Visite du Melbourne Museum

Melbourne Museum


C’est quand la dernière fois que vous êtes allé(e) au musée ?

Moi c’était dimanche… et mardi : le Melbourne Museum est tellement foisonnant qu’il m’a fallu y retourner. L’entrée est gratuite pour les détenteurs d’une carte d’étudiant, même d’un pays étranger, c’est assez rare pour le souligner et ça a incité mes deux visites (en décembre j’aurai passé 25 ans et plus de carte d’étudiant, je serai vraiment vieille). Dimanche j’ai fait la visite guidée, qui se concentre sur un objet emblématique par section. Du coup je suis revenue approfondir un peu.

Melbourne Museum


Première partie
: les dinosaures, des pierres, l’évolution de la province où se trouve Melbourne, le Victoria, la vie sous-marine et les insectes.

 Melbourne Museum


Avec le mouvement de la planète et de l’eau (je n’ai pas retenu, c’était un peu trop géologique pour moi) l’Australie sera dans l’hémisphère nord dans quelques (milliers d’) années… et j’ai aussi appris que la Nouvelle Zélande n’a jamais fait partie de l’unique continent qui se trouvait sur Terre, l’île est née des volcans !

Au boulot samedi dernier il y avait une énorme araignée grosse comme ma paume sur le plafond. J’ai donc soigneusement boycotté la partie sur les insectes pour ne pas faire de cauchemar : les vrais font bien assez peur.

Deuxième partie : les animaux

Je dois avouer que je suis un peu triste de voir mes premiers kangourous et koalas empaillés… mais je vais essayer d’aller en voir en chair et en os ce week-end si les transports publics et la météo me le permettent. En attendant donc… cinq parties dans la salle, par continent. Il y a aussi un tigre de Tasmanie, animal éteint depuis les années 30, et Sam le koala qui boit de l’eau à la bouteille.

Melbourne Museum

Melbourne Museum


Troisième partie : le corps et l’esprit

A l’étage, on est au musée de l’homme… une partie sur le corps et une autre sur le cerveau. D’ailleurs, le musée expose de vrais organes humains, ce qui semble assez rare (à moins que la guide ne s’en vante ?). Illusions d’optique, momie égyptienne, affiches vintages, miroirs grossissants…

Melbourne Museum

Melbourne Museum


Quatrième partie : l’histoire de Melbourne

C’est le moment où mon appareil m’a lâchée et trop occupée à pester contre l’absence d’ordre chronologique je me suis rendue compte que si, et que j’avais manqué le début… En gros, la ville s’est développée au moment d’une ruée vers l’or en 1840 et ne cesse de grandir depuis !

Les commentaires sur le « taudis » de la ville dans les années 1900 m’ont fait rire jaune : « plusieurs personnes qui s’entassent dans une chambre, sans lit parfois ». La situation de certains backpackers dans les grandes villes australiennes est comme un retour en arrière. Il est fréquent de partager une chambre à trois ou quatre personnes pour diminuer le loyer, vivre derrière un rideau dans le salon et je vois même passer des annonces sur l’achat d’un matelas gonflable pour ne plus dormir à même le sol.

Melbourne Museum


Le kangourou et l’émeu sont les emblèmes de l’Australie (c’est un bébé pays : il est né en 1901). Pourquoi ce choix ? Parce que ce sont deux animaux qui ne peuvent pas marcher à l’envers… ça permet d’insister sur la jeunesse du pays et l’idée qu’il va de l’avant ! Les six blasons sont ceux des Etats – l’Australie est un pays fédéral.

Melbourne Museum


Cinquième partie : la forêt et les Aborigènes

C’est original un musée avec une forêt (et comme il y avait sûrement des araignées, je ne me suis pas attardée). Cette requête est venue des Aborigènes, qui rendent hommage à la terre en toutes circonstances. La partie qui leur est dédiée est plus sombre que celle au Musée des Civilisations d’Ottawa/Gatineau. Plus de sang, de maladies amenées par les Européens et de revendications.

Melbourne Museum


Bref, c’était cool ! Avec mon nouvel appareil photo, j’ai bien l’intention de parcourir la ville, donc à bientôt !

3 Commentaires

  1. 22 août 2014 / 6h58

    Je retiendrai fort longtemps le choix du kangourou et de l’émeu comme emblème national ! Mais tout le reste a l’air intéressant aussi 🙂
    (Mon appareil photo m’a lâché quand j’étais dans l’Orient Express à Paris… j’étais franchement pas content !)
    Mélissa

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *