Je viendrai te voir.

C’est un peu épineux. Ces quelques mots, on ne sait jamais s’il faut les croire, s’ils sont sincères ou été lancés au hasard, par politesse. Si c’est du projet ou du rêve. Qui franchira le pas de l’invitation. Je viendrai te voir. Je ne l’ai pas assez fait, je ne peux pas blâmer. Parfois j’ai traversé mers, pays et océans,…

Les plans A, B, C, D, etc.

Deux fois en quelques jours, on m’a dit que je n’étais pas heureuse ici. Je le savais, mais les mots se sont amplifiés et résonnent chaque jour un peu plus, jusqu’à prendre toute la place et devoir sortir. Je ne vous ai pas encore parlé des plans A, B, C, D et jusqu’à G ou H voire même X parce que…

Instagram et le syndrome de la photo blanche

Taper sur Instagram, c’est la mode, il y a eu pas mal d’articles récemment plus ou moins critiques sur plusieurs blogs. Mais moi aussi je veux en parler, du syndrome de la photo blanche, de la course aux likes et de l’hypocrisie derrière tout ça. 

La photo du mois #15 : Jardin secret

Pour cette nouvelle édition de la Photo du Mois, c’est Cara qui a choisi le thème : Jardin secret. Mon choix a été assez facile : je n’ai jamais montré ces fougères gigantesques de plus de deux mètres qui font la spécificité du parc de Tarra Bulga, pas loin de Melbourne. Les touristes pressés sautent sur la Great Ocean Road et…

2016 en neuf projets

On est beaucoup à vouloir effacer 2015 et ses horreurs, à vouloir plus que jamais recommencer et se réinventer. Moi aussi, je me sens comme ça. Comme chaque dimanche et chaque rentrée scolaire, je me dis « cette semaine, je… » et puis je laisse couler, rattrapée par la vie, la routine, la paresse. Mais j’aime bien faire des listes, et encore plus de…

Le mois de décembre 2015

Alors que le mois de décembre s’achève, j’avais l’impression de ne pas avoir accompli grand-chose… mais non ! entre Budapest, Paris et des coins de France, il y a plein de photos sur mon téléphone qui témoignent des instants du quotidien.

Expat asociale et les amis du bout du monde

Je n’ai jamais été très sociable, j’ai toujours préféré me cacher derrière les mots. Ceux des livres quand j’étais plus jeune, puis derrière un clavier dès mes onze ou douze ans. Dans le virtuel on est plus fort, on n’a pas honte de son corps, on peut se réinventer comme on veut. Je traîne sur des forums de discussions depuis…

La Photo du mois #14 : Évasion

Ce mois-ci, c’est Nikki qui a choisi le thème : Évasion. 

Le mois de novembre 2015

Comment commencer un article sur le mois de novembre sans avoir une pensée pour Paris et les gens du 13 novembre ? Vous savez bien ce que ça a été, l’horreur seulement imaginée parce qu’on est loin, les messages des proches égrenés. On croit que c’est fini mais les journaux sur Twitter nous montrent encore les visages de ce qui sont partis.

Les jours d’après et la bienveillance

Les jours d’après se sont enchaînés, le quotidien a repris sans aucun danger ici, juste celui de traverser la rue un peu vite, sans attendre que le feu passe au rouge. La police patrouille dans Budapest et la peur est là aussi, dans le coeur de mes élèves qui réfléchissent aux lieux qui feraient de bonnes cibles. La lucidité de leurs dix-huit ans…

La photo du mois #13 : Mémoire

On est le 14 novembre et j’ai planifié cet article depuis plusieurs jours déjà. Il n’y a pas de hiérarchie des horreurs mais je ne le changerai pas, Paris est dans mon coeur et dans ma mémoire.

Bref, j’ai été déconnectée pendant trois semaines

J’ai dû faire une pause de trois semaines. Pas du tout forcée, pas du tout volontaire, pas du tout influencée par la mode de la détox numérique. Mon ordinateur, qui a seulement deux ans, a eu une pièce abimée à l’intérieur (peut-être qu’il vit mal ses expatriations ?) et il a fallu le temps de tenter de le soigner moi-même, un…