Road-trip USA – Washington DC, la capitale du monde

Je voudrais retourner à Washington, parce que la voir les 24, 25 et 26 décembre en fait une ville différente, une ville fantôme. Les rues étaient vides, les touristes timides, les magasins fermés, les bureaucrates à la maison, les étudiants de Georgetown en vacances.

Un horrible trajet

Le trajet entre Savannah, Georgia, et Washington DC dure douze heures, en bus de nuit, avec deux arrêts mal placés, de minuit trente à une heure trente et de cinq heures à six heures trente. C’était une nuit blanche, puisqu’à côté de moi, j’avais un gros monsieur qui prenait toute la place et ronflait, et derrière moi un jeune qui écoutait trop fort des remix pop de Mickael Jackson. Le Greyhound souffre d’une très mauvaise publicité ici au Canada parce qu’il y a deux ou trois ans, un passager a décapité son voisin, entre Brandon et Winnipeg, soit ma ville et la suivante. C’était le jour de Noël et je me suis sentie coupable d’avoir d’affreuses pensées mais je lui ai trouvé des circonstances atténuantes… Pourtant rassurez-vous, je n’ai assassiné personne !

8h, arrivée à Washington, on aperçoit le Capitole, j’oublie que je n’ai pas dormi, après tout le café ça réveille. Mon host est encore une fois adorable, avec une règle d’or : ne pas héberger d’Américains, étant lui-même immigré. Je n’aurais pas pensé manger de la nourriture africaine à Washington comme repas de Noël mais c’était délicieux !

Le mardi 24, nous avons visité le Musée de l’histoire américaine. Les musées Smithsonian, du nom de l’organisme qui les gère, sont entièrement gratuits. Dans celui-ci il y a la cuisine de Julia Child, les slippers de Dorothy du Magicien d’Oz, le fronton du premier temple mormon et des millions d’autres gadgets, peut-être un peu trop d’ailleurs. On s’en va, il me montre les icônes, ces bâtiments qu’on a vu mille fois à la télé, dans des films, et qui existent pour de vrai. Voir la Maison Blanche me fait quelque chose, bien plus que l’Elysée ou Buckingham Palace. C’est ici, ici qu’ont habité tous ces Présidents, ici que s’écrit l’histoire au quotidien. Et j’y suis, et il neige !

FBI Washington

White House Washington DC

White House Washington DC

L’Histoire avec un grand H

Mercredi 25, jour de Noël. J’oublie d’ouvrir une carte que pourtant je trimballe depuis le début, et je ne réalise pas vraiment. Ce n’est pas le premier Noël que je passe loin des miens, puisque nous ne le célébrons plus vraiment, ou sans fioritures. C’est l’occasion parfaite pour arpenter de bon matin la ville fantôme. Il fait beau, et j’ai rendez-vous avec l’histoire. La Cour Suprême. Le Congrès. Le Mall. Le Monument. Le mémorial pour Lincoln. Il y a encore l’ombre de Martin Luther King qui plane, comme souvent lors du voyage et tous mes cours de civilisation américaine à l’université reçoivent enfin une illustration concrète.

Washington Congress

Washington Supreme Court

Washington Monument

Washington Lincoln Memorial

Washington Lincoln

L’après-midi nous sommes allés à Georgetown, le quartier étudiant, censé abriter les meilleurs cupcakes de la côte Est, de super magasins et des petits cafés. Mais c’est Noël et seul le Starbucks est ouvert. Trop fatiguée et trop gelée pour prendre des photos, de toutes façons de portes fermées, je n’en ai pas. Nous sommes ensuite allées à Alexandria, Old Town, en Virginie, de l’autre côté de la rivière, qui est le campement originel des colons britanniques. Je m’endors dans le métro et me languis de rentrer au chaud. Ce quartier perd aussi beaucoup les jours de fête, il paraît que c’est le Georgetown pour retraités, plein d’antiquaires et de librairies. On distingue mal à travers les vitres sombres… Il me faudra revenir !

La fin de mon séjour à Washington a été gâchée par une nouvelle histoire d’host qui se débine et de sac trop grand pour la consigne. Pourtant le musée d’histoire naturelle traversé au pas de course semble excellent. J’irai à celui de New York un peu plus tard et pour les deux, quelque chose m’a étonné : la certitude avec laquelle panneaux et images revendiquaient la théorie de l’évolution, la parenté entre l’homme et le singe, et pas le créationnisme que les médias aiment tant nous présenter.

J’ai aimé DC mais je voudrais la revoir plein de vie, de costumes-cravates et d’étudiants, en explorer tous les musées et tous les mémoriaux, réviser encore l’histoire. Jeudi après-midi, je prends Megabus cette fois pour Philadelphie, sans attentes ni curiosité particulière. Et j’avais bien tort !

6 Commentaires

  1. 2 février 2014 / 2h38

    Bizarre de faire du tourisme le jour de Noël ^^ mais cela t’a surement permis de ne pas penser à ce que représente cette date. Encore une belle aventure 🙂

  2. Voyage aux Etats-Unis
    4 février 2014 / 5h03

    Quel temps magnifique tu as eu !
    Quand j’y suis allée, il a plu pendant tout le séjour 🙁 Donc pour visiter c’était pas forcément l’idéal !
    Hâte d’y retourner aussi ! Mais du coup j’éviterai peut-être la période de Noël 😉
    Laura

  3. 4 février 2014 / 5h40

    Ta photo de la Maison Blanche sous la neige est splendide 🙂
    Et Washington, j’avais vraiment aime, pour son style epure, pour tous ces musees et tous ces memoriaux, et comme tu dis, on sent l’ombre de Martin Luther King et de son grand discours. Et puis comme tu dis Washington, c’est la que sont les presidents de la 1ere puissance mondiale, que les grandes decisions se prennent 🙂
    Je regrette de ne pas avoir eu le temps de faire les quelques musees qui me plaisaient mais ca me fera l’occasion d’y revenir 😉

  4. 13 février 2014 / 8h08

    On attend le prochain épisode alors, le teaser est prometteur !

  5. 13 février 2014 / 17h36

    Oh DC c’est là où j’ai passé un an de ma vie et j’ai énormément aimé cette ville même si c’est surtout une capitale administrative et que la vie culturelle est loin d’être aussi intense que NY. Alexandria est pour moi, l’endroit où j’aimerai vivre, là près du Potomac. Et l’ambiance de Georgetown est super. Le musée d’histoire naturelle j’ai dû l’arpenter des 10aines de fois durant cette année là (quel bonheur que les musées du Smithsonnian soient gratuits!). Bref merci pour ton reportage ça m’a plongé quelques minutes dans le passé.
    Sinon, si un jour tu veux retourner te promener à DC, je te conseille vivement le moment de la cherry blossom. Les cerisiers japonnais qui entourent le Mall sont tous en fleurs en plus d’être sublime, il y a un festival qui est organisé (avec des concerts, du sport…) dans une ambiance très joyeuse, j’en garde un souvenir mémorable!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *