Ne jamais dire jamais…

Ne jamais dire jamais

Quand j’étais plus jeune, j’avais des opinions très marquées. Si je n’aimais pas, je n’aimais pas, rien ne pouvait me faire changer d’avis. Et puis j’ai grandi un peu… et pour beaucoup de choses que je m’étais juré de ne jamais faire, jamais dire, jamais porter, c’est maintenant l’exact opposé.

J’étais catégorique : jamais je ne 

Vivrai à l’étranger. La bonne blague. Je me voyais rester à Paris toute ma vie.
Mettrai de jeans slims. Aujourd’hui j’ai même un jegging.
Apprécierai l’Espagne, où mes parents m’ont traîné de mes zéro à vingt ans… maintenant j’y vais avec plaisir et en parlant espagnol (ce qui n’était pas gagné).
Voyagerai seule. Il y a quelques années, je n’osais même pas prendre le RER seule.
Porterai des Uggs. Les moins trente degrés canadiens ont vaincu.
Et des leggings aussi. Sans rien dessus, pour aller faire du sport.
Ferai du sport justement. Je m’étais même inscrite à une salle de gym au printemps dernier.
Aimerai l’alcool et les soirées. (avec modération bien sûr…)
Deviendrai Britannique en mini-robe et talons trop hauts. Il a fallu trois ans pour la transformation quand même.
Vivrai en anglais. Le français c’était ma langue, et rien d’autre.
Serai très sociale. L’inverse total, surtout depuis que je suis au Canada.
Mettrai de vernis à ongles. A part pendant le road-trip, ces deux dernières années j’ai dû passer trois jours ongles nus. Maximum.
Resterai célibataire. Je me voyais casée, très tôt.
Cesserai de lire. Mais une licence de lettres plus tard, si.
Mangerai de sushis. Ce que j’aurais raté  !

Et vous ? Vous avez des jamais je ne… qui ont bien changé ?

16 Commentaires

  1. 21 janvier 2014 / 1h23

    JAMAIS… Je n’irai jamais en Asie avant d’avoir vu le reste du monde… (J’y vis depuis maintenant deux ans et je n’ai aucune intention de partir !)
    JAMAIS… Je n’irai voyager en Chine ! (Prévu pour 2014)
    JAMAIS… Je ne me caserai avec quelqu’un avant mes 30 ans ! Je suis in-dé-pen-dante ! (Et un petit peu mariée, depuis un mois)

    La liste pourrait être longue sur tout mes anciens préjugés sur l’Asie.
    Chouette article 🙂

    • 23 janvier 2014 / 10h07

      Merci ! Pareil pour la Chine… mais j’ai tellement envie d’Asie que je suis en train de doucement changer d’avis…

  2. 21 janvier 2014 / 2h10

    Jamais je ne serai avec un mec plus jeune que moi… Jamais je ne serai sérieux… Jamais je ne serai attiré par une fille…
    Oui, en fat, on change pas mal !

    • 23 janvier 2014 / 10h06

      Oui et c’est tant mieux ! Merci de devenir régulier par ici 🙂 ça me fait plaisir de ne pas avoir qu’un lectorat féminin!

  3. 21 janvier 2014 / 2h51

    Hahaha moi aussi je m’etais dit que JAMAIS je ne porterai d’Ugg ou de leggings… Et les sushis, jamais de la vie vous me ferez manger du poisson cru !!
    … Et finalement… Voila.
    Enfin, a ce qu’il parait il n’y a que les imbeciles qui ne changent pas n’est ce pas 🙂

  4. 21 janvier 2014 / 5h07

    Bon, c’est bine parce que c’est toi…a 23 ans, je disais jamais je n’aurais d’enfants, jamais je ne le marierais! Donc j’étais mariée un an plus tard et j’ai 5 enfants. Oh, et jamais je n’habiterais dans un pays anglo saxon, ça serait forcément un pays hispanique….ahaha. 10 ans d’Irlande et bientôt 8 ans d’Angleterre.

    • 23 janvier 2014 / 10h05

      Peut-être que je serai mariée l’an prochain du coup 😀

      • 23 janvier 2014 / 10h14

        Ça peut arrive d’un coup, ces choses là! Il suffit d’avoir une ambassade de France a portée de main, et où il ne se passe jamais rien (bref, ils sont libres pour célébrer mariage et tout ce que tu veux) et hop!

  5. Bubulle
    21 janvier 2014 / 5h54

    Jamais, je ne vivrai loin de ma petite soeur d’amour. Je n’ose pas compter les mois et les années passé à l’étranger depuis que j’ai quitté la maison y a 10 ans.
    Jamais, je ne mettrai de mini jupe. Ca fait pouf. Ces filles ne peuvent pas mettre une jupe de longueur de convenable? La mini jupe en jeans (de la dite petite soeur) a fait la Suisse, l’AS et maintenant les Antilles…
    Jamais, je n’habillerai comme une anglaise! Comment oser sortir ainsi? Jersey m’aura eu… Talons de 10 cm inclus.
    Jamais, je ne pourrai marcher avec ces talons de fous. Si, si, je peux…
    Jamais, je ne pourrais vivre au froid. J’ai adoré mon hiver suisse et aimerai y retourner.
    Jamais, je ne pourrais (sur)vivre célibataire. Ma foi, y a de bons côtés!

    Et y en a d’autres… Tellement d’autres… 🙂

    • 23 janvier 2014 / 10h10

      Ah Jersey… ça paraît tellement loin maintenant, pour toi j’imagine même pas !

  6. lauween
    22 janvier 2014 / 10h29

    Vraiment j’ai beau chercher, je ne vois que deux choses, que je n’oserais pas afficher ici. A part ça, il fait croire que je ne me suis jamais imposé de « jamais », dans la vie tout est possible, je dois être très relativiste en fait.. Par contre, rien ne s’est passé comme je l’imaginais il y a 10 ans, c’est finalement encore mieux !

    • 23 janvier 2014 / 10h11

      Oui moi non plus je n’imaginais pas du tout cette vie et tant mieux ! c’est un thème récurrent parce que ça me fascine… je crois un peu aux vies parallèles…

  7. 26 janvier 2014 / 15h41

    ah les UGG boots! J’avais prêté serment aussi -30 degrés et du verglas plus tard je revois mes convictions…

  8. 24 mai 2016 / 16h21

    Et alors, depuis deux ans, as-tu vaincu d’autres « jamais » ?!
    J’ai à peu près coché 90% de ceux que tu cites… 😀

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *