Oh Paris

Je n’ai pas le temps de vous parler de l’Australie ou du reste en ce moment… et je ne vous ai jamais montré ces jolies photos de Paris. Donc faisons un retour en France !

En mai et en juin, j’ai écrit mon mémoire, ce qui a impliqué au moins dix heures par jour devant mon ordinateur. Mais un jour j’ai eu une distraction : passer une radio des poumons pour le Working Holiday Visa australien. C’est obligatoire si vous avez vécu dans un pays à risque ou comptez travailler avec des enfants. Il n’y a qu’un cabinet agrée à Paris, au pied de la Tour Eiffel. Je devais aussi aller à côté de République ce jour-là donc j’en ai profité pour faire une longue promenade très touristique !

Paris, c’est ma ville.

J’ai grandi dans le 18e arrondissement, suis allée au lycée dans le 9e et ai fréquenté la Sorbonne dans le 17e et le Quartier Latin. J’en parle presque tous les jours alors que je suis à… 16 800 kilomètres de l’autre côté du globe. Et c’est une relation d’amour / haine assez particulière que j’entretiens avec elle – officiellement Paris est masculin mais pour moi c’est tout impossible. C’est une femme, parfois un peu enfant. Une Lolita.

La Tour Eiffel

Eiffel-Tower-up-Paris

La balle de tennis est pour Roland-Garros… J’ai dû monter en haut de la Tour Eiffel quand j’avais quatre ou cinq ans, et pas depuis. En vingt ans de vie parisienne et cinq ans d’expatriation, j’ai dû me trouver en face d’elle un maximum de dix fois !

Paris-building

Les façades parisiennes sont quelque chose qui me manque à l’étranger. Au Canada comme en Australie, des pays tout jeunes, les immeubles n’ont pas ce cachet particulier que je n’ai retrouvé nulle part ailleurs.

Invalides-Napoleon-Paris

Vous avez déjà visité le tombeau de Napoléon et le Musée de l’Armée aux Invalides ? J’y suis allée il y a une quinzaine d’années et j’en garde un souvenir plutôt glauque. A tel point qu’on avait gagné des places gratuites pour toute ma famille à une tombola et nous n’y sommes jamais retournés !

Grandir à Paris, ça veut dire passer ses week-ends et vacances scolaires dans les musées plutôt que de vivre dans le jardin (qu’on n’a pas).

Gare-Invalides

Ces détails ! Avec mes copines la dernière fois on regardait des articles sur le Syndrome de Paris… nom donné à la désillusion expérimentée par les touristes, notamment japonais, qui s’attendent à retrouver le Paris des films et d’Amélie Poulain.

Seine-Eiffel-Tower-Paris

On traverse la Seine. Le bâtiment en dessous, c’est l’Hôtel de la Marine, place de la Concorde, juste à côté du Crillon. Puisqu’un immense Ministère de la Défense est prévu à Balard en 2015, l’Etat a souhaité le vendre à des investisseurs privés. Cette décision n’a pas plu du tout et finalement cet hôtel particulier sera partagé entre plusieurs musées et ouvert au public.

Hotel-Marine-Paris

Obelisque-Concorde-Pars

Depuis 2007 et Sarkozy qui y a fêté son élection, la place de la Concorde s’est transformée pour moi en place de la Discorde, ne représentait pas du tout l’unité qu’elle est censée afficher. Mais pas très loin il y a le Louvre…  et la Joconde !

Louvre-Paris

Mona-Lisa-Street-Art-Paris

Et vous ? Vous aimez Paris ? Plutôt amour ou haine, carte postale ou déceptions ?

12 Commentaires

  1. 24 octobre 2014 / 16h25

    J’ai vecu pres de Versailles pdt plus de 20 ans. Paris pour moi = shopping, musee, concerts, balade.
    J’y suis retournee plusieurs fois avec mes amis anglais. J’aime me balader dans Paris, enfin certains coins, mais y vivre, non je ne pourrais pas. Trop bruyant, trop pollue et les gens courent vraiment sans cesse et sont peu aimables.

    • Kenza
      2 novembre 2014 / 22h02

      J’adhère ! Surtout pour les gens. Mes réflexes polis et courtois je fais la queue pour le bus je m’excuse systématiquement ne durent jamais très longtemps quand j’y suis 🙂

  2. 24 octobre 2014 / 16h40

    C’est à l’étranger ou avec des étrangers que l’on parle mieux de la France, de Paris et aussi de toutes ces jolies régions riches de savoirs, de monuments, de gastronomies… Alors un brin de nostalgie dans cet article ? En se disant j’ai vécu là et je ne connais pas vraiment ce truc là ! En rencontrant des touristes qui sont venus visiter des lieux qui nous sommes familiers, nous réalisons que nous ne connaissons pas assez bien, dommage mais le monde est à parcourir et près de chez soi il y a tant de jolies choses….que l’on ne sait pas les regarder !

    • Kenza
      2 novembre 2014 / 22h03

      Ah oui Chantal c’est vrai tout ça ! Je trouve que c’est aussi un grand paradoxe, parler à des gens qui ont des étoiles dans les yeux de ce pays qu’on a quitté… A Jersey plein de gens me parlaient du village de Normandie où ils avaient une maison secondaire, j’avais amélioré ma géographie !

  3. 24 octobre 2014 / 16h41

    J’aime Paris. J’aime m’y perdre. J’aime y marcher, découvrir, aller d’expos en expos (je suis un peu verte d’en louper un au Palais de Tokyo d’ailleurs), me sentir parisienne l’espace de quelques jours, d’un weekend et sortir du métro à République ou Opéra. J’aime ne pas prendre le métro et marcher, marcher, marcher en passant par le jardin du Luxembourg et les Tuileries, en admirant la seine et la Tour Eiffel. Je me suis toujours dit que j’aimerais y vivre au moins une fois, pour voir comment ça fait, ce que c’est vraiment. Pour voir comment les parisiens connaissent finalement peu leur ville, pris dans la routine, comment Paris fatigue, parce que je la vois toujours sur un piédestal, et je ne comprends souvent pas ces gens qui la détestent ou entretiennent un amour mitigé à force d’y vivre 😉

    • 24 octobre 2014 / 16h42

      Et j’aime beaucoup la photo vu sur la Seine et la dame de fer!

      • Kenza
        2 novembre 2014 / 23h08

        Oui c’est ma préférée de la série aussi ! elle se déteste vite, je te promets…

  4. 24 octobre 2014 / 18h25

    Tes photos sont très belles et témoignent de la beauté de notre jolie capitale !

  5. 25 octobre 2014 / 1h08

    J’aime y retourner en touriste, y prendre quelques nuits d’hôtels et profiter au maximum de la richesse de cette ville, mais y vivre plus jamais!

  6. Anonyme
    25 octobre 2014 / 6h18

    Moi je suis amoureuse de la tour Eiffel je l’ai monté 2 fois et à chaque fois je vais en France on m’emene faire un tour pour une fois de plus m’emerveiller et quand elle scintille c’est piiiire ahaha. J’adore aussi la balade en bateau mouche !!! Donc quand je retournerai en france je sais deja quoi faire 😀

  7. Elé
    25 octobre 2014 / 19h33

    Si seulement on pouvait retrouver ce temps idyllique 😉 Ca fait du bien aux yeux. Du coup j’ai fait une recherche sur le genre de Paris (féminin ou masculin) parce que pour moi tous les noms de villes étaient féminins, et on trouve des explications intéressantes sur le net (mais qui disent que finalement, c’est très flexible, on fait comme on veut !).

  8. 26 octobre 2014 / 3h39

    J’ai découvert Paris pour la première fois de ma vie, l’été dernier!
    Je peux te dire que j’avais eu quelques appréhensions avant de venir, mais au final, j’ai beaucoup aimé! Le seul hic étant l’affluence touristique, mais il faut vraiment bien connaître les coins sympas!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *