Humeurs

Des followers sur Instagram

Quoi ? Tu as moins de cent followers sur Instagram ? m’a dit la petite Stéphanie, dix ans, avec de la stupeur dans sa voix. Elle a ajouté : moi j’ai 600 followers et ma photo la plus populaire a 247 likes. 

Si vous avez lu trop vite l’information, je répète : elle a dix ans. Et sur son Iphone Snapchat et Instagram (mais pas Facebook je crois).
Parenthèse : suis-je vieille pour être choquée qu’une enfant aussi jeune ait une application de photos envoyées à la dérobée ?

Ses followers sur Instagram

Je lui ai alors expliqué ma vision des choses : mon Instagram sert à mes copines, au quotidien. Je ne suis pas de gens que je ne connais pas du tout – vous les blogueuses je considère vous connaître un peu, mais nuancer tout ça à une enfant non francophone paraissait un peu trop difficile. Et de la même façon, ce n’est pas parce que quelqu’un me suit que je m’abonne en échange.

Mais non t’as rien compris ! C’est comme ça que tu gagnes plein de followers ! Je suis cinquante nouvelles personnes par jour !  Et devant moi elle a cherché des noms, des hashtags, des locations au hasard et son doigt virevoltait plus vite que ses mots. Follow, now following, follow, now following, des dizaines de fois.

Oui mais non petite. Je ne fais pas ça pour avoir plein de chiffres. Et c’est vrai.

Tu veux un secret ? Il y a un site pour gagner des followers. Elle me fait la démonstration. On suit des gens, on gagne des pièces d’or, au bout d’un certain nombre nos statistiques sont gonflées artificiellement.

Mais finalement oui, c’est vrai, ça fait toujours plaisir quand une photo dépasse les 11 likes, je regarde les chiffres de mon blog, je me perds sur Google Analytics, je garde un oeil sur mes abonnées Hellocoton et Facebook. Followers. On n’écrit / photographie / publie pas que pour soi. Mais pas encore pour le monde entier dans mon cas.

Suis-moi je te fuis, fuis-moi je te suis n’est pas un adage pour Internet.

Followers sur instagram

Partager sur...
Article précédent Article suivant

D'autres articles

18 Commentaires

  • Répondre Ferdy Pain d'épice

    ma soeur a la meme politique de following/followers
    Je pense que chacun l’utilisebdifferement. cest une appli photo avant tout, donc selon moi on y est pour partager de belles photos. et perso les comptes que je duis, je les suis pr de vrai je vais regarder leur compte tous les jours voir sil ya du nouveau ainsi je m’inspire, je mevade et je m’ameliore du coup, et en meme remps tout comme toi, jaime suivre mes coupines blogueuses 😉
    bisous à toi et bonne journee ♡

    24 septembre 2014 à 21h39
    • Répondre Kenza

      Hi, tu sais que j’ai 16h de décalage horaire avec toi ? ma journée était finie ! 🙂
      Oui pour partager de belles photos si elles sont belles… ça ne représente pas tous les utilisateurs !

      25 septembre 2014 à 10h05
  • Répondre ifeelblue

    je pense que pour les enfants/ados, le nombre d’abonnés ou de followers est extrêmement important sur les réseaux sociaux, ça détermine un peu leur côte de popularité IRL… et je trouve ça triste…

    24 septembre 2014 à 22h42
    • Répondre Kenza

      J’y avais pas pensé, et tu as raison…

      25 septembre 2014 à 10h07
  • Répondre limacechenillepapillon

    ça me fait flipper mais c’est surement parce que je ne connais pas – du coup j’ai mis ton instagram dans mes favoris quand même!

    25 septembre 2014 à 0h50
    • Répondre Kenza

      Il n’y a pas Internet pour tes élèves de Dallas ? :p

      25 septembre 2014 à 10h07
  • Répondre Gaou

    Aaaah merci! Je me sens moins seule du coup. Je prepare un billet sur le sujet car ma petite cousine (14 ans) tient le même discours que ton interlocutrice et publie de surcroit des photos plutôt osées sur son profil IG qui est publique je le rappelle. Je ne comprends pas la logique et je ne sais pas si elle se rend compte de ce qu’elle fait… J’ai eu l’impression d’ etre une vieille dinde quand j’ai tenté de lui expliquer pourquoi ce n’est pas normal de faire la courses aux pseudos followers qui vont te dire que tu as des «amazing» fesses…

    25 septembre 2014 à 1h59
    • Répondre Kenza

      En effet… 14 ans pour des photos osées, c’est beaucoup trop jeune !

      25 septembre 2014 à 10h06
  • Répondre Pomdepin

    Tu n’es pas la seule a être choquée, je suis effarée de la part d’une gamine de 10 ans, c’est assez inquiétant. Et triste aussi. Elle devrait jouer avec ses copines, pas à collectionner de immatériels followers.

    25 septembre 2014 à 5h49
    • Répondre Kenza

      Je voulais lire un avis de maman, je suis rassurée !

      25 septembre 2014 à 10h06
  • Répondre frenchynippon

    A 24 ans je peux paraître vieux jeu mais 10 ans c’est bien top jeune pour avoir un iphone et pour être sur les réseaux sociaux, suis-je la seule a avoir une pensée pour les pédophiles qui chassent sur internet ? Sur Instagram la course aux followers c’est comme la course aux amis sur Facebook en ajoutant n’importe qui. Les enfants ont bien change en 10 ans.

    25 septembre 2014 à 17h16
    • Répondre Kenza

      Je partage ton avis ! Ca va être une drôle de génération ces jeunes ados…

      30 septembre 2014 à 20h42
  • Répondre Lucie

    10 ans…bah dis donc ca promet! Je suis super vieux jeu mais je ne peux pas m’empecher de penser qu’a 10 ans on a pas besoin d’un smartphone et d’un compte Instagram, ni d’acheter des followers par ailleurs (non pas qu’on ait besoin de faire ca plus tard non plus). C’est un peu inquietant quand on y reflechit. A cet age, on est pas cense prefere jouer avec des gens « reels », enfin du moins physiquement present. J’aurais peur qu’en grandissant elle soit incapable d’aller vers quelqu’un IRL – enfin c’est peut-etre deja le cas…

    25 septembre 2014 à 18h31
    • Répondre Kenza

      Oui je pense ! Vue la façon dont elle s’est attachée à moi, elle manque d’amis « réels »… (ou alors je suis très attachante ? haha)

      30 septembre 2014 à 20h42
  • Répondre kiwiforme34

    Bonjour Kenza, je viens de découvrir ton blog…Avec mon mari nous aurions adoré pouvoir nous expatrier du côté de Brisbane, mais la vie fait que …En tout cas je vais suivre avec plaisir tes articles et photos sur Melbourne…Concernant ton sujet du jour, je suis maman d’un fille de presque 11 ans et elle vient tout juste d’avoir son premier tel portable qui n’est destiné qu’à nous tel en cas de problème, donc les followers et compagnie, je trouve ça hallucinant mais surtout triste d’en arriver là pour se sentir exister …Surtout à 10 ans…

    28 septembre 2014 à 1h05
    • Répondre Kenza

      Tu as raison… Mais j’ai l’impression qu’ici c’est un rite de passage (et c’était la même chose en Angleterre). Aucun ado – pré-ado n’a un vieux téléphone. Et qui dit téléphone moderne dit Internet dessus donc les dérives qui arrivent facilement…

      30 septembre 2014 à 20h41
  • Répondre Elisa

    C’est à la fois fascinant et terrifiant. La génération Z est un mystère. Autant que nous avons pu l’être pour nos parents !

    23 juin 2015 à 11h18
  • Un petit mot ?

    Close