Le mois de septembre 2016

Je vais essayer d’être positive dans cet article mensuel, même si le mois a été difficile du point de vue professionnel et de la santé. Rentrer n’est pas facile mais je suis à ma place ici. Ce n’est que temporaire de toutes façons (mais non, je n’ai pas encore acheté mes billets d’avion pour le Canada) et cela aide à faire passer la pilule. C’est aussi agréable de pouvoir se créer une routine avec les copines, ne pas se voir deux heures par an et puis c’est tout. Les à bientôt veulent vraiment dire quelque chose.

Street art Beaubourg

 

En septembre, je n’ai pas fait grand chose. J’ai beaucoup travaillé, avec des heures de préparations. Le matin je préparais, j’allais enseigner deux heures près d’Opéra, courais dans le métro pour arriver à l’heure à ma seconde école, grignotais en vitesse, enchaînais trois ou cinq heures de cours supplémentaires et préparais encore.

Le rythme a été fou, le corps a craqué – je suis fan de mon nouveau pyjama d’ailleurs, pas quitté des week-ends. Mais hier j’ai décidé – et fait – que je devais aussi sortir le week-end, même pour rester dans le quartier.

 

septembre

 

Je n’ai presque pris aucune photo du quotidien. En cherchant bien j’ai la canopée des Halles, que j’étais curieuse de voir après toutes ces photos Instagram, et une pizza. C’est tout et c’est un peu triste ! J’ai souvent expliqué que la routine métro-boulot-dodo peut souvent se retrouver à l’étranger mais elle n’a jamais pris autant de sens. Les masses de préparation m’ont souvent laissée asociale et m’ont fait refuser ou reporter pas mal de trucs.

 

pizza-halles

 

La seule sortie un peu culturelle de ce mois a été une soirée aux Grandes Eaux de Versailles. Je n’y avais jamais été et des billets à moitié prix sur Vente Privée ont suffi à nous convaincre. Le spectacle est magnifique mais les installations sont trop éloignées les unes des autres, en entrant à l’heure prévue et sans traîner nous n’avons pas eu le temps de voir tous les bosquets. C’était beau mais un peu frustrant. Par contre, le feu d’artifice final était sublime !

 

Grandes Eaux Versailles

Grandes Eaux Versailles

Grandes Eaux Versailles

 

Octobre sera plus intéressant et un peu plus compliqué. Les deux premières semaines sont similaires, je continue d’enseigner dans ces deux écoles mais ai choisi de faire moins d’heures. Ensuite, je prends une semaine de vacances pour aller aux Pays-Bas (le fameux pays du teaser du mois précédent, j’y suis en effet allée trois ou quatre fois sans en avoir jamais parlé sur le blog) rendre visite à trois amis : je commence par Maastricht, passerai ensuite par Eindhoven et terminerai à Amsterdam où habite Claire qui a été interviewée dans le dernier article. En rentrant, j’enseigne de nouveau mais cette fois-ci le français niveau lycée avant de m’envoler pour Madrid le 28. Si vous vous y perdez, moi aussi, c’est normal !

Et je vais bien, le blog me sert de défouloir, c’est plus facile de venir s’y plaindre que d’y raconter les petites joies – ce que j’essaye de faire avec ces articles mensuels. C’est dur de rentrer, c’est dur d’être un fantôme administratif (pas de sécu, pas de statut), c’est dur de se faire presque arnaquer au travail mais le but – Canada ! – se rapproche doucement. À très vite pour la suite !

12 Commentaires

  1. 2 octobre 2016 / 23h51

    Chouette programme de voyage
    Courage à toi

  2. 3 octobre 2016 / 0h38

    Mais, elle a l’air délicieuse cette pizza!

    Septembre est souvent un mois de transition, la rentrée, quoi. Mais, c’est pas si mal tout ce que tu as fait en trente petits jours!

  3. 3 octobre 2016 / 1h09

    Oooooooh, les Grandes Eaux nocturnes de Versailles… La dernière fois que j’y suis allée mon aîné était encore dans sa poussette (glups ! plus de 6 ans déjà), et c’est pourtant une sortie que j’adore ! Et c’est normal qu’on ne puisse pas tout faire vu l’immensité du parc (et la foule) : il faut choisir son parcours, à droite ou à gauche du bassin d’Apollon, mais pas les deux… Ou alors il faut venir deux fois 😉
    Et bon mois d’octobre en vadrouille alors !

  4. Miryam
    2 octobre 2016 / 23h42

    Plein de courage à toi Kenza !
    Des bisous de Linz
    PS : J’adore le pyjama 🙂

  5. 3 octobre 2016 / 6h56

    Bientôt le Canada 😉
    Si tu veux qu’on se vit, je suis a 20min de Maastricht 😉

  6. 3 octobre 2016 / 7h20

    Moi aussi j’ai été un fantôme administratif en rentrant de mon année en Chine. C’est bizarre, on n’existe plus au yeux de la société haha. L’ennui ça a été de me réinscrire à la sécu en attendant ma rentrée à la fac (finalement le temps que mon papier d’ayant droit soit enregistré, j’avais déjà reçu ma nouvelle sécu étudiante… =.=).

  7. 3 octobre 2016 / 18h50

    J’espère que tu savoureras ton mois d’octobre, je veux plein de photos des Pays Bas, cea a l’air magique ! Aujourd’hui, une prof de FLE est venue pour son 1er jour. J’ai pensé à toi.

  8. 4 octobre 2016 / 8h46

    Paris me manque ! Et le mouvement aussi. Par contre cette année je donne des cours de FLE a une demoiselle qui est passé du système scolaire allemand au système scolaire français, niveau 1ere S et, rhaaaa, je n’aime pas ça. Heureusement l’élève est hyper sympa, mais je sais que je n’aurai jamais la motivation de travailler dans un lycée français.
    Profite bien de tes proches et des Pays-Bas.

  9. 5 octobre 2016 / 21h10

    Courage à toi, en gardant en tête ton objectif Canada, les semaines vont être plus douces à passer, j’en suis sûre!!!

  10. 8 octobre 2016 / 7h18

    Une rentrée sur les chapeaux de roue dis donc ! Ici c’est un peu la même, et ça fait bizarre après 8 mois de tour du monde. Enfin, c’était le deal ! La clé est de réussir à se garder du temps pour soi dans ces rythmes de folie… sortir le WE est une bonne idée pour ce faire, même si nos pyjamas sont mignons ET confortables 😉
    Je te souhaite un bon mois d’octobre, et de bons préparatifs canadiens !
    Bises

  11. 8 octobre 2016 / 21h51

    Un mois de septembre bien chargé alors ! j’espère que ton mois d’octobre sera un peu plus calme, ou du moins, plus agréable 🙂 J’imagine que ces vacances en Hollande tombent à pic. Tu pars bientôt au Canada ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *