Hongrie

9 mois à Budapest – sorties, promenades, visites

Depuis janvier et mon article des quatre mois, au fur à mesure que mes visiteurs ont afflué (merci !), j’ai pu continuer à explorer Budapest de fond en comble, m’orientant presque les yeux fermés dans le dédale de rues et ayant un circuit touristique bien rodé. 

Je n’ai pas encore tout visité, il me reste encore pas mal de musées (comme d’habitude en fait, je pense toujours que j’ai le temps et je laisse toujours ça pour le dernier moment – et je n’ai vraiment pas envie de devoir batailler en hongrois pour prouver que j’ai droit à la gratuité gratuité des entrées, privilège de prof) mais les photos s’accumulent et il serait dommage de ne pas les partager. En attendant un guide plus exhaustif de ce qu’il y a à faire à Budapest, voici mes découvertes, visites, sorties de ces derniers mois !

Memento Park

On commence par le plus surprenant : un cimetière des statues communistes. À la chute du régime soviétique, Budapest est une des rares villes de l’ancien bloc de l’Est à ne pas se débarrasser de ses statues. Deux se trouvent encore en ville, sur la colline et la place de la Liberté et les autres sont allées recommencer une nouvelle ville en banlieue.

C’est une visite vraiment étrange, surtout par temps maussade. C’est faire un bond en arrière de plusieurs années, il ne manque que les marches militaires de l’armée rouge alors qu’on observe les statues. Difficile de les imaginer intégrées en plein centre-ville, la grande surface désolée ne les mettant pas du tout en contexte.

Memento Park Budapest

Memento Park Budapest

Memento Park Budapest

Memento Park Budapest

Memento Park Budapest

🚌 Pour y aller, prendre le bus 150 à partir d’Ujbuda ou de Kelenföld sur la ligne 4 et descendre à Memento Park.
➡️ Pour se détendre après la visite, direction Instagram où une recherche rapide permet de trouver des détournements plutôt drôles de ces statues.

Le Parlement

On change d’ambiance, direction le Parlement. Je ne m’en lasse pas, il est sublime. C’est le troisième plus grand au monde après l’Argentine et la Roumanie, et son architecte avait gagné un concours avec un voyage d’études à Londres, s’inspirant de Westminster avec un twist d’Europe de l’Est.

Parlement de Budapest

parlement budapestPar contre, la visite guidée… J’ai détesté, pour pas mal de raisons. La gratuité des ressortissants de l’UE s’est terminée il y a quelques années et le gouvernement fait désormais payer 8 euros pour trente petites minutes de visite. Le site dit que cela dure une heure mais le temps de passer les contrôles est inclus… avec un personnel extrêmement malaimable. Il faut réserver à l’avance et avancer au rythme de cinquante personnes et d’un guide qui non seulement n’est pas hyper doué en langues (c’était une visite en anglais, il paraît que la guide francophone parle pas mal) avec des écouteurs de mauvaise qualité mais en plus au son d’un discours extrêmement policé, censuré, pas du tout évocateur de la politique hongroise actuelle. Les touristes ne s’en rendront peut-être pas compte en venant un week-end, mais cette visite était grotesque en vivant ici. J’étais de mauvaise humeur, pressée par le pas hâtif de la guide et bousculée de tous côtés par les autres membres du groupe qui jouaient des coudes pour prendre des photos, je n’ai donc pas grand-chose à vous montrer.

Café Smúz

Par contre, juste à côté du Visitor Center, j’adore le Café Smúz installé chez un fleuriste. Je n’ai jamais goûté les gâteaux mais les lattes aux différents parfums sont excellents et le service plutôt pas mal dans cette ville où le client n’est pas roi.

Coffee coffee coffee #coffee #coffeetime #smuz #cafe #latte #coffeeart #coffeelove #cantkeepmyeyesopen

A photo posted by Kenza ☕️ (@cupsofenglishtea) on

📍Smuz viragenerk, Kossuth Lajos Ter 18

Le cimetière Kerepesi

J’aime bien visiter les cimetières. J’y trouve un peu de calme, une certaine sérénité, des promenades loin des foules et des aléas de la ville. Je connais le cimetière Montmartre par coeur et ai visité quelques autres cimetières ici et là sur plusieurs continents. Mais aucun ne m’a fait le même effet que celui de Budapest.

Kerepesi Budapest

Sur les cinquante et plus hectares couverts par le cimetière, nous n’avons vu que quelques carrés. Nous étions les seules visiteurs et je pense qu’il faut quand même avoir des notions d’histoire hongroise pour comprendre qui sont les personnages fondateurs de la nation dans des tombes gigantesques ou le pourquoi du comment d’un carré russe.

Mais… les tombes étaient énormément espacées, des allées entières restent vides, ce cimetière donne l’impression d’attendre patiemment que la fin du monde vienne le remplir. C’était déprimant.

Kerepesi Budapest

Kerepesi Budapest

📌 Le cimetière se trouve près de Keleti Palyaudvar dans le 8ème arrondissement, quartier pas super bien fréquenté.  L’entrée est gratuite. Une carte est remise mais il n’y a pas d’éléments pour se localiser à l’intérieur du cimetière.

Les bains thermaux

Après Kiraly, Szechenyi et Lukacs, j’ai pu tester deux autres bains thermaux ici à Budapest. Les Rudas sont les seuls bains ouverts en nocturne les vendredi et samedi soirs de 22h à 4h du matin avec un bassin en rooftop sur le Danube. Ils sont donc assez prisés et il y a énormément de monde. Seuls cinq bassins sont accessibles, ce qui est peu pour une entrée à 4600 ft. Mais on paye la vue… (dont myope comme une taupe, je n’ai même pas pu profiter, #tristesse).

Les Gellert sont vite devenus mes bains préférés. Luxueux, pas bondés, l’eau y est très chaude – au dessus de 35 degrés. La piscine extérieure est accessible sans bonnet de bain, ce qui est rare. Il y a même un bain chaud caché sur le côté à l’extérieur. Les intérieurs sont sublimes. N’oubliez pas les tongs par contre !

Bains Gellert Budapest

Bains Gellert Budapest

Bains Gellert Budapest

💡Oui les photos des intérieurs sont les miennes ! Il n’y a personne car c’était à la fermeture, j’ai simplement demandé la permission d’aller prendre des photos en hongrois et me la suis fait accorder (en anglais, ce ne serait pas passé). Mieux vaut aller aux bains en creux de journée ou bien le dimanche en fin d’après-midi si vous n’avez pas un avion à prendre pour éviter la foule.

Aller à l’Opéra

C’est plutôt chic. Comme à Paris, il y a deux salles à Budapest : l’Opéra proprement dit qui accueille plutôt les ballets et les opéras comiques et la salle Erkel moderne pour les opéras.  L’Opéra se trouve sur Andrassy Ut donc en plein centre et Erkel un peu à l’est à la station II. Janos Pal Papa Ter sur la ligne 4. Je suis allée voir deux ballets, Manon d’après Manon Lescaut et Onéguine d’après une oeuvre de Pouchkine… les places ont coûté 1€50 et 3€, en les prenant le jour même ou la veille en haut au pigeonnier. Un conseil ? ou même deux : aller acheter les billets à l’Opéra directement car les frais de gestion sur le site coûtent encore plus cher que la place et lire le synopsis du ballet sur Wikipedia pour être sûr de bien comprendre qui sont les personnages et l’intrigue !

Opéra Budapest

L’église Matthias

Eglise Matthias Budapest

De l’extérieur déjà, elle est sublime, je la contemple sans lassitude. J’ai longtemps attendu avant d’aller visiter l’intérieur – l’entrée est payante, entre 3 et 5 euros selon le tarif. Je croyais que c’était une église comme une autre. Non, l’intérieur est entièrement peint. C’est quelque chose auquel on est pas habitué, il y a des détails partout, c’est magnifique.

Eglise Matthias Budapest

Le Café Central

Incontestablement l’un de mes endroits préférés. Cadre, nourriture, service, tout est parfait dans ce café très viennois et plutôt raffiné. J’y emmène tout le monde.

