée, ranger tout de suite ce qui doit l’être (aussi le linge ou la vaisselle, j’ai tendance à trop remettre au lendemain) et jeter ce qui doit l’être, sans prétexte que peut-être quand même ça pourrait être utile. Je suis arrivée à Budapest avec une cinquantaine de kilos de bagages, j’aimerais repartir avec moins (et ça choque un peu rien que de l’écrire).

  • Être une meilleure prof… 

J’adore mon travail, quand je suis en classe je me transforme et je ne voudrais pas faire autre chose. Mais je suis très paresseuse. Je manque de rigueur dans mes préparations, je recycle dix-huit fois la même chose, je laisse les contraintes techniques (pas d’ordinateurs, pas de projecteurs, pas de photocopies) dicter un peu trop ma pratique. Quand je suis en classe, tout va bien, mais je traîne souvent les pieds sur le chemin de l’école, insatisfaite de ce que j’ai préparé. M’organiser davantage me permettrait de perdre pas mal d’angoisses et de culpabilité.

  • Profiter de Budapest… et voyager.

Mon but est de découvrir un nouveau café et un nouvel endroit chaque semaine… et en faire des articles ! car j’ai réalisé récemment que je ne parle jamais des endroits que j’aime dans les villes où je vis. Je suis en Hongrie pour encore six mois et il me reste beaucoup de choses à découvrir : les villes sur le cours du Danube, le sud du pays, le lac Balaton au printemps… et bien sûr je compte continuer à faire des incursions en pays voisins. Je vais aller à Berlin, j’aimerais retourner en Pologne et à Vienne au printemps, découvrir la Slovaquie et la Slovénie, aller à Prague, peut-être jusqu’en Italie et laisser les tarifs des compagnies low-cost décider de week-end surprises.

Et vous ? on s’entraide pour une année de jolies choses ?

Un commentaire ?

51 commentaires

  • Bonsoir Kenza,
    je viens seulement de découvrir ton blog et j’en suis très touchée! J’admire ton parcours et ton écriture, je m’identifie à beaucoup des choses que tu a vécu et ressenties!
    Je plussoie aussi tes bonnes résolutions, je vais essayer de m’en inspirer!
    Pour ce qui est de tes weekend dans les pays alentours, je ne peux que te conseiller Cluj-Napoca en Roumanie! C’est une ville très culturelle (passé hongrois) et qui bouge beaucoup avec de nombreux d’étudiants étrangers! En plus ce n’est qu’à 8h de bus (tu peux prendre un bus de nuit, comme ça tu ne perds pas de temps!) et ça ne coûte pas bien cher :). La Roumanie étant mon coup de coeur personnel, je ne peux que pousser les gens à aller outre leurs préjugés sur le pays et découvrir ce magnifique pays!
    Très bonne continuation, et en espérant que cette année 2016 t’apportes ce que tu souhaites! Courage pour la vie à Buda, toutes tes bonnes résolutions devraient te permettre d’en profiter plus et de te reconcentrer sur les choses qui te sont importantes 🙂

  • Hey ! Je commente avec un peu de retard. Mais j’ai deux adresses à Budapest que j’aime beaucoup et dans lesquelles je me rends systématiquement à chacunes de mes visites.

    http://www.budapestwine.com : Le doblo, un bar à vin vraiment très chouette où tu pourras trouver la majorité des vins hongrois, et voire du Tokaji pour pas cher (bon moi j’ai un peu l’obsession de ce vin, ce n’est peut être pas ton cas). Les serveurs sont sympas et il y a des assiettes de grignotages aussi, pour une soirée entre amis c’est vraiment cool.

    La seconde adresse, dans laquelle je vais à chaque fois Budapest, Múzeum krt. 12, 1088, Hongrie, Muzuem kavehaz. C’est un restaurant à côté du musée national.

    En fait il est absolument sublime pour une soirée entre amoureux. Ceci dit je m’y suis aussi rendue avec ma soeur et c’était vraiment cool. Il y’a toujours un pianiste qui joue en soirée, un répertoire assez cosy. Les tarifs sont corrects quand tu viens de France mais pour Budapest je pense que les prix sont déjà dans du moyen+. Mais surtout, c’est vraiment bon.

    Profite bien de ton année ! Budapest est une de mes villes préférées en Europe. Même la seconde sur ma liste si je devais en faire une, tu ne pourrais pas me rendre plus jalouse.

    • Il n’est jamais trop tard 😀
      Je pense que je connais le restaurant, je suis souvent passée devant. Mais j’ai pas d’amoureux :p
      Et si le Tokaji c’est délicieux, je note, merci mais seulement si t’arrêtes d’être jalouse ! 🙂

  • Hello; je viens de jeter un oeil à ton blog, sympa tout ça! c’est dingue de vivre dans autant de pays mais ça doit être une expérience tellement cool.
    Alison_CDP sur insta si jamais, bonne soirée 🙂

  • Je trinque (avec de l’eau au sirop) à une année 2016 pleine de beaux projets concrétisés! 🙂

    Ah, le sport. Je cherche toujours désesperément un bon prof de yoga sur Bordeaux, les autres sports, connais pas!
    Et pour la culture, je viens de reprendre la lecture à un niveau plutot intense et ca fait un bien fou, sauf pour la TV qui se sent délaissée (mais mes series reprennent donc ca devrait aller!)
    Les voyages, je les fais grâce à des blogs comme le tien. Depuis mon retour du Japon, je n’ai plus envie de quitter ma chère ville de Bordeaux!

    • Merci pour ton adorable commentaire Donna ! je suis sûre qu’il y a un bon prof de Yoga à Bordeaux, j’imagine qu’il faut en essayer plusieurs avant de trouver celui qui nous convienne. Hâte de voir tes lectures sur Twitter !

  • Les légumes a 30cts, je t’envie! J’ai fait le choix d’habiter dans un endroit que j’aime, et de sacrifier un peu ma carrière. Et la plus part du temps je suis très heureuse comme ça. Mais quand comme l;année dernière (ou maintenant) la menace du chômage plane (ou mon poste est supprimé) je remets mon choix en cause…
    Bonne chance avec ton projet de revenir au Canada

    • Oh je suis désolée pour cette mauvaise nouvelle, j’espère que tu vas garder ton emploi :/ ou le cas échéant, que tu arrives à rebondir vite. C’est marrant, tout le monde voit le Canada comme le pays du plein emploi, c’est pas si vrai alors.

      • Disons qu’en cem oment ce n’est pas le cas partout a cause de la baisse du prix des matieres premieres. Et le fait que nous soyons dans un trou perdu n’aide certainement pas… Bref, si je voulais travailler dans l’industrie du tourisme par contre je trouverai facilement ici
        Et merci 🙂

  • Pour la partie voyages, tu peux revenir a Bruxelles ou Londres quand tu veux, je t accueillerai avec plaisir 🙂
    Pour le reste, ce sont de jolis projets (pour les cheveux, essaye l huile de noix de coco :))

    Des bisous 🙂

    • J’ai une obsession pour Londres en ce moment, je vais peut-être te prendre au mot 🙂 et l’huile de coco, j’en ai justement acheté il y a quelques jours 😀

  • De jolis projets !! Notamment la culture, je te rejoins completement la-dessus. Ma liste arrive cette semaine, enfin je crois…(resolution 1 : arreter de procrastiner!!)

  • Une jolie liste.
    Côté cuisine, je me permets de te laisser deux blogs que j’aime bien, quoique très différents :
    http://www.thewednesdaychef.com/the_wednesday_chef/ (peu de mise à jour mais je le connais depuis peu donc je fouille dans les archives)
    http://www.laconquedor.com/ le blog d’une française (prof de FLE) mariée à Sicilien que j’ai rencontré lors de notre séjour là-bas. Que de la cuisine italienne mais il y a vraiment de tout.
    Et pour le rangement, j’essaye d’appliquer l’idée « si ça prend moins de 5 min, fais le maintenant ». J’ai encore du mal, mais petit à petit les réflexes évoluent.

  • Coucou !
    Si tu trouves une chouette salle de sport dans le centre, pourras-tu me donner l’adresse ? 🙂 J’arrive dans exactement 3 semaines et je voudrais m’y remettre aussi ! ^^
    Et je suivrais de près tes découvertes de cafés, restaurants… J’aime bien m’exiler dans ce genre d’endroits de temps à autres :).

    Bonne chance pour l’année 2016 ! 🙂

    Bisous !

  • La partie « tri et rangement » est un combat quotidien pour moi car je suis aussi du genre à tout reporter. Le « tidy/clean as you go » a du mal à s’imposer à moi, mais comme mon mari est limite maniaque, et qu’on est trois à présent, j’essaye d’y penser tout le temps… c’est duuuuuur ! Tu devrais l’écrire sur une pancarte affichée sur ton frigo ou un endroit bien visible pour t’aider à y penser 😉 J’ai testé cette technique pour autre chose, ça avait assez bien fonctionné. C’est drôle, j’ai du mal à t’imaginer paresseuse et pas rigoureuse dans tes préparations ! Bonne chance pour le reste également !

    • Merci pour l’astuce ! je devrais faire ça pour les mots de hongrois que je n’arrive pas à retenir (les adjectifs basiques)… quand j’ai un programme, je suis très rigoureuse, je sais où aller et comment y aller. Mais quand je suis libre comme ici la plupart du temps, ça incite à la paresse… et ils dépassent à peine le A1 malgré une dizaine d’années d’apprentissage pour certains, ce n’est pas motivant non plus.

  • « On tombe ici dans une partie un peu superficielle » : ah non, ah non ! Tu es la personne la plus importante de ta vie, donc c’est tout sauf superficiel que de chercher son équilibre intérieur 🙂
    Je te souhaite que tes 9 désirs (et plus encore) se réalisent. Bonne année 2016 !

  • Beau programme ! Je prépare également ma liste d’objectifs, et quelques points se recoupent – en terme de voyage principalement mais aussi sur un autre point : regarder MOINS de séries et PLUS de documentaires / émissions culturelles… Mais c’est tellement dur de décrocher ! En tout cas, je voulais te dire (depuis ton article sur « l’expat asociale », déjà) que ta capacité à t’auto-analyser sans te faire de cadeau m’épate. Alors avec une telle lucidité, je suis sûre que tu rempliras tous tes objectifs 🙂

    • Ah, je suis contente que t’aies remarqué pour l’auto-analyse. On me l’a déjà fait remarquer (mais je ne sais plus dans quel article) et j’étais arrivée à la conclusion qu’en fait, c’est bien mais ça m’empêche de vivre un peu aussi d’être super-consciente des problèmes 😀

      Tu pourras recommander des trucs à regarder alors 🙂

  • Plein de projets que j’espère vous réaliserez.
    Une idée de pâtisserie à découvrir dans les collines du 2ème arrondissement : CHEZ DAUBNER http://daubnercukraszda.hu
    Les produits sont excellents et typicus magyar. Les glaces sont très bonnes aussi. Durant mes 10 années passées à Budapest, j’y allai très régulièrement et mes préférés étaient le MOSCAUER et le
    Málnás vaníliás kocka. Bonne année 2016 à Budapest
    Christine (qui a vécu à Budapest de 1996 à 2006)

    • Merci beaucoup pour la recommandation Christine, je ne manquerai pas d’y aller (deux fois, pour goûter ces deux gâteaux, vous avez dû voir que c’est mon péché mignon)

  • De jolies résolutions, je te souhaite de t’y tenir et d’aller de l’avant ! De mon côté pas d’objectif, si ce n’est profiter (je ne suis vraiment pas très douée pour les résolutions) ! 🙂

  • De belles résolutions, j’espère que tu vas trouver un endroit qui te plaît pour vivre et ainsi trouver un équilibre. Je te souhaite d’être heureuse 🙂 Bises

  • Je te souhaite de réaliser tes objectifs 2016.moi pour le sport de manière régulière c est un peu tard j aimerais mais motivation j espère pouvoir marcher qd le temps sera meilleure ah je me trouve des excuses;-) sinon pour les comptes ig voici le mien tania_vaviw.au programme mes voyages de 2014 en France mais aussi Californie et Brésil et puis il y aura les autres.je débute dans l univers du blogging c est très excitant.j espère ouvrir le blog d ici la fin du mois. C est la première fois que je commente ici 🙂

  • C’est marrant, je suis justement en train de rédiger un article similaire. Pas mal de points communs surtout concernant les voyages et les « gens ».
    J’adorerais que tu parles de Budapest davantage et que tu nous donnes quelques bonnes adresses car j’envisage d’y aller un (long) week-end au printemps.
    Bonne année.

  • Joli programme! J’ai aussi fait une liste de projets/d’objectifs pour cette année et au final elle ressemble assez à la tienne (même si le minimalisme ce n’est définitivement pas au programme pour moi!) On y croit, 2016 sera belle 🙂