Je procrastine, tu procrastines, il procrastine…

Procrastination : tendance à remettre systématiquement au lendemain ce qu’on à faire.

Il est 20h. Je dois aller à la bibliothèque universitaire avancer pour mon mémoire : d’ici une semaine il faut que je fasse mes questionnaires pour les étudiants, finisse mes lectures théoriques, trouve des articles, avance la rédaction. 

J’ai dîné. Fait du tri dans ma boîte mail. Envoyé des messages. Répondu à d’autres et à mes commentaires en retard. Plié mon linge. Rangé les vêtements qui trainaient un peu partout. Mis à jour mon agenda. Accroché mes dernières cartes postales au mur. Vérifié les épisodes de série sortis cette semaine. Regardé des vidéos stupides. Actualisé Hellocoton. Raconté aux concernées le moment nostalgique crée par un verre de Pimms dans un bar à Winnipeg. Cherché sur le site de Forever 21 mes nouvelles robes pour les montrer à mes amies. Pris des photos pour actualiser Instagram. Commencé à écrire cet article… Si ce n’était pas déjà fait je corrigerais des copies ou me lancerais dans le ménage. Je procrastine.

Ca marche dans la vie aussi. Je me cache derrière le froid et plein d’excuses… deux chèques attendent d’être encaissés à la banque, un souvenir des Etats-Unis à envoyer alors que je suis rentrée il y a deux mois et demi, un colis d’anniversaire aussi, il y a un livre à rendre à la bibliothèque, le voyage au Québec à préparer, celui en Islande aussi, le carnet à écrire, encore et toujours le mémoire à travailler.

Il y a forcément mieux à faire que ce qu’on doit, pour repousser, autant que possible, jusqu’à ce qu’on soit au pied du mur… et que le prochain article s’intitule « comment organiser son temps et gérer son stress ! »

je procrastine

10 Commentaires

  1. 27 mars 2014 / 2h55

    Parfois ça fait quand même du bien de procrastiner!

    • 27 mars 2014 / 18h48

      Parfois ! Je crois que je vais tester un rythme une journée / une journée…

  2. 27 mars 2014 / 4h56

    Mais tu as fait plein de choses quand même! Et ça fait du bien de prendre son temps des fois.

  3. 27 mars 2014 / 10h12

    Je trouve que ta soirée est plutôt super productive 🙂 Pas forcément pour le mémoire … mais ça je crois que c’est l’une des motivations les plus difficiles à trouver… la tâche est tellement grande! Je me souviens quand je travaillais sur le mien, je procrastinais aussi beaucoup sauf que quand c’était le cas… c’était accompagnée d’un paquet de M&M devant des séries bidons = pas de place pour la productivité pour quoi que ce soit! Bon courage et à bientôt.
    Ps: fais moi signe quand tu seras au Québec 🙂

  4. 27 mars 2014 / 14h45

    J’aurais complètement pu écrire cet article : un TFE à rendre dans un mois et même pas un tiers de rédigé. / Mais il y a toujours tellement d’autres choses à faire ! Courage pour le mémoire, le stress ça a l’avantage d’amener pleeeeein d’inspiration ! 🙂

    • 27 mars 2014 / 18h51

      Qu’est-ce que c’est un TFE ? En tout cas je te soutiens !

      • 28 mars 2014 / 2h40

        Travail de fin d’études.
        Un peu moins conséquent qu’un mémoire mais ça valide trois années d’études (d’un Bac +3) en Belgique.

        Merci pour le soutien ! 😉

  5. 2 avril 2014 / 0h11

    Des listes des listes y a que ça pour avancer dans le procrastinage looool je suis la pro dans le domaine :))

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *