Hongrie

Journée de la loose dans la campagne hongroise

Chose promise chose due : le récit de ma journée de la loose – mais très drôle – dans la campagne hongroise. Début mai, je suis allée retrouver ma copine qui vit à Miskolc (ville perdue au nord-est de la Hongrie, très moche et industrielle) pour faire un day trip à Lillafüred – tiens mon correcteur ne connaît pas, c’est étrange… C’est une station balnéaire posée entre eau et montagnes, bleu et vert, avec plusieurs petites attractions.

L’hôtel Palota

On a oublié d’aller voir l’intérieur art déco, c’est dommage. De toutes façons, à 180€ la nuit minimum, soit plus de la moitié de notre salaire, je ne suis pas sûre qu’ils nous laissent même rentrer comme à l’hôtel Gellert que deux vigiles encadrent en permanence.

Hotel Palota Lillafured

LillafuredC’est assez bien aménagé, il y a des panneaux partout en hongrois mais avec des images et il y a une promenade fléchée en bas de l’hôtel. On commence par découvrir une mini-grotte. L’effet wouah de l’hôtel passé, ça aurait dû nous mettre la puce à l’oreille : Lillafüred est célèbre pour avoir certains des monuments ou curiosités les plus… grands/beaux/importants de Hongrie. La taille de la grotte était en fait à la mesure de cette journée, entre euphémisme et superlatif.

Les jardins suspendus, le labyrinthe, la chute d’eau

Lillafured

On se met ensuite à chercher la plus haute chute d’eau de Hongrie… qui fait 20 mètres. Heureusement, il avait plu la nuit précédente mais c’était vraiment une bébé-chute d’eau. Rien à voir avec Niagara ou Gullfoss (#voyageuseblasee). Mais j’ai joué avec les pauses longues de mon appareil pour la première fois !

Lillafured

Je n’ai même pas pris de photos du jardin suspendu tellement j’ai été déçue. Quelques fleurs basiques – et ce n’est pas une question de saison, ici il fait plus de 25 degrés depuis presque deux mois – et absolument aucun composition florale. Par contre, le panneau « labyrinthe » a attiré notre attention. Et regardez ce qu’on a trouvé :

Lillafured

C’est un labyrinthe pour souris, pour chats ?! Qui va s’y perdre, sérieusement ? On en a fait un super avec Teaso dans les Jardins du Monde de Berlin, et en comparaison, ça… j’étais sans voix. Comme souvent en Hongrie.

Faire le tour du lac

Pour se remettre de nos émotions, on se lance dans une petite randonnée. Le parc fait plusieurs hectares mais on décide de se contenter de faire le tour du lac. Munies d’une carte vaillamment demandée en hongrois à la dame de l’office du tourisme (kerek a terkepet) on commence à marcher. Le long de la grande route tout d’abord, ce qui n’est pas cool, puis dans des petits chemins boueux. On s’enfonce jusqu’aux chevilles à certains endroits mais ça reste drôle. Mes copines veulent faire du pédalo, mais vu notre facteur chance depuis le début de la matinée (parce qu’on a aussi eu des galères de transport), je refuse.

Lillafured

Lillafured

Lillafured

Lillafured

La grotte Istvan

Il y a quelques 800 grottes dans le parc mais on s’est décidées pour la plus grande, censée contenir un lac souterrain et guérir les problèmes respiratoires. On arrive juste à temps pour la visite guidée et je nous obtiens des tarifs réduits dans un hongrois si parfait qu’on commence à nous parler longuement. Comment dire… On explique que non, on ne comprend rien et on nous remet un petit prospectus en anglais. Mais lire dans une grotte, c’est pas facile.

Stalactites et stalagmites auxquelles mes photos ne rendent pas hommage. Le spectacle est apocalyptique. Le guide a l’air super intéressant et les autres visiteurs sont hilares, mais nous… on sourit un peu stupidement quand un awkward laugh ne nous échappe pas. Une de mes copines ironise « on nous a promis un lac mais après le labyrinthe et la chute d’eau, vous allez voir que c’est une flaque d’eau… » et effectivement, on passe devant une petite flaque. On rit mais non, c’est pas ça le lac ?! Quelques instants plus tard, la visite se termine, on n’ira pas au bout de la grotte pour des raisons que nous n’avons pas comprises. On ne saura jamais s’il y a vraiment un lac ou bien une simple flaque d’eau. Journée de la loose.

 Lillafured

Lillafured

Lillafured

Mes copines restaient dormir mais moi je devais rentrer à Budapest. Grand moment de solitude à la gare où il y avait un problème technique qui faisaient circuler les trains en retard. Tout en hongrois, sans personne qui ne parle anglais – au fin fond du pays – avec l’heure du dernier train qui approche. Ne rien comprendre, ne pas pouvoir suivre les mouvements de foule, les gens qui sympathisent autour de l’attente. Deux autres touristes sont venus me demander ce qui se passait dans un hongrois encore pire que le mien, ça m’a amusée, avant de me conforter dans ma décision que non, le choc linguistique ça suffit pour les week-ends et les vacances, pas sur le long terme… et je suis rentrée sans encombres !

Partager sur...
Article précédent Article suivant

D'autres articles

32 Commentaires

  • Répondre carrie4myself

    Arff pas facile tout ca!
    En tout certaines photos sont superbes 😉

    7 juin 2016 à 19h48
    • Répondre Kenza

      Merci Carrie ! certaines, oui, pas toutes :p

      8 juin 2016 à 17h56
  • Répondre lolli15

    Parfois, ça ne se passe pas comme prévu . Au début on râle mais après on en rit 😉

    7 juin 2016 à 19h50
    • Répondre Kenza

      Oui c’est ça, mais on en a ri aussi sur le moment, c’était presque grotesque !

      8 juin 2016 à 17h58
  • Répondre Frenchie in Canada

    Décidément c’est vrai que là tu cumules! La grotte et la chute d’eau sont pas mal, mais effectivement rien de si extraordinaire… C’est plutôt le genre de chose qu’on irait voir localement un dimanche quoi… Et ta copine c’est pas trop dur pour elle dans cette petite ville industrielle alors?

    7 juin 2016 à 19h52
    • Répondre Kenza

      Tu résumes bien la Hongrie 😀 ma copine a eu beaucoup de mal oui, pas de vie sociale, des gens assez fermés, pas d’étrangers… heureusement elle part dans une ville plus amusante l’an prochain aux Pays-Bas !

      8 juin 2016 à 17h58
  • Répondre Britt

    LOL! This post seems to sum up your whole attitude towards Hungary at the moment. I think the lake is pretty though!!!

    7 juin 2016 à 20h12
    • Répondre Kenza

      It was. The day was not totally ruined, the lake is probably the only thing that lived up to our expectations!

      8 juin 2016 à 17h59
  • Répondre Xelou

    Ahah, je l’attendais avec impatience cet article 😀
    Je comprends mieux le côté loose de la journée! Et vive la Hongrie!

    7 juin 2016 à 20h57
    • Répondre Kenza

      C’est mon motto tous les jours Xelou, tous les jours… heureusement c’est bientôt fini !

      8 juin 2016 à 18h00
  • Répondre Cécile

    C’est pas drôle sur le moment mais ça fait des trucs drôles à raconter ensuite ! Le coup du labyrinthe est quand même incroyable 😀

    7 juin 2016 à 21h15
    • Répondre Kenza

      Quelle déception ! faudra revenir dans trente ans quand ça aura poussé !

      8 juin 2016 à 18h01
  • Répondre Sophie

    C est sympa les articles « loose » aussi, ça detend

    7 juin 2016 à 22h02
    • Répondre Kenza

      Oui, et c’était amusant à rédiger aussi 🙂

      8 juin 2016 à 18h02
  • Répondre Ophélie G.

    Comment tu te la joues blasée avec tes Chutes du Niagara là ! :p
    Trêve de plaisanterie, malgré tous les faux-pas que vous avez dû essuyé avec tes copines, l’endroit reste charmant (du moins, c’est ce qui ressort de tes photos). Les stalactites sont impressionnantes sur l’écran, j’imagine qu’elles devaient l’être davantage en vrai. Bref, je suis quand même bien contente que tu te sois décidée à nous raconter ta journée de la loose ! 🙂 xx

    7 juin 2016 à 23h30
    • Répondre Kenza

      Oui, je me plains mais on a quand même passé une bonne journée entre copines à rigoler d’être dans la même galère !

      8 juin 2016 à 18h03
  • Répondre pomdepin

    Pourtant les photos sont jolies!

    7 juin 2016 à 23h33
  • Répondre tania

    très belles photos malgré cela. Jimagine pas agréable du tout qd tu sais qu il se passe quelque chose mais que tu ne comprends pas!!

    8 juin 2016 à 6h49
    • Répondre Kenza

      Oui, c’est assez stressant à vivre malheureusement 🙁

      8 juin 2016 à 18h07
  • Répondre Virginie

    C’est une journée dont tu te souviendras probablement très longtemps ! Et le bon côté des choses, c’est que les journées qui suivent ont dû être fantastiques 😉 J’ai beaucoup aimé ton article en tout cas (comme les autres en fait !)

    8 juin 2016 à 9h29
    • Répondre Kenza

      Merci pour ce joli compliment Virginie ! Juste après je suis allée en Italie donc j’ai bien observer les différences héhé.

      8 juin 2016 à 18h08
  • Répondre Lucie

    Elle est jolie la chute d’eau quand même bon pas très grande mais jolie 🙂

    Le coup du labyrinthe m’a fait rire, j’ai rarement vu de vrais grands & beaux labyrinthes. Je crois bien que jusqu’à présent le seul correct que j’ai pu voir c’est celui de Hampton Court en Angleterre. Pas très grand en soit mais avec des arbres haut de sorte qu’on ne voit pas au-dessus donc pour le coup, il faut quand même tourner un peu pour en sortir 🙂

    8 juin 2016 à 10h07
    • Répondre Kenza

      C’est ça, pas forcément un truc machiavélique mais avec un tout petit peu de challenge !

      8 juin 2016 à 18h14
  • Répondre Elé

    Ecoute, en tout cas il y avait quelques truc jolis 😉 Les paysages ont l’air assez beaux.

    8 juin 2016 à 12h50
    • Répondre Kenza

      Oui, c’était assez dépaysant et très peu fréquenté, et très vert, y avait aussi du positif 😀

      8 juin 2016 à 18h14
  • Répondre Aurore

    Malgré toutes les déceptions ( le labyrinthe est très amusant …), tes photos sont très belles !

    8 juin 2016 à 13h32
  • Répondre Made In Sheena

    Ho ma pauvre, au début de l’article je m’attendais moi aussi à du rêve…
    Mais tu m’as quand même donné envie d’aller en Hongrie, juste pas à cette ville là xD.

    Bises

    http://www.madeinsheena.fr

    8 juin 2016 à 16h56
    • Répondre Kenza

      Budapest, c’est cool. Le reste, un peu moins 🙂

      8 juin 2016 à 18h15
  • Répondre Tiphanya

    Pour le labyrinthe j’ai eu la même chose en Belgique. Il était indiqué sur le plan de la ville comme une aire de jeux pour enfants… pour les bébés qui ne savent que ramper alors.
    En tout cas tu accumules une sacré expérience hongroise !

    8 juin 2016 à 18h16
  • Répondre Lucile

    Haha ma pauvre ! Je comprends aussi la frustration quand on revient déçue d’un week-end. Mais bon, au moins tu l’as fait 😉

    9 juin 2016 à 15h13
  • Un petit mot ?

    Close