Instagram et le syndrome de la photo blanche

Taper sur Instagram, c’est la mode, il y a eu pas mal d’articles récemment plus ou moins critiques sur plusieurs blogs. Mais moi aussi je veux en parler, du syndrome de la photo blanche, de la course aux likes et de l’hypocrisie derrière tout ça. 

La vie privée du prof

En ce moment, deux invitations sont en attente sur mon Facebook, venant de deux élèves ados. Il y a encore quelques mois, ça aurait été facile : j’aurais supprimé sans réfléchir une demi-seconde. Je ne laisse pas pas les élèves rentrer dans ma sphère privée, point. Mais cette fois-ci, je n’ai pas encore refusé leurs demandes.

2016 en neuf projets

On est beaucoup à vouloir effacer 2015 et ses horreurs, à vouloir plus que jamais recommencer et se réinventer. Moi aussi, je me sens comme ça. Comme chaque dimanche et chaque rentrée scolaire, je me dis “cette semaine, je…” et puis je laisse couler, rattrapée par la vie, la routine, la paresse. Mais j’aime bien faire des listes, et encore plus de…

Deux mille quinze

Ce bilan est une tradition. J’ai failli y déroger mais c’est le cinquième que j’écris ici – 2011 – 2012 – 2013 – 2014 – je sais que j’aurai plaisir à le relire plus tard pour voir l’évolution et je suis curieuse de connaître vos retours aussi !

Expat asociale et les amis du bout du monde

Je n’ai jamais été très sociable, j’ai toujours préféré me cacher derrière les mots. Ceux des livres quand j’étais plus jeune, puis derrière un clavier dès mes onze ou douze ans. Dans le virtuel on est plus fort, on n’a pas honte de son corps, on peut se réinventer comme on veut. Je traîne sur des forums de discussions depuis…

Rentrer en France

Je crois que ça commence à l’aéroport. Pas avant, pas avec l’agenda qui s’est rapidement rempli ni avec la valise pleine de souvenirs

J’ai postulé au PVT Canada

Ce n’est pas un secret : je veux retourner au Canada. Je n’ai passé que neuf mois là-bas, perdue dans une petite ville du Manitoba que je n’avais pas choisi mais tout était extraordinaire (ou presque). Et j’ai la sensation qu’entre le Canada et moi, ce n’est pas terminé. 

Les jours d’après et la bienveillance

Les jours d’après se sont enchaînés, le quotidien a repris sans aucun danger ici, juste celui de traverser la rue un peu vite, sans attendre que le feu passe au rouge. La police patrouille dans Budapest et la peur est là aussi, dans le coeur de mes élèves qui réfléchissent aux lieux qui feraient de bonnes cibles. La lucidité de leurs dix-huit ans…

Bref, j’ai été déconnectée pendant trois semaines

J’ai dû faire une pause de trois semaines. Pas du tout forcée, pas du tout volontaire, pas du tout influencée par la mode de la détox numérique. Mon ordinateur, qui a seulement deux ans, a eu une pièce abimée à l’intérieur (peut-être qu’il vit mal ses expatriations ?) et il a fallu le temps de tenter de le soigner moi-même, un…

Blog en pause

– Ca dure depuis un mois, je m’arrache les cheveux, j’ai passé des heures en ligne avec Apple, traversé Budapest et retenu mes larmes. Mon ordi a cessé de fonctionner, plein de petits problèmes qui se sont transformés en un gros. Après maintes dilemmes et hésitations, l’ordi est parti à Paris et la réponse est tombée : un petit composant…

Quand le quotidien pèse

Aujourd’hui, je ne vais pas parler voyage. Parce qu’il n’y a pas que ça dans ma vie d’expat, il y a aussi le quotidien. Brut, ennuyeux, monotone, un peu moche. 

Vivre en Hongrie

– Cet article, je l’ai en tête et dans la gorge depuis plusieurs jours, mais il ne veut pas sortir. Mais le blog, c’est aussi de la maïeutique, donc on va en parler. Si vous arrivez ici pour la première fois ou si vous ne suivez plus mes mouvements constants (ce que je comprends !) j’ai déménagé à Budapest fin…