Expatriation

Histoires expatriées – ma routine

Ma routine au Canada n’est pas si nouvelle, parce que ce n’est pas ma première expatriation, parce que j’y ai déjà vécu, parce que j’exerce mon métier au quotidien comme je l’ai fait dans tous ces pays depuis neuf ans maintenant. Ce nouveau rendez-vous des #Histoiresexpatriées va me permettre en fin de compte de vous expliquer ce que je fais tous les jours, et d’essayer d’y glisser des bizarreries ou choses amusantes canadiennes.

Expatriation Winnipeg


En semaine,

Je suis prof de français langue étrangère à l’Alliance Française, et aucune de mes journées ne ressemble à la précédente. Je ne commence pas à la même heure, ne termine pas à la même heure, ne vois pas les mêmes étudiants. Je peux passer 6h en tête à tête avec un même étudiant sur une journée, ou bien enchainer différents groupes toute la journée. Mes plus petits élèves ont quatre ans, les plus âgés une soixantaine d’années et j’aime cette variété.

Il n’y a donc pas de routine, sinon que je bois deux cafés par jour.  Quand j’ai une pause, en fonction d’où je me trouve, je file chez Tims si j’ai envie d’un café sucré, toujours un French Vanilla, ou bien je vais à la pharmacie… quand j’ai fini mes réserves de chocolat ou de barres de céréale. Oui, c’est logique mais ici il y a de tout dans les pharmacies, y compris les bureaux de poste !

Un truc un peu différent par contre, c’est que j’ai d’autres paires de chaussures dans mon placard au travail, ou dans mon sac quand je vais enseigner à l’extérieur. C’est juste inconfortable de passer la journée avec les énormes bottes de neige.

Parlant de neige… L’hiver est évidemment une routine au Canada, mais qui change tous les jours. Il faut regarder la météo, mais pas juste la température, il faut aussi jeter un oeil au refroidissement éolien. Un simple -20 peut en fait être ressenti comme un -35 en fonction du vent. Je jongle entre différents sites ou apps, fais des moyennes et ai appris à m’habiller en couches. Si vous regardez la photo ci-dessous, oui, mon écharpe a gelé !

Routine Winnipeg


Au quotidien, je parle français toute la journée, au travail avec les étudiants, avec mes collègues, avec mes amis, avec mon copain. En classe, j’essaye de donner du vocabulaire français canadien dès que possible : courriel, édifice, stationnement, tuque, entrevue, cellulaire, mitaines sont les premiers qui me viennent en tête. En anglais, il y a aussi des mots spécifiquement canadiens, comme hydro bill, double double, toonie, loonie, washroom, eavestrough, runners, tuque et j’en oublie !

Ma vie est donc assez routinière et ne laisse pas beaucoup de temps pour autre chose en semaine. Je commence le travail à 9h30 en moyenne et termine après 20h. Le soir, je dîne, je regarde un épisode de série, je lis… des activités normales.


Le week-end,

Mon week-end commence samedi midi, donc encore une fois il manque un peu de temps pour avoir le temps de faire autant de choses que je le souhaiterais. Mon copain a un emploi du temps qui n’est pas fixe donc on essaye d’aller se promener quand on peut, le samedi ou le dimanche en fonction de la météo ou des choses qu’on a à faire. Les promenades récentes que je vous ai toutes montrées incluent voir de la neige, avoir froid, marcher sur des rivières gelées.

Ma routine a sa part de couchers de soleil splendides, été comme hiver.

Sunset Manitoba


Finalement, ce n’est pas parce qu’on est expat qu’on a une vie trépidante. La routine existe partout, où que l’on soit dans le monde. On va se lever, prendre son petit déj, manger, faire des courses, travailler, dormir, voir ses amis, parler avec sa famille, jouer avec son téléphone et glander sur Internet. Le tout, c’est d’en être satisfait-e… ce qui n’est pas encore exactement mon cas en ce moment mais j’y travaille !


Cet article participe au rendez-vous mensuel #Histoires Expatriées organisé par Occhio di Lucie et le thème “Ma nouvelle routine” a été choisi par Val du blog Mon Expérience Voyage.

35

Vous aimeriez aussi

35 Commentaires

  • Lucie

    J’adhère complètement à l’idée que ce n’est pas parce qu’on vit à l’étranger qu’on a une routine de rock star. Par contre, je t’admire pour ta capacité à vivre dans un lieu aussi froid, je n’en serais absolument pas capable haha ! L’écharpe gelée m’a tuée

    18 février 2018 at 121220 Reply
    • Kenza

      Je te promets qu’on s’habitue ! Aujourd’hui j’en ai vraiment eu marre, pour la première fois depuis quatre mois mais ça a un certain charme 🙂 et on profite tellement plus de l’été !

      18 février 2018 at 221035 Reply
  • Constance

    Ahah une amie qui vivait à New York m’avait fait la même remarque que toi: on regarde avant tout le ressenti sur la météo.
    Je trouve que le principe de plusieurs chaussures est super et on en aurait bien besoin à Paris de temps en temps, j’ai toujours un peu honte d’aller au travail en après ski.

    18 février 2018 at 130144 Reply
    • Kenza

      Ca ne prend pas beaucoup de place dans un placard ou un tiroir en plus 🙂 c’est un truc assez populaire en Angleterre aussi pour les femmes qui viennent à pied au travail en baskets mais se changent une fois arrivées !

      18 février 2018 at 221038 Reply
  • Marie

    Je ne pensais pas qu’être prof de FLE c’était avoir des horaires aussi différents… Ça fait des grosses journées quand même !
    En tout cas, je ne sais pas d’où vient cette idée reçue qu’être expat c’est avoir un quotidien complètement fou à enchaîner les expériences de dingue mais j’ai plutôt l’impression que c’est l’inverse. Ou tout du moins, c’est difficilement compatible quand on cherche à s’installer durablement quelque part. Sinon tout le monde dans son pays d’origine aurait aussi un quotidien super excitant !

    18 février 2018 at 140225 Reply
    • Kenza

      Oui, parce que finalement, il faut être disponible quand les gens ne travaillent pas… soit le soir après 17h30 et le samedi matin. Dans une autre Alliance où je suis passée, on commençait même à 8h du matin pour les gens qui venaient avoir cours avant d’aller au travail. Les cours de journée sont plutôt réservés aux gens qui les prennent pour leur travail ! J’imagine que c’est pareil pour tes cours d’allemand 🙂

      18 février 2018 at 221039 Reply
      • Marie

        Oui tu as entièrement raison, je n’avais pas imaginé ça sous cet angle !

        19 février 2018 at 20219 Reply
  • Carrie

    Jolie routine et comme d’hab., superbes photos!

    18 février 2018 at 140246 Reply
    • Kenza

      Il n’y en a pas beaucoup pourtant ! 🙂 (et je ne peux plus accéder à ton blog, c’est normal ?)

      18 février 2018 at 221040 Reply
      • Carrie

        Je l’ai mis en prive pour des raisons de lecture de membres de ma famille non bienvenues!
        Je t’envois une invit 😉

        19 février 2018 at 111131 Reply
  • Yelena

    TIMS <3 <3

    19 février 2018 at 20220 Reply
  • Floriane

    Une chouette routine qui me rappelle la mienne.
    Je suis arrivée au Canada depuis trois semaines et je dois dire que passé l’excitation des premiers jours, je me suis mise à rechercher activement la routine, histoire de se sentir encore un petit peu stabilisée. Étrange, quand on pense qu’il me tardait de quitter Paris et ma routine métro-boulot-dodo !

    19 février 2018 at 90940 Reply
    • Kenza

      Se créer une routine dans un nouveau pays, ça facilite l’adaptation aussi et limite un peu le choc culturel, surtout pour une première fois !

      4 mars 2018 at 210929 Reply
  • Marion

    Sympa cet article ! Certaines anecdotes me rappellent des souvenirs : la paire de chaussures en plus, moi elle était dans mon sac. Et les couches de vêtements à cause des -10 ressentis -25!! (fait moins froid en Nouvelle Ecosse^^) Ta vie au Canada a l’air bien cool en tout cas, même si tu n’es pas encore à 100% satisfaite de ta routine, continue à bien profiter!

    19 février 2018 at 101031 Reply
    • Kenza

      J’essaye ! Mais c’est tellement cool d’être là !

      4 mars 2018 at 210931 Reply
  • Estelle

    Bien vu la paire de chaussures au bureau. La routine au Canada implique de savoir interprêter la météo et jongler avec les vêtements. Tout un art. J’imagine qu’un néophite se fait souvent surprendre au début.

    19 février 2018 at 111146 Reply
    • Kenza

      Même un confirmé 😀

      4 mars 2018 at 210934 Reply
  • Ginger

    Coucou! Absolument d accord avec toi, travailler à l étranger c est comme travailler chez soi sauf qu on est a l étranger quoi ,D bien sûr il y a les weekend pour vivre de petites aventures mais comme a la maison on peut souffrir de fatigue, de rhumes, d ennui… Mes premières semaines a l étranger étaient une vraie aventure, je devais m installer, apprendre la langue, mes amis étaient de passage et voulaient s amuser. Aujourd’hui j ai une routine que j aime bien même si j ai envie de la rompre en.voyageant cet été avant de revenir! Je commence en général le travail vers 11h comme surveillante puis je suis babysitteur l aprem et je donne des cours particuliers certains soir, matins et le samedi. D habitude mes journées sont de 11 a 19h avec quelques variantes. J espère que tu as des moments de pause dans la journée qd même? Tes horaires me semblent bien chargés. Bisous et toujours un vrai plaisir de te lire <3

    20 février 2018 at 130126 Reply
    • Kenza

      Merci pour ton message c’est super intéressant ! Quelques pauses oui mais pas beaucoup… 30 mn pour déjeuner par exemple !

