Canada

L’hiver au Canada, ou survivre par moins 50 degrés

Manitoba Winter

L’hiver au Canada

J’ai pris cette photo le week-end dernier, dans le centre du Manitoba (vous savez, ma région du Canada dont personne ne parle jamais, strictement perdue entre Toronto et Vancouver). Il faisait moins 35 avec le vent, et toute cette étendue, c’est un lac. La couche de glace est tellement épaisse que pouvaient s’y tenir voitures, trucks, et une centaine de participants à une compétition d’ice-fishing (de la pêche sous la glace. On s’amuse bien ici.)

Aujourd’hui, on est le 23 mars, il fait encore moins 25 dehors. J’avais surestimé mes capacités de résistance et je suis allée chez ma copine qui habite deux blocks plus loin sans bonnet. Mes oreilles me le rappellent encore.

snowy bench Canada

Il y a de la neige au sol depuis le 15 novembre. Normalement c’est plus tôt. Ca fait donc quatre mois que le paysage est blanc, sans fin, sans cesse. Et les températures ont oscillé entre moins 20 pour les meilleurs jours jusqu’à moins 50. En moyenne, il a fait entre moins 30 et moins 40. Tous les jours.

C’est assez difficile à décrire avant de l’expérimenter. Il faut déjà mettre autant de couches que possible : collants thermiques, chaussettes de montagne, guêtres, manches courtes, manches longues, bonnet, écharpe, deux paires de gants. Et un énorme manteau et des bottes fourrées. Rester élégante n’a plus aucune importance (même si je continue de porter jupes et robes) il faut cacher le moindre bout de peau. On risque des engelures au bout de dix minutes d’exposition seulement.

Frozen lake Canada

Je vis sur le campus donc je n’ai pas trop souffert du froid – bien qu’il n’y ait pas d’infrastructures adaptées. Imaginez qu’il faut remettre vos cinq couches pour aller simplement chercher un café dans un autre bâtiment, marcher une minute, les enlever, les remettre, ressortir, les enlever de nouveau. Sans parler de la buée que les gens à lunettes connaissent bien.

Avec le temps on s’habitue. Je vais à la salle de gym en face avec un peu de jambes nues parfois. Ca pique et ça brûle à la fois. Mais le 1er mars, le jour officiel où tous les marchands de glace de la ville ont rouvert leurs portes, il a fait moins 50. Il a même fait moins 62 à Regina, la grande ville à quatre heures à l’ouest.

Respirer devient douloureux, l’air fait mal, on grelotte toujours une fois rentrée dans la voiture ou la maison avec le chauffage. Et pourtant on a une envie étrange de manger de la glace.

On ne distingue ni rue, ni trottoirs. Les congères font parfois deux mètres de haut. Le monde entier parle de printemps, de terrasses et de fleurs. Ici les quelques jours de beau temps (quand il fait presque zéro) ont permis à la première couche de fondre, mais le gel qui a suivi fait des rues des patinoires géantes.

L’hiver canadien, le vrai. A côté des moins 40, moins 20 est une belle journée. Je porte mon petit manteau européen (New Look me manque) jusqu’à moins 30, et il me paraît trop chaud par moins 5 maintenant. Il paraît que c’était l’hiver le plus rude depuis cinquante ans. J’ai bien choisi mon moment.

Partager sur...
Article précédent Article suivant

D'autres articles

14 Commentaires

  • Répondre duidelijkclaire

    et bien, ça c’est une expérience (déjà notre hiver en UK était sensé être record mais là, c’est une autre catégorie…) et bon courage pour attendre le printemps <3

    24 mars 2014 à 4h10
  • Répondre Lapiskotée

    tu as l’air de bien le vivre finalement… je crois qu’on finit par s’habituer à tout. Bisous!

    24 mars 2014 à 4h43
  • Répondre Lucile

    -50 un 23 mars…
    J’avais eu un gros coup de coeur pour Montreal mais rien que pour la meteo helas, je ne pourrais jamais habiter au Canada.
    Enfin la consolation c’est que vous avez de tres beaux etes 🙂
    T’imagines, y’a 80 degres de difference entre chez moi et chez toi actuellement !

    24 mars 2014 à 5h15
  • Répondre pomdepin

    Brrr….au moins, si c’est le pire hiver depuis 50 ans, tu peux espérer que ce soit moins pire l’année prochaine. Et tu seras entraînée!

    24 mars 2014 à 5h33
  • Répondre rentreratelleauboutdunmois

    Oui enfin en attendant, c’est joli… (dit-elle bien au chaud de l’autre côté de la planète ;))

    24 mars 2014 à 7h06
  • Répondre ifeelblue

    ahah le coup de la buée sur les lunettes, comme ça me parle 😉
    j’ai fait aussi l’erreur de ne pas mettre de bonnet un jour, je sais plus combien il faisait, certainement dans les -25, j’ai appris ma leçon 😉

    24 mars 2014 à 7h19
  • Répondre Mélina Bee

    Olala ça alors… C’est difficile d’imaginer qu’il fait si froid là-bas ^^ Pour moi en tout cas!

    24 mars 2014 à 8h32
  • Répondre vagabonde

    C’est le vrai grand froid canadien! Juste de regarder les photos, et je suis glacée ! C’est pour cela que dans les années 60s j’avais décidé d’aller à San Franciso au lieu du Canada. Maintenant que je suis à coté d’Atlanta, en Géorgie, où la ville se ferme s’il y a 2 cm de neige … je ne crois pas que je pourrais vivre ou vous êtes ! Pourriez-vous y vivre tout le temps ?

    24 mars 2014 à 10h19
  • Répondre Crabcake

    Ca a pas l’air facile à vivre mais… qu’est ce que c’est beau !

    24 mars 2014 à 10h58
  • Répondre Ferdy Pain d'épice

    oh monnnn dieu tu m’as donné froid je te jure et pourtant j’y suis bien aussi, pas à -50 certes mais quand meme !!! 😀 Allez courage et profite de ces derniers jours de neige, ils te manqueront peut etre après 🙂 bisous bisous

    25 mars 2014 à 17h20
  • Répondre Gaou

    -50! Franchement c’est terrible! ici on est descendu a -32 j’ai cru mourir! En plus quand il fait -5 on te dit qu’il fait bon! En ce qui me concerne une température négative, c’est froid et puis c’est tout! Courage il parait que c’est le printemps et que ça va aller mieux bientôt ! 🙂

    25 mars 2014 à 22h31
    • Répondre Proserpinne

      Oui ! Moins 5 je sors en pull quand je vais pas loin (trois minutes. Mais quand même !)

      26 mars 2014 à 12h20
  • Répondre juneflower88

    Ca c’est une expérience, une vraie ! Et c’est très beau…
    (et j’aime bien que tu sois revenue à ce template, plus confortable à lire !)

    27 mars 2014 à 3h45
  • Répondre Lisa

    J’aime beaucoup ton blog. Très rafraichissant, très vrai. J’ai été une fois à Winnipeg et j’ai cru mourir de froid… Je mourrais déjà de froid à Toronto alors bon…

    17 avril 2014 à 3h15
  • Un petit mot ?

    Close