📍Central Kavehaz, Károlyi utca 9

Des couchers de soleil à la Citadelle

J’en ai déjà parlé plusieurs fois mais cet endroit est trop beau pour ne pas republier des photos… J’ai cette fois-ci testé l’ascension du mont Gellert en passant par la colline et non en prenant le bus, ce qui permet d’avoir un superbe point de vue sur le pont de la Liberté, mon préféré.

Budapest Citadelle

Budapest Citadelle

Budapest Citadelle

Marcher sur les traces de Sissi à Gödöllö

Si vous avez grandi avec les films de Romy Schneider, vous serez ravi(e) à Budapest. La ville rengorge d’hommages à Sissi, de plus ou moins bon goût. Elle est adulée par les Hongrois pour avoir oeuvré à leur semi-indépendance dans les années 1860. Son château se visite, dans la grande banlieue de Budapest. J’ai trouvé ça plutôt pas mal, plus grand que ce que je pensais et pas trop touristique mais j’ai des amies qui ont été déçues. Il faut donc y aller pour se faire un avis…

 Godollo

Godollo

Godollo

🚋 C’est un peu compliqué d’aller à Gödöllö. Il faut prendre le HEV numéro 8, le RER budapestois, à Ors Vezer Ter, le terminus de la ligne 2. Pour cela il faut un ticket de métro qui sera valide jusqu’à la station Ilonatelep. Après comme on sort de la limite de Budapest, il faut un ticket « extension kilométrique 20 km » par trajet qui peut s’acheter aux machines violettes des stations de métro. C’est le contrôleur dans le train qui validera le ticket. Le château se trouve en face de la station Gödöllö Szabadsag Ter et le trajet en HEV dure environ 50 minutes.

Le Varkert Bazar

Ce jardin est un peu caché entre le Château de Buda et le Danube. Il est assez peu fréquenté et permet une jolie pause fleurie en observant les architectures complexes. L’entrée est gratuite.

Varkert Bazar Budapest

Bruncher au Szimpla

L’activité parfaite du dimanche matin, c’est un brunch. Mais pas n’importe où, au Szimpla, le plus grand ruin bar de Budapest. Je n’aime pas y aller en soirée, la foule, la musique et l’obscurité ne permettent pas de profiter du décor atypique. Le dimanche matin par contre, un marché de producteurs s’installe et il est possible de composer son propre petit déjeuner, salé, sucré, fruité.

Szimpla Budapest

Szimpla Budapest

La synagogue

La synagogue de Budapest est la seconde plus grande au monde. Elle ne passe pas inaperçu, au sol comme en hauteur.

 Synagogue de Budapest

Il est possible de la visiter, ce que je suis allée faire avec ma mère car les occasions de rentrer dans des synagogues sont rares – et je regrette de ne pas être allée visiter la grande mosquée de Kuala Lumpur lorsque j’y étais. La visite est assez onéreuse, une dizaine d’euros en fonction des options que vous choisissez mais… je pense que cela les vaut si la guide est intéressante. La visite inclut une mini-conférence d’une heure où le guide explique les particularités de la synagogue, répond aux questions et emmène faire un tour dans l’ensemble du domaine. J’avais trouvé ça très intéressant mais tout dépend de la dynamique des groupes et des guides.

Synagogue de Budapest

Synagogue de Budapest

Aller à Visegrad

Je termine cet article trop long par une sortie en dehors de Budapest, à Visegrad, ville située un peu plus haut sur la courbe du Danube. Dédaignée des touristes, elle est parfaite pour marcher un peu – il faut grimper une grande colline pour avoir accès à la citadelle dans les nuages qui donne une jolie vue sur le fleuve et la campagne hongroise.

Visegrad

Visegrad

Visegrad

🚌 pour aller à Visegrad, comptez 1h30-2h de Volan Bus au départ de Ujpest Varoskapu. Il me semble que l’aller simple est à 700 et quelques forints et il est possible d’acheter le ticket dans le bus – ou anticiper aux machines automatiques à la gare routière. Les bus sont en retard et peu fiables.
👣Pour la randonnée, suivre les panneaux citadella / fellegvár. C’est assez physique et il faut compter une demi-heure en montée, moins en descente, forcément.

Je crois que pour la première fois de l’histoire de mon blog et de mes expatriations, je vais préparer un city guide, alors que je quitte la ville dans exactement une semaine… À suivre !

Plus d’articles sur Budapest ?

➔ mon ressenti après quinze jours d’expatriation 
➔ un autre article sorties et bonnes adresses
➔ les jardins botaniques
➔ le système scolaire hongrois

Partager sur...
Article précédent Article suivant

D'autres articles

27 Commentaires

  • Répondre lolli15

    Cette ville est chargée d’Histoire, cela donne une atmosphère particulière à la ville. C’est le ressenti que j’en ai en voyant tes photos. Cela doit être sympa pour les vacances mais je ne me verrai pas y vivre. 🙂

    15 juin 2016 à 12h33
    • Répondre Kenza

      Et bien moi non plus je n’aime pas y vivre 😀

      16 juin 2016 à 18h15
  • Répondre Elé

    Quelle chouette visite 🙂 Non l’article n’est pas trop long, bon c’est peut-être aussi parce que ça me rappelle notre petit séjour, mais les photos sont jolies et il n’y a pas trop de texte 😉
    C’est vrai que le temps ajoutait au sinistre de la visite du Memento Park. Heureusement, le froid et le vent mordant ne transparaissent pas ;))D’accord avec toi pour la visite du parlement, j’ai vraiment eu le sentiment qu’ils avaient rédigé leur speech en 10 minutes sur un coin de table. Ah les bains Gellert, ça c’est une bonne raison de retourner à Budapest ! (… avec le goulash) (et la limonade) (bref, tout ce qui s’avale en Hongrie).
    Gödöllö, j’ai bien aimé, même si ça m’a laissé une impression d’inachevé. On ne sent pas l’âme d’Erzsebet, les salles sont parfois un peu vides, et quand on connait déjà toute l’histoire de Sissi on n’apprend pas beaucoup (sauf en rôdant de temps en temps autour d’une visite guidée anglophone, ce que j’ai fait avec succès).
    La visite de la synagogue devait être bien. Et Visegrad aussi ! Beaux paysages !

    Et tu n’as pas mis le jardin botanique parce que tu avais déjà fait un article dessus, c’est ça ? Et le repère des chocolats chauds avec le propriétaire trop cool ?!

    Et voilà le bilan… plus qu’à prévoir le fameux brunch du retour en France ? 🙂

    15 juin 2016 à 12h54
    • Répondre Kenza

      J’ai lu ton commentaire deux fois et j’ai ri deux fois 😀 le chocolat chaud se trouve dans un autre article, tout comme le jardin botanique. Comme tu sais que j’aime bien les fleurs, il a eu un droit à un article entier ! bientôt on se voit <3

      16 juin 2016 à 18h17
  • Répondre Alexandra

    Trop chouette ! Je suis déjà allée à Budapest (3 jours ça passe vite) et la tu me donnes envie d’y retourner et faire toutes les choses que je n’ai pas faites ! Notamment visiter l’intérieur des bâtiments qui m’ont fascinée de l’extérieur, ou tester d’autres bains. J’espère avoir l’occasion lorsque je serai en Serbie 🙂

    15 juin 2016 à 13h07
    • Répondre Kenza

      Ah oui, je crois que Budapest n’est qu’à 6h de train de ta future ville, ce sera l’occasion de tester la ville en plusieurs saisons ! Tu sauras où me trouver pour des conseils 🙂

      16 juin 2016 à 18h17
  • Répondre Meyilo

    Je ne peux pas m’empêcher de te mettre le lien des photos que nous avions faites au Memento Park :
    http://leblogdemeyilo.blogspot.fr/2013/01/367-memento-park-szobor-park.html.
    Les cafés sont très tentants. Si j’y retourne, je ne manquerai pas d’y aller faire un tour.

    15 juin 2016 à 13h53
    • Répondre Kenza

      Les photos sont cools ! vous avez joué sur le détournement ! j’ai aussi trouvé que ça manquait un peu d’explications (et rassure toi, les mecs communistes hongrois, j’ai aussi dû les chercher sur Wikipédia, ils ne sont pas du tout glorifiés aujourd’hui)

      16 juin 2016 à 18h18
  • Répondre Philisine Cave

    J’ai surtout compris que si un jour j’allais à Budapest, je reviendrais d’abord à cette page fort bien documentée ! (je reste impressionnée par la précision du dessin fait sur la crème du premier café)

    15 juin 2016 à 14h12
  • Répondre Frenchie in Canada

    Comme d’habitude tes photos me donnent envie de visiter pour un week-end, mais pas d’y vivre 😉
    Je trouve le parlement absolument magnifique et je te rejoins sur la tristesse de ce cimetiere.
    Merci du partage

    15 juin 2016 à 17h02
  • Répondre Ophélie G.

    Cette architecture est incroyable. J’adore le Parlement, il est magnifique ! xx

    15 juin 2016 à 19h40
    • Répondre Kenza

      En effet, il est plus que beau ! tu trouves qu’il ressemble à Westminster ?

      16 juin 2016 à 18h19
  • Répondre Maman Poule et Cie

    Budapest ! Un de mes meilleurs souvenirs de vacances. Nous y avons passé dix jours en 2006 et celui qui partage ma vie depuis 10 ans m’a embrassé pour la première fois sur les rives du lac Balaton.
    J’avais le regret de ne pas avoir visité le parlement. Plus maintenant ^^

    16 juin 2016 à 13h44
    • Répondre Kenza

      Je n’aurais jamais cru que le lac Balaton pouvait être romantique 😀 c’est trop mignon comme histoire en tous cas ! ça serait drôle que vous y retourniez pour marcher sur vos traces, la ville a dû énormément changer en dix ans.

      16 juin 2016 à 18h20
  • Répondre Mouna

    Je reviens d’un voyage d’une petite semaine à Budapest et c’est une ville magnifique ! J’ai eu la chance de voir la plupart des monuments de ton article et mon souvenir est assez similaire à ce que tu as écrit 😉
    Les bains Gellert, c’est un petit coin de paradis 🙂

    16 juin 2016 à 14h28
    • Répondre Kenza

      Contente de lire ça Mouna 🙂 comme je vis ici, je suis souvent un peu critique. Gellert par contre, je ne les critique pas 😀

      16 juin 2016 à 18h20
  • Répondre Journal d'une fille

    Quelle belle expérience !! Les photos sont trop belles, merci pour ce partage ^^

    16 juin 2016 à 15h53
  • Répondre Aurélie

    Contente d’être venue voir ça en vrai, la ville est vraiment chouette !

    16 juin 2016 à 16h20
    • Répondre Kenza

      Je suis contente que ça t’ait plu ! il repleut depuis..

      16 juin 2016 à 18h23
  • Répondre Sailor

    C’est beau quand même! Mais effectivement, sans doute pas sur le long terme… 🙂

    16 juin 2016 à 18h24
  • Répondre Marie Rose

    J’adorais visiter cette ville 😀

    http://www.rosenormande.com

    16 juin 2016 à 20h09
  • Répondre La vie en prune

    Ce sont vraiment de superbes photos que tu partages avec nous ! Qu’est-ce que j’aimerai aller visiter Budapest ! Un jour peut-être 🙂

    16 juin 2016 à 20h37
  • Répondre Cécile

    Chouette article, j’ai tellement envie d’y retourner ! Enfin bon, c’est pas pour bientôt…

    17 juin 2016 à 5h04
  • Répondre Tiphanya

    Que je regrette de ne pas avoir eu le temps et les moyens de venir te rendre visite. Car tu as beau avoir une année dure, tu donnes malgré tout très envie de faire un tour dans cette ville !

    19 juin 2016 à 11h19
  • Répondre Pascal Rodriguez

    Merci pour ces lignes intéressantes avec les photos splendides ! J’y vais en septembre pour un semi-marathon, ce sera ma première fois en Hongrie et cette page donne vraiment envie d’y être… Pour patienter et prendre des forces, pourquoi pas confectionner une petite tourte Dobos 🙂 ?

    20 juin 2016 à 13h11
  • Un petit mot ?

    Close