      4 mars 2018 at 210935 Reply
  • Frenchie au Canada

    J’ai voulu rejoidre le groupe ce mois-ci (fait sur FB) mais du coup j’etais un peu a la bourre pour faire un article, et surtout après 9 ans ici ma routine est plutot classique

    20 février 2018 at 160406 Reply
    • Kenza

      Ouiii une personne au Canada de plus 😀 mais tu vas voir les lecteurs et autres expats de ce groupe adorent les histoires d’hiver, c’est surréaliste pour eux :p

      20 février 2018 at 160440 Reply
      • Frenchie au Canada

        Ha oui c’est vrai que depuis le temps que je suis ici j’oublie un peu le cote surrealiste de pleins de choses qu’on vit, du coup parfois ma famille me le rappelle 😉

        26 février 2018 at 90933 Reply
  • Ferdy pain d'épice

    Tout à fait d’accord avec toi ! C’est pas parce qu’on vit à l’étranger que notre vie est plus excitante !
    Est-ce-qu’on te demande d’integrer les mots canadiens dans les conversations ? Pour aller au Washroom, moi je les entends beaucoup dire aller à la salle de bain.
    Gros becs et bon courage l’hiver est bientot terminé !

    23 février 2018 at 200840 Reply
    • Kenza

      J’essaye avec les étudiants oui car ils seront plus amenés à utiliser courriel qu’email par exemple… salle de bain j’évite par contre :p

      4 mars 2018 at 210937 Reply
  • Maëva's Mapa Mundi

    J’ai adoré découvrir ta routine, ça nous permet d’en apprendre un peu plus sur ta vie au Canada!

    24 février 2018 at 111127 Reply
  • Lolli

    J’ai adoré cet article 🙂 Et tu as des couchers de soleil à tomber par terre ! 😀

    25 février 2018 at 80829 Reply
    • Kenza

      Ils sont moins beaux en ce moment, vivement l’été !

      4 mars 2018 at 210944 Reply
  • Madame Dree

    Oh l’écharpe gelée ! 😮
    J’ai déjà ressenti le froid glacial, mais pas “plus que -20”, ce qui était déjà bien piquant on va dire !
    En tous cas, j’adore les photos de ta nouvelle ville, c’est super joli ! 🙂

    4 mars 2018 at 70733 Reply
    • Kenza

      Et encore c’était pas si pire ce jour-là comme diraient les Canadiens 😀

      4 mars 2018 at 210945 Reply
  • Stéphanie

    Oh làlà ce froid me fait frémir. Dire que à -1°C j’hésitais à sortir MDR ! Ca doit te paraître surréaliste !!

    4 mars 2018 at 111145 Reply
    • Kenza

      J’ai ri 😀 si j’appliquais ça, je sortirais de mai à septembre seulement…

      4 mars 2018 at 210947 Reply
  • Justine

    J’aime ton article et ça résonne avec beaucoup de réflexions que je me suis faite.
    Moi j’ai toujours aimé vivre à l’étranger justement pour installer une routine, pour vivre comme les gens le font, là, bien sûr y’a quand même toujours un petit truc qui nous rappelle que c’est encore un peu exotique, et il faut comme partout, même dans des endroits qu’on connaît par coeur, savoir rester émerveiller devant les choses, les regarder d’une autre manière…. La nouveauté, l’excitation permanente, c’est un peu de la boulimie parfois, et ça peut aussi être fatiguant. Je me suis rendue compte que je haïssais la routine en France et en avait peur et voulais fuir à tout pris, alors que je me suis rendue compte que c’est ce que j’aime créer à l’étranger…. paradoxal.

    J’aime beaucoup te lire en tout cas et j’espère que tu arriveras à changer les petites choses qui manque à 100% satisfait, dans un livre je lisais, on parle toujours de bonheur, mais on oublie le bonheur d’être serein… je te souhaite sérénité alors!

    19 mars 2018 at 190756 Reply
    • Kenza

      Merci pour cet adorable commentaire <3

      19 mars 2018 at 221014 Reply

    Leave a Reply