Culture

Je pleure toujours à la fin des séries.

séries Gilmore Girl

C’est presque un secret parce que j’en parle pas souvent : j’adore les séries télé. J’en regarde des dizaines, depuis des années… j’ai commencé vers 12-13 ans avec la Trilogie du samedi.

Selon le site que j’utilise pour rester à jour, j’ai passé 3 mois devant la télévision et regardé 3000 épisodes… uniques – car j’ai probablement regardé les 144 épisodes de Buffy une dizaine de fois chacun.

Ce que je préfère, c’est rattraper les séries, enchaîner plusieurs saisons à la suite. Si la série est bonne, je suis incapable de regarder autre chose. J’ai donc fait des cauchemars de zombies à cause de Walking Dead, ai rêvé des Etats-Unis trop de fois, suis allée à Miami uniquement à cause de Dexter, ai presque envisagé de lire Games of Thrones.

Mon retard se compte en années, j’ai regardé Friends pour la toute première fois en 2011 (et quatre fois intégralement depuis, une fois par an). Hier soir, j’ai fini Gilmore Girls, avec pas mal de retard. J’avais une amie à la fac qui adorait cette série, toujours en fond sonore lorsqu’on allait chez elle. D’après ce que je voyais sur l’écran, je trouvais Rory gnangnan et Lorelai peu crédible dans son rôle de mère cool. Je ne voulais pas regarder à l’époque.

Et puis j’ai commencé récemment (merci Netflix) et avalé à la suite les sept saisons. Contre toute attente, ça m’a plu. Je suis un peu amoureuse de Luke, et la fin ne m’a pas déçue pour une fois. J’ai revécu mes années à enseigner dans une école de filles avec leur uniforme à carreaux, et bientôt je serai dans le Harvard/Yale australien, qui est juste de l’autre côté de la rue, les beaux bâtiments anciens en moins.

Dans un dernier épisode de série, il y a toujours plein de sous-entendus. Les au-revoirs des personnages sont tout autant destinés à leurs spectateurs. Et dire au-revoir, c’est quelque chose qui me parle… donc j’ai pleuré, un peu. Je pleure toujours à la fin des séries. Pas vous ?

Partager sur...
Article précédent Article suivant

D'autres articles

16 Commentaires

  • Répondre melo furtherwest

    Véritable fan de séries, je suis comme toi, mais il faut dire que j’ai la larme facile. Que ce soit triste, que ce soit beau, que ce soit émouvant, je peux pleurer, si je suis suffisamment attachée à la série ou aux personnages. Certaines séries m’auront d’ailleurs fait énormément pleurer. Certains épisodes, toujours autant, même si c’est la 10ème fois que je les vois. Alors oui, moi aussi je pleure à la fin des séries !

    24 février 2015 à 16h29
    • Répondre Kenza

      J’espérais que tu répondes ! Faut que je cherche une nouvelle série sur ton blog d’ailleurs 🙂

      25 février 2015 à 11h38
      • Répondre Spoilers by melo

        🙂 Du coup je te réponds avec l’adresse de mon nouveau blog, car je ne sais pas si tu l’as vu. Je ne parle plus du tout de series sur l’autre ! J’espère que tu trouveras ton bonheur, d’autres articles arrivent dans très peu de temps 😉

        25 février 2015 à 11h43
        • Répondre Kenza

          J’avais pas noté l’adresse, merci !

          25 février 2015 à 11h46
  • Répondre carrie4myself

    En fonction des series oui ca m’arrive; triste de me dire que je quitte « une famille »!
    Gros pincement au coeur aussi pour la serie Brothers and sisters; envie que ca continue sans cesse!

    24 février 2015 à 18h18
    • Répondre Kenza

      Je ne connais pas, je vais regarder ! C’est bien ça l’idée de la famille…

      25 février 2015 à 11h39
  • Répondre Elé

    Moi je ne pleure pas souvent, mais genre ça me hante pendant plusieurs jours après la fin. Comme pour un bon film !
    A l’inverse de toi je suis beaucoup moins séries qu’avant. J’ai évidemment commencé avec l’âge d’or de la trilogie du samedi… c’était un sacrilège de la louper ! Ensuite je suis devenue complètement accro à Alias, qui passait alors sur Téva en VO (miracle à l’époque). C’est cette série qui m’a fait découvrir… internet. Je suis devenue accro aux forums de séries à 14 ans, à collectionner les fan arts, photos and co. Je me suis même mise à photoshop à ce moment-là :’D
    Quant à Gilmore Girls, c’est devenu ma série fétiche dès 2002 (mon Dieu, ça nous rajeunit pas) mais il n’ont pas tout de suite diffusé la deuxième saison. Alors je me suis mise à regarder la première encore et encore… et quand j’ai pu regarder la suite, je n’ai pas voulu, j’avais peur d’être déçue. J’ai regardé la saison 2 il y a environ 3 ans, et la 3, qui m’a un tout petit peu déçue. Et je n’ai pas pu voir la suite parce que je ne la trouvais qu’en italien :'(
    J’avoue moins aimer les séries « nouvelle génération », bien qu’elles soient plus populaires que jamais. Je les trouve trop froides, limite trop sophistiquées. Je préférais les séries bancales de ma jeunesse !

    24 février 2015 à 19h08
    • Répondre Kenza

      Oh mais faut continuer ! C’est trop inachevé. Les épisodes sont sur Netflix US.
      Les séries d’aujourd’hui n’auront jamais les tenues et coiffures des années 90… la clé du succès.

      25 février 2015 à 11h40
      • Répondre Elé

        Netflix, Spotify… il faut tellement d’abonnements à tout de nos jours :/

        9 mars 2015 à 22h40
  • Répondre lauween

    Sans dire que j’ai pleuré, la fin de ma série culte perso, Scrubs me laisse encore nostalgique mais en général les séries trainent trop et ça s’essouffle alors à la fin on est content que ça s’arrête enfin, ou alors j’arrête de regarder tellement ça se détériore (HIMYM, Bones, Dexter hélas aussi).

    24 février 2015 à 19h14
    • Répondre Kenza

      C’était la série préférée de mon frère avant qu’il ne regarde Breaking Bad !
      Je n’aurais jamais pu arrêter de regarder Himym, cette série était trop importante pour moi… et je suis contente de te voir ici, j’espère que tu vas bien !

      25 février 2015 à 11h42
  • Répondre ifeelblue

    ahah moi aussi je me suis mise à Gilmore Girls grâce à Netflix ^^ j’ai pas encore fini, je suis à la fin de la 4e saison mais moi aussi je me rappelle quand ça passait à la télé ça m’inspirait pas du tout et en fait ça se regarde bien 🙂
    Je pleure pas toujours à la fin des séries (parfois j’explose de rage contre les scénaristes, comme pour Dexter), mais ça fait toujours un petit quelque chose.

    25 février 2015 à 0h40
    • Répondre Kenza

      Je dois être bon public car je n’ai pas trouvé la fin si détestable que ça. Et oui j’avais vu passer que tu regardais sur Twitter, j’ai plus de temps libre que toi pour avoir fini avant !

      25 février 2015 à 11h43
  • Répondre Marie

    Nous en ce moment on s’enfile Shameless, on adore, je te le conseille!

    25 février 2015 à 7h06
    • Répondre Kenza

      Je l’ai vue passer sur Netflix, je vais regarder, merci du conseil !

      25 février 2015 à 11h43
  • Répondre Mathilde G.

    Rien de mieux que de pleurer à la fin d’une série. Mais pour vraiment bien pleurer, il faut regarder six feet under, Friday night lights, et parenthood 😉

    25 février 2015 à 15h22
  • Un petit mot ?

    Close