Panic in the streets of London

Londres Primrose Hill

Londres, c’est la ville, la foule, les transports, les touristes, les monuments. Londres, c’est comme Paris mais en mieux, en plus grand, avec des gens plus gentils, des pubs et des coffee shops. Et pour la première fois, j’ai changé d’avis, je crois qu’en fait je ne pourrais pas y habiter. Je suis sur cette petite île depuis trop longtemps, et je suis désormais habituée à marcher pour me déplacer, à de petites distances entre les écoles, et à saluer des gens dans la rue. La Parisienne a disparu.

Londres Big Ben
Londres, c’est manger des quatre coins du monde, mexicain, tibétain, cubain, chinois, libanais, français. C’est marcher et parler des heures durant et voir mes amies. C’est des marchés, des magasins, des dizaines de tasses de thé. C’est Gatwick, prendre l’avion pour la première fois depuis dix ans, et ne plus avoir peur. C’est rencontrer des gens, boire un peu, écrire des cartes postales, écouter beaucoup. C’est visiter le Victoria & Albert Museum pendant trois heures. C’est Piccadilly, la Tamise et Camden.

Londres Piccadlily Circus

Londres, j’y suis allée déjà huit fois. La prochaine fois, il faudra changer, peut-être faire une sorte de tour Lincoln – York – Birmingham. Je voudrais retourner à York, encore. Revoir et retrouver.

Et aller en vacances en Grande-Bretagne tout en y habitant aussi, c’est différent, plus besoin de s’extasier, j’ai presque tout sur l’île. C’est aussi revenir avec impatience, parce que chez moi, ce n’est plus Paris, c’est ici.

8 Commentaires

  1. 5 novembre 2012 / 23h15

    J'ai ressenti exactement la même chose en allant à Londres cet année. Trop grand, trop de monde, trop de bruit mais ne vivant plus sur cette jolie petite île, j'y ai retrouvé avec plaisir les magasins, les coffees et pub bien anglais… Ca me fait plaisir de lire que tu te sentes "chez toi".

  2. 6 novembre 2012 / 9h33

    wahoooo, je suis impressionnée, la province t'a eue !Mais aussi quelle province, faudrait vraiment que je vienne t'y voir 🙂

  3. 7 novembre 2012 / 11h50

    Pas mal de coïncidences ici,vu que c'est pour le V&A que je devais aller à Londres mercredi ! Tu as peut-être croisé mon amie Elizabeth sans le savoir ;)Et je m'en vais à York samedi pour la journée. Je penserai à toi. Enfin, contente que tu te sentes chez toi à Jersey !

  4. 11 septembre 2014 / 5h36

    Je redécouvre tes écrits avec ce nouveau site : la présentation est une vraie réussite ! J’aime relire ce que tu écrivais sur le Royaume-Uni en espérant qu’un jour je ressente tout ce que tu as ressenti à l’époque 🙂
    à bientôt !

    • Kenza
      11 septembre 2014 / 10h57

      Merci beaucoup ! Il y a pas mal d’articles sur ma vie d’assistante à Jersey sous le tag Jersey ou la catégorie prof 🙂 mais je suis sûre que ton année va très bien se passer !

      • 12 septembre 2014 / 20h16

        Je lisais déjà ton blog quand tu étais à Jersey donc j’ai déjà lu les articles dont tu parles ! 😀

        J’ai une petite question à te poser. Je sais que tu as voyagé pas mal seule un peu partout dans le monde (je t’envie!) et en préparant mon départ au R-U je me dis que je voudrais découvrir de nouvelles villes seule durant mon temps libre. Je ne suis pas une grande voyageuse mais passer une journée ou un week-end dans une nouvelle ville de temps en temps me semble raisonnable, même seule. Comment tu t’organises dans ces cas-là ? Est-ce que tu prends des plans ou des guides? que tu imprimes ou que tu achètes? Est-ce que tu te fais des petites fiches? Je n’aurais pas d’imprimante chez moi en Angleterre et là je me vois mal tout planifier en une semaine pour tous mes voyages sur une année… je voudrais pouvoir aussi partir spontanément là-bas… Ni acheter vingt cartes routières – que je ne saurais d’ailleurs pas utiliser :p

        Si tu as des conseils, je suis preneuse ! 😀

        • Kenza
          12 septembre 2014 / 20h29

          Oh c’est vrai ? Tu es une fidèle alors, merci !

          J’ai toujours un guide… en Angleterre j’avais le Routard, et je n’osais pas faire de week-end seule à l’époque. J’avais une Railcard et je partais sur la journée (à moins de 2h aller de train) pour revenir le soir. J’essayais de rencontrer d’autres assistants sur place via le forum ou bien je partais avec mon copain.

          Pour les Etats-Uis j’avais le Lonely Planet et des notes manuscrites via les blogs. En général les cartes qui s’y trouvent suffisent mais si je croise un office du tourisme j’en récupère toujours (plus grandes et pour mon carnet de voyages ensuite)

          Donc conseil : un guide (Routard si tu aimes l’esprit, Lonely Planet pour plus de « justesse » je trouve) et la Railcard !

          Pour imprimer les billets de train une fois commandés je le faisais toujours à l’école en douce. Et aussi si tu prends Giffgaff tu auras Internet sur ton téléphone (si tu as un smartphone) ça dépanne pas mal aussi et pas mal de compagnies acceptent les billets électroniques !

          • 12 septembre 2014 / 21h24

            Eh oui ! 🙂

            J’hésitais à m’acheter un guide mais tu viens de me convaincre de m’en procurer un 🙂 Au début je ferais déjà des sorties d’une journée, pour commencer, et ensuite on verra. Birmingham a l’avantage d’être bien située pour voyager en train !

            D’accord ! Sinon je suppose qu’il a des possibilités par exemple d’imprimer à la bibliothèque même si c’est payant… Enfin je trouverais bien une solution j’espère. Autre que de racheter une imprimante sur place.

            Merci beaucoup d’avoir pris le temps de me répondre ! Ton commentaire m’est très précieux et plein de bons conseils ! 😀

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *