Humeurs

Le mois de juin 2017

Le mois de juin est passé tellement vite, je n’ai rien vu venir. Qu’est-ce que j’ai fait ? Plein de trucs et pas grand-chose à la fois, j’ai chassé les couchers de soleil comme d’habitude, j’ai probablement un peu trop mangé, j’ai travaillé. Une vie normale en somme (mais satisfaisante, je vous rassure). 


Le travail

J’enseigne donc le français dans une école de langue. Mon public principal, ce sont des adultes, et mes préférés sont bien sûr les super étudiants qui me rapportent du café en arrivant le matin à leur cours de 9h. Un des gros avantages aussi, c’est qu’il y a souvent des croissants qui traînent (#expatcliche). Mais là, en juin, j’ai aussi passé une matinée complète à plier des cocottes en papier avec mon acolyte de pliage. Chaque journée est différente, je n’ai jamais les mêmes horaires ni les mêmes cours, et pour la première fois de ma carrière j’ai ma salle de classe !

Travail juin Winnipeg


Winnipeg

Je ne suis pas beaucoup sortie downtown ce mois-ci, ou alors je n’ai pas pris de photos, mais je voulais vous montrer l’immeuble-ovni et l’immeuble-hipster !

winnipeg


J’essaye de trouver de la nature en ville, je croise au moins un écureuil tous les jours et un lapin tous les deux jours. La ville a par contre été envahie de chenilles noires absolument répugnantes, qui pendaient des arbres, et créaient comme des rideaux le long des trottoirs. C’était horrible, entre la hantise d’en avoir une dans les cheveux, celles qui s’accrochaient sur le sac ou les vêtements, j’ai fini par faire un détour pour aller au travail en fonction du nombre d’arbres sur mon trajet.


Autrement, je me suis retrouvée à une baby-shower qui mélangeait la France et le Canada, et aussi dans un festival de village francophone. Parce qu’en fait, tout autour de la ville, il y a des petites communautés avec des églises ukrainiennes mais où le français est la première langue, mais un jour quand j’en saurai un peu plus je ferai un article sur le bilinguisme ici et le français au Canada et l’histoire du milieu minoritaire et le franco-manitobain et ce que ça veut être dire français – francophone. Un jour. C’est en bonne place dans ma longue liste de choses à écrire !

juin

Oui c’est une association d’images étrange


Fêter mon anniversaire

It was a good one! Et pas seulement parce qu’il était plein de sucre. Parce qu’il était sous le soleil et en bonne compagnie. Mes (quelques ?) lecteurs de Winnipeg, vous reconnaitrez le pont et vous savez que je n’étais pas là que pour le coucher de soleil.. (note aux autres : derrière le pont se trouve en fait un des glaciers les plus célèbres de la ville). Et la poutine, c’est la vie. Raison numéro 1583 pour laquelle j’aime le Canada : la bouffe.


S’émerveiller des lumières

Et ici, elles sont juste sublimes. Les ciels sont beaux aussi. Je regrette presque d’être passée d’une chambre au 10e étage orientée ouest quand j’habitais à Brandon à un appart au rez-de-chaussée orienté nord maintenant. Et sinon, pour un point météo, en juin on a eu très chaud, 30 et plus, puis froid (11 degrés quand la France était en pleine canicule) puis des températures plus normales et il va faire de nouveau très chaud cette semaine, 30 et plus avec 80% d’humidité. Mais c’est l’Amérique du Nord, il y a la clim partout…

Winnipeg skies


Et puis Fort Whyte

Fort Whyte Winnipeg


Je suis allée au moins quatre fois chez Ikea, et mon appart n’est toujours pas « fini ». Mais je ne savais pas que juste derrière cette énième zone commerciale, il y avait un parc, avec des sentiers, des bisons, des lacs et des chemins de mini-randonnée. Ça fait une jolie promenade pas trop loin pas trop longue, sans bruit ni gens, sans sortir de la ville. Et je me demande à quoi ça ressemblera en hiver…

Fort Whyte Winnipeg


Et c’est tout pour le mois de juin ! Qu’est-ce que je vais faire en juillet ? Après avoir fêté Canada Day et l’anniversaire des 150 ans du Canada samedi, peut-être célébrer le 14 juillet aussi, socialiser un peu, travailler beaucoup, aller me promener sûrement, continuer de manger et venir écrire ici !

 

Partager sur...
Article précédent Article suivant

D'autres articles

11 Commentaires

  • Répondre Mamzeldree

    Ton mois de juin était chouette ! Bon sauf pour les chenilles beurk… !!!

    3 juillet 2017 à 7h13
  • Répondre Ophélie G.

    Je ne sais pas si c’est moi, mais je trouve que ton article respire le bonheur ! Ça fait du bien de te savoir à ta place dans le monde ! xx

    3 juillet 2017 à 7h15
  • Répondre Tara B.

    Oh non mais le parc derrière IKEA : le délire, c’est trop beau !! Si seulement il pouvait y avoir les même derrière IKEA à Shanghai, bouhouhou !!

    3 juillet 2017 à 7h40
  • Répondre lolli15

    Oh oui continue à écrire ici j’aime te lire 🙂

    3 juillet 2017 à 11h05
  • Répondre Zhu

    Question sérieuse : qu’est-ce que tu aimes de la bouffe au Canada, en particulier?

    Tes photos sont belles, en tout cas!

    3 juillet 2017 à 17h43
  • Répondre Sabrina

    J’ai bien rigolé à propos des chenilles, LOL. J’aurais fait exactement la même chose à ta place!
    Par contre, je ne t’ai pas trouvé sur la photo de la giant maple 🙂
    Je continue de te lire avec plaisir chère professeure!
    Une expat’ à Québec (Sabrina)

    3 juillet 2017 à 18h48
  • Répondre Aurélie

    Un mois de juin sympathique 🙂 Je te souhaite le même en juillet, avec du boulot épanouissant, de bonnes poutines, et de belles découvertes et balades 🙂

    8 juillet 2017 à 5h44
  • Répondre Tiphanya

    Un mois de juin plein de vie, de soleil et de sucrerie, c’est sympa de te lire si positive après ces mois qui ont semblé si long en Hongrie !

    9 juillet 2017 à 11h16
  • Répondre Voyageencuisine

    Toujours un plaisir de te lire ! Tu y es pour combien de temps ?

    16 juillet 2017 à 13h40
    • Répondre Kenza

      Merci ! J’ai un visa de deux ans, que je compte transformer en visa permanent 🙂

      16 juillet 2017 à 18h51
  • Répondre Frenchie au Canada

    Tu pourras faire du ski de fond en hiver ;P
    Tu me donnes faim, impossible de trouver un bon croissant ici sniff, et je n’ai toujours pas manger de pouting (en 8 ans quand meme!)

    27 août 2017 à 18h36
  • Un petit mot ?

    Close