Australie

Nimbin, une journée surréaliste chez les hippies australiens

Ah là là, je ne sais pas par où commencer. Nimbin est une petite ville australienne du New South Wales, à 800 km de Sydney, qui aurait pu passer inaperçu comme des milliers d’autres… mais ses 500 habitants à l’année (pour presque autant de touristes qui y débarquent chaque jour) en ont fait le Woodstock local. Bien que le cannabis soit interdit en Australie, Nimbin déroge à la règle, pour le plus grand plaisir des bacpackers… Entre hippies et volutes, ma journée chez les fumeurs aura été complètement surréaliste !

nimbin-colorful

Nimbin

Tout commence par ma curiosité naturelle. Pourquoi aller à Nimbin ? Pour voir, pas pour consommer. Je ne fume pas, même si les occasions en voyage ne manquent pas. Au Canada le cannabis est considéré comme médicinal dans certaines provinces, à la Nouvelle-Orléans il s’échange librement, je suis à de nombreuses reprises tombée chez des hôtes Couchsurfing qui m’ont proposé un joint. J’avais lu des articles de blogs d’autres voyageurs en Australie qui décrivaient les couleurs et l’ambiance de Nimbin alors je me suis lancée. La ville est inaccessible en transports en commun donc une fois de plus, il a fallu réserver un tour. Et quel tour…

nimbin-street-art

Samedi matin, banlieue de Byron Bay. J’arrive en ville deux heures avant l’heure du rendez-vous : juste ce qu’il faut pour petit-déjeuner, faire un tour chez Woolsworth pour acheter des snacks et faire du people-watching. Je m’assois sur le banc de l’arrêt de bus qui fait office de gare routière et j’observe. Pas loin de moi il y a des hommes assez agés, marqués par l’alcool et la drogue et qui ont déjà une bouteille à la main à neuf heures du matin. Une fille passe sur un vélo peint en doré. Un mec sans t-shirt. Le suivant sans chaussures. La fille qui tient la petite baraque à café attenante a des dreadlocks gigantesques et raconte sa vie à un mec qu’elle connaît depuis deux minutes. J’ai l’impression que c’est une ville de gens un peu perdus, qui cherchent à impressionner leur prochain avec leur attitude cool. Tellement cool que ça devient complètement faux.

Plongée dans mes pensées, mes compagnons pour la journée arrivent petit à petit. Il y a en fait deux bus qui partent à Nimbin ce jour-là et les chauffeurs ont interverti les listes. Nous partons avec trente minutes de retard, ce qui ne m’impressionne pas du tout. Le bus aux vieilles banquettes en bois est plein et je somnole assez vite. Moins d’une demi-heure plus tard (il est donc onze heures du matin) l’arrêt me réveille : nous sommes à un bottle shop – comme en Amérique du Nord, seuls les magasins agréés peuvent vendre de l’alcool en Australie.

Le chauffeur-guide annonce alors : « nous voici au bottle shop. N’hésitez pas à faire le plein pour la journée et à partager si vous voyagez seul. Il est normalement interdit de boire de l’alcool dans les transports publics du New South Wales mais ne vous inquiétez pas, avec la permission du chauffeur, c’est bon ». Sérieusement ?!

Je pense qu’on était trois dans le bus de quarante à ne pas boire. Mais la journée ne fait que commencer.

Nimbin-shop

Juste avant d’arriver, le guide nous fait un petit speech. « Oui la consommation et la possession de cannabis sont interdits en Australie. Mais oui vous pouvez en acheter quand même. Si jamais nous sommes arrêtés par la police, mettez vos achats en haut dans les compartiments à bagages, les chiens ne pourront pas sentir. Si vous voulez de quoi fumer, allez à tel endroit. Pour les magic cookies, allez là. Pour le magic brownie, vous devez chercher telle dame et elle s’installe là. Un bon prix est de tant de dollars ».

Vous imaginez ma tête ?

La ville était malsaine. Peuplée de zombies chancelants, fiers d’un héritage qui se détruit peu à peu (le musée de la ville a brûlé dans un énorme incendie l’an dernier). Les affichettes sont agressives envers les touristes. Hippies et Aborigènes se côtoient au milieu des couleurs. Il y a des familles avec des enfants, je me demande comment leurs parents leur ont expliqué l’odeur !

nimbin-sign-opening-hours

Nimbin-NSW

nimbin-hemp-embassy

nimbin-australia

nimbin-signs

nimbin-imagine

nimbin-aboriginal

Je pensais sur le coup que j’étais la seule du bus à ne rien avoir pris. En fait, presque : il y avait une autre Française avec moi (que je soupçonnais à cause de ses Bensimon et de son sac Eastpack. Les Français à l’étranger sont repérables à des kilomètres) qui elle non plus n’a rien consommé.

Ce tour n’a donc pour autre objectif que d’emmener des backpackers ou des Australiens un peu louches (un mec dans le bus fait l’aller-retour depuis Surfer’s Paradise trois ou quatre fois par an) aller acheter de l’herbe. C’est moi ou c’est incroyable ?

Et on change de décor…

Pour se donner bonne figure (et probablement justifier leur accréditation auprès de New South Wales Tourism) le guide nous a ensuite emmenés dans un parc national, le Nightcap. Vous imaginez trente jeunes adultes complètement défoncés faire la vaisselle ? Ils y ont passé plus de temps que nous dans le parc. C’était ridicule – et en plus je n’ai pas vu de platypus.

rocky-creek-dam-nsw

rocky-creek-new-south-wales

rocky-creek-lizard

byron-bay-countryside

Mynion-falls-nightcap-park

nightcap-nsw-rainforest

J’ai DÉTESTÉ ma journée. Mais elle n’était pas finie. Pour rentrer, j’ai dû faire du stop… et je vous en parle la prochaine fois !

PS : le tour que j’avais pris, c’était le Grasshopper…

Partager sur...
Article précédent Article suivant

D'autres articles

25 Commentaires

  • Répondre carrie4myself

    Tu t’amuses comme une « folle » en Australie!!…. ca semble surréaliste ce que tu racontes :/

    18 mai 2015 à 22h13
    • Répondre Kenza

      Et je promets que je n’ai rien exagéré du tout ! si j’avais su, je ne me serais pas lancée là-dedans…

      20 mai 2015 à 9h27
  • Répondre Gaou

    Oh my ça à l’air glauque. Mais si c’est connu pour ça c’est bizarre qu’ils se fassent pas arrêter nan?
    Ma pauvre ça à dû être une très longue journée

    18 mai 2015 à 22h44
    • Répondre Kenza

      Oui c’est étrange. Il y a une tolérance certaine, peut-être des pots-de-vin ? La police n’est pas très présente ici, il n’y a que peu d’infractions au quotidien. Je ne sais pas !

      20 mai 2015 à 9h28
  • Répondre Laurie

    C’est marrant je n’avais jamais entendu parler de Nimbin avant, et finalement c’est pas plus mal ! Au vu de ton expérience je crois que je n’ai rien loupé. Mais c’est ce genre d’aventures qui fait de belles anecdotes à raconter après 🙂

    19 mai 2015 à 1h38
    • Répondre Kenza

      Exactement Laurie ! Tu n’as effectivement rien loupé… à part des cookies magiques ?

      20 mai 2015 à 9h28
  • Répondre J'ai écrit

    Je me rappelle de cette journée. Tu avances bien dans ton récit de periple australien, bientôt l’Asie 😀

    19 mai 2015 à 2h04
    • Répondre Kenza

      Oui ! Byron Bay, Sydney, les Blue Mountains et j’arrive 😀

      20 mai 2015 à 9h29
  • Répondre Miss C

    Tu as au moins de très belles photos du parc.

    19 mai 2015 à 4h32
    • Répondre Kenza

      Merci Miss C ! Même la ville a de jolies couleurs… entre tout le reste !

      20 mai 2015 à 9h30
  • Répondre pomdepin

    Effectivement, c’est surréaliste et carrément glauque

    19 mai 2015 à 7h16
  • Répondre voyagesdeprof

    drole de contraste! tu as détesté et les gens du coin ne donnent vraiment pas envie qu’on s’arrete… mais les photos sont tops!

    19 mai 2015 à 11h26
  • Répondre Lapiskotée

    eh bêh…. ça fait pas rêver là… je préfère encore la Nouvelle Orleans dans ce cas…

    20 mai 2015 à 4h21
    • Répondre Kenza

      Nola <3 je ne suis pas objective quand il s’agit de la Nouvelle-Orléans !

      20 mai 2015 à 9h31
  • Répondre Perrine

    Je note, je note … Et j’apprécie tes avis très tranchés … Pour mon futur voyage en Australie. Ceci me fait étrangement penser à Christiania petit état hippie dans l’état danois à Copenhague ! Très touristique aussi ! J’ai un billet en tête là-dessus depuis longtemps mais j’ai du mal à la mettre en place dans ma tête … On verra à la prochaine escapade danoise …

    20 mai 2015 à 6h46
    • Répondre Kenza

      Coucou Perrine ! Tu peux sauter cette étape, sauf si tu veux faire une pause fumette… mais effectivement le parallèle est bon et paradoxal : des gens qui se disent hors de la société et hors de ses normes mais qui accueillent des cars entiers de touristes tous les jours…

      20 mai 2015 à 9h32
  • Répondre Charly

    Tiens, je suis assez partagée en lisant ton article. Autant cette journée parait être désastreuse, autant les photos que tu partages donnent vraiment envie d’aller s’aventurer là bas !
    En tout cas, ça fait une belle anecdote à raconter.

    20 mai 2015 à 19h49
    • Répondre Kenza

      J’ai essayé de voir le positif et le coloré… mais c’est vrai que les déceptions font les meilleures histoires !

      1 juin 2015 à 23h07
  • Répondre Elé

    Comme tu dis plus haut dans les commentaires, c’est du pur foutage de gueule hypocrite. Tout est dans l’apparence… je ne note pas 😀

    25 mai 2015 à 18h56
    • Répondre Kenza

      Quand je rentre, je te raconterai le voyage à Uluru version non censurée (on sait jamais qui peut tomber par ici) c’est encore plus intéressant !

      1 juin 2015 à 23h09
  • Répondre Shunn

    Waouh! J’avais envisagé de faire un tour là-bas pour voir ce qu’il restait de l’héritage hippy de la zone, mais je soupçonnais que ce ne serait plus qu’un appât à touristes/fumeurs et que ça aurait perdu toute authenticité. Merci pour ton article, tu me confirmes que j’ai fait le bon choix et que je n’ai rien loupé en n’y allant pas!

    Et je ne sais même pas comment un tel tour organisé est autorisé, c’est pathétique…

    3 juin 2015 à 20h07
  • Répondre madameananas

    Huuum typiquement le type de journée que j’aurai détesté moi aussi (je ne bois pas et ne fume pas non plus!). C’est vrai que ça a l’air complètement surréaliste comme ville!

    16 juin 2015 à 3h20
  • Répondre solen

    Salut! tu m’as bien fait rire avec ton article, je pars en Australie pendant 4 mois cet hiver avec mes bébés jumeaux, je pense qu’on va faire l’impasse sur Nimbin du coup! merci pour l’info 🙂

    1 septembre 2016 à 10h32
  • Un petit mot ?

    